France Dimanche > Actualités > Brigitte Macron : L’odieux mensonge !

Actualités

Brigitte Macron : L’odieux mensonge !

Publié le 5 octobre 2017

b-macron

C’est dans l’émission “Complément d’enquête”, diffusée sur France 2 le 21 septembre dernier, que l’incroyable mystification sur Brigitte Macron a été dévoilée…

Depuis la campagne pour la présidentielle débutée l’an dernier par le candidat d’En marche !, et menée jusqu’à la victoire le 7 mai 2017, Brigitte Macron est devenue une figure incontournable du pouvoir. L’alliée indispensable du chef de l’état, apparaissant au premier plan, à la une de tous les magazines français et étrangers.

Soucieuse d’agir au mieux pour le bien de son cher et tendre, elle a accepté de prendre sa part de responsabilités tout au long du quinquennat de son mari. Sur la plupart des photos parues dans les journaux, cette femme pleine de charme se montre toujours élégante, sa fine silhouette mettant en valeur les tenues haute couture qu’elle affectionne tant, son visage au teint mat et ses cheveux blonds captant la lumière.

->Voir aussi - Brigitte Macron : C'est Bibi Superstar !

Il faut bien reconnaître que notre première dame est ravissante ! Juchée sur ses talons aiguilles, elle a tout d’une star dont les traits semblent comme lissés par le bonheur d’être aimée et la joie d’avoir soutenu, voire porté, son homme jusqu’à la plus haute fonction de l’État !

Témoins

Mais si ce physique juvénile arboré dans la presse n’était en réalité qu’une habile mise en scène savamment orchestrée par une équipe de communication prête à tout pour nous mentir ? Et si la jeunesse apparente de l’ancien professeur de lettres de 64 ans n’était en fait que poudre aux yeux et truquage des images que l’on veut bien nous montrer ? Des questions que nous n’avons évidemment pas osé nous poser… avant le 21 septembre dernier, date de la diffusion de Complément d’enquête, sur France 2.

->Voir aussi - Brigitte Macron : Harcelée par des fétichistes !

Dans l’émission présentée par Thomas Sotto, un reportage vérité lève en effet le voile sur une pratique semble-t-il de plus en plus courante : la retouche des photos et, notamment, celles de la première dame vendues par certaines agences…Un photographe professionnel, interrogé par les reporters du magazine d’investigation de la 2, s’indigne en comparant deux clichés récents de Brigitte Macron, pris par deux confrères lors de la visite à Paris, l’été dernier, de Donald Trump et de sa femme, Melania. Images sensiblement identiques, où l’on voit les deux premières dames poser, souriantes, côte à côte.

Semblables, oui, mais à un détail près : sur la première, le visage de Bibi est reposé, n’arborant aucune ride, aucune aspérité, aucun défaut, elle semble avoir rajeuni de 20 ans. Sur l’autre, ses traits sont ceux d’une femme qui a dépassé la soixantaine. Ce qu’elle est, sans d’ailleurs jamais avoir cherché à le cacher !

Mais alors que s’est-il passé pour qu’existe une telle différence entre ces clichés, pris au même moment, avec la même lumière et sous le même angle ? « On a attendu, attendu, attendu longtemps ces photos, raconte le photographe, en évoquant la première des deux. On nous a répondu : “Il nous faut le temps de les retoucher.” » Qui est donc ce « on » qui s’occupe de transmettre les clichés de l’épouse du président, après en avoir gommé les traces de l’âge ?

« C’est une agence qui travaille avec la première dame », a encore indiqué ce professionnel. Très remonté contre la directrice de cette société, qui a pris sous son aile les Macron pour les conseiller dans le domaine de la presse people, il a refusé ces images rectifiées pour des raisons éthiques : « C’est pour nous inadmissible et incorrect, confie-t-il. En aucun cas, déontologiquement, nous ne retoucherons une photo, parce que nous sommes des photojournalistes, nous sommes des agences de presse, nous sommes des témoins de l’actualité, donc des témoins de l’Histoire. »

Et d’ajouter, exaspéré : « Tant qu’on y est, on va retoucher celles du président, et de qui encore ? Quand Nicolas Sarkozy était au pouvoir, on aurait pu aussi lui ajouter 10 cm pour qu’il ait l’air plus grand ! Non, ça ne se fait pas ! »

Que peut bien penser de cette polémique celle dont la communication est désormais si soigneusement instrumentalisée par les conseillers de l’Élysée ? Brigitte Macron joue-t-elle le jeu de ce qui apparaît comme de la désinformation ? La directrice de l’agence mise en cause, contactée par les reporters de Complément d’enquête, n’a pas souhaité s’exprimer sur ce point, répondant simplement que la première dame avait validé cette photo.

Selon un supplément du Figaro, elle aurait un rendez-vous hebdomadaire, chaque jeudi, avec cette directrice. Une conseillère en communication qui est aussi devenue son amie. Mais pour autant, Brigitte, qui a su, tout au long de son existence, imposer ses choix et ses élans du cœur, au mépris du qu’en-dira-t-on, accepterait-elle vraiment qu’on manipule ainsi son apparence ? Préfèrerait-elle donner aux Français l’illusion de son éternelle jeunesse au lieu de se livrer au public dans toute sa vérité ?

Certes, il n’est évident pour personne de prendre de l’âge, de voir son corps se transformer, d’assister, impuissant, au temps qui s’échine à creuser ses sillons sur votre visage… Mais, cette machine implacable n’épargne personne. Et même si certains d’entre nous tentent d’enrayer cette inexorable évolution, grâce à la chirurgie par exemple, les années finissent toujours par gagner la partie. Cela, Brigitte Macron en est, sans nul doute, pleinement consciente.

Humour

Comme il est rapporté dans le livre Les Macron, de Caroline Derrien et Candice Nedelec, édité chez Fayard, Brigitte Macron qui a toujours répondu aux critiques avec humour a déclaré, durant la campagne électorale : « Il faut qu’Emmanuel réussisse maintenant, vous imaginez la tête que j’aurai en 2022 ? »

Difficile de penser qu’une femme, comme elle, capable de rire des vingt-cinq ans d’écart avec son époux et d’assumer avec légèreté son âge accepte qu’on joue ainsi avec son image.

Clara Margaux

À découvrir