France Dimanche > Actualités > Capucine Anav : Face à la justice !

Actualités

Capucine Anav : Face à la justice !

Publié le 16 février 2017

capucine-anav

La star de télé-réalité Capucine Anav s’est retrouvée au tribunal mardi dernier. Et la jeune femme a eu du mal à cacher son émotion face aux accusations.

Il y a quelques mois, la star de télé-réalité Capucine Anav était animatrice sur la chaîne de télévision NRJ 12 mais elle décidait, en juin 2016, de quitter la chaîne.

Lire aussi --> Alain-Fabien Delon : Capucine Anav craque pour lui !

Sauf que tout ne s’est passé comme prévu. L’ex candidate de télé-réalité avait décidé de saisir le conseil des prud’hommes pour réclamer 20 000 euros à son ancien employeur NRJ12, la chaîne n’ayant pas payé ses quatre derniers mois de travail. Ce mardi 14 février, une première audience s’est tenue en présence des avocats des deux parties.

Selon le magazine Public, qui a assisté à l’audience, la chaîne de télévision NRJ 12 a fait signer à la jeune femme 190 CDD au total, un nombre jugé "abusif" par la défense de la jeune femme, qui pourrait justifier une requalification en CDI. L'avocat de Capucine Anav, Maître Jonathan Azerad, a également demandé à ce que ses quatre derniers mois soient payés.

Sauf que NRJ 12 se défend aussi et accuse Capucine Anav d'avoir prévu son départ pour rejoindre l'équipe de Touche pas à mon Poste sur C8. En effet, la présentatrice s’était mise en arrêt maladie à la fin de la saison dernière. Maître Bertrand Merville, l'avocat de NRJ12, assure que "la seule fois où Capucine a été malade, NRJ12 a choisi d'arrêter sa collaboration". Il a également ajouté avoir des preuves qu'elle allait "très bien pendant son arrêt maladie", faisant référence à des photos publiées par la jeune femme sur les réseaux sociaux.

Lire aussi --> Capucine Anav : Elle a digéré sa rupture d’avec Louis !

Selon le magazine Public, cette accusation de mensonge aurait secoué Capucine Anav, qui aurait quitté la salle en sanglots. Le verdict de ce procès sera donné le 19 avril prochain.

Grégory Giraud 

À découvrir