France Dimanche > Actualités > Claire Chazal : Son incroyable changement de vie !

Actualités

Claire Chazal : Son incroyable changement de vie !

Publié le 12 avril 2018

chazal-claire-20180329

A 61 ans, Claire Chazal, qui a tout prouvé en matière de journalisme, se lance un nouveau défi.

Un plateau, une caméra, une maquilleuse, un coiffeur, des lumières, des techniciens qui s’affairent autour d’elle…

Tel est le quotidien de Claire Chazal depuis quarante ans.

Une carrière de star de la télé à l’image de celle d’une star de ciné, au cours de laquelle la journaliste s’est appliquée à jouer un rôle. Car qui peut se targuer d’être complètement naturel lorsque le réalisateur actionne la petite lumière rouge d’une caméra braquée sur vous ?

Même si elle a du métier, Claire n’est assurément pas la même sur un plateau que dans la (vraie) vie.


Mais jusqu’à présent, les rôles qu’elle a pu interpréter, que ce soit dans les longs-métrages comme Les profs, Mais qui a retué Pamela Rose ?, La proie, Les gamins, Le code a changé et, plus récemment, La ch’tite famille de Dany Boon, ne la sortaient quasi pas de son univers habituel et de son emploi de présentatrice de JT.

Il n’y a guère que dans JC comme Jésus Christ où elle quitte un peu son plateau télé mais joue toujours à l’intervieweuse, face à Vincent Lacoste qui tente de la charmer.

Députée

Un jeu de la séduction que l’ex-icône de la Une maîtrise à merveille. A tel point que la star du petit écran, qui fait de brèves incursions sur grand écran, a souvent été sollicitée pour dire de beaux textes parlant d’amour, comme au festival de Grignan ou au théâtre du Petit Montparnasse.

Des rôles peu évidents à tenir pour Claire, d’une nature très réservée, même si l’on sait bien qu’en tant que romancière et danseuse émérite, elle a été touchée par la grâce artistique.

Cependant, cette journaliste, ancienne compagne de l’acteur Philippe Torreton, n’avait jamais, jusqu’à présent, osé pour de bon sauter le pas séparant la réalité, dans laquelle est ancré son métier, de la fiction.

Sa profession reste encore et toujours sa passion, comme elle le prouve chaque jour sur le plateau d’Entrée libre, sur France 5, où elle évoque avec gourmandise l’actualité culturelle.

Mais à force de ne parler que des autres, reste-t-elle actrice de sa propre vie ?

Est-ce que ce rôle d’observatrice lui convient encore et lui plaît toujours autant, alors qu’elle a dépassé la soixantaine et n’est plus prisonnière du carcan de journaliste vedette de TF1 ?

Déjà, lorsqu’elle a remplacé Christine Angot le temps d’une émission d’On n’est pas couché, on a senti que ce changement de rôle lui avait plu.

Tout comme la présentation de la météo qu’elle a « assurée » pour le lancement de la nouvelle chaîne de télévision France Info.

Mais là aussi, ce n’était encore et toujours que de la télé !

A 61 ans, ne serait-il pas temps pour Claire Chazal de changer de cap et de prendre un virage à 180 degrés dans sa carrière ?

Maintenant qu’elle n’a plus rien à prouver comme journaliste, n’aurait-elle pas des envies d’ailleurs, alors que François, son grand fils de 23 ans, a quitté le nid familial et étudie désormais à l’étranger ?

Ne serait-ce pas le bon moment d’accomplir enfin ce qu’elle a peut-être toujours rêvé de faire sans vraiment oser en parler, comme de la politique, par exemple ?

Sans doute, car l’amie proche de l’ancien ministre Renaud Donneriez de Vabres, également biographe d’Édouard Balladur, vient enfin de franchir le Rubicon !

Et ses désirs d’avenir sembleraient passer par la case électorale. Après le couperet des audiences télévisées, Claire serait prête à se soumettre à l’examen du suffrage universel. Ainsi a-t-on appris qu’elle s’apprêtait à revêtir les habits d’une députée de Basse-Normandie dans la région de Caen !

Une nouvelle vie qui ne semble pas de tout repos, car elle aurait même été témoin d’un meurtre !

Non, il ne s’agit pas (tout à fait) d’une fake new, mais d’un nouveau rôle pour Claire. Car cette fois, elle va jouer pour de bon un personnage autre que le sien dans une fiction de France 3, dont le tournage a démarré lundi dernier en Normandie, dans le Calvados. Dans la série Meurtres à…,  l’animatrice de France 5 a sauté le pas en acceptant l’un des rôles principaux.

Elle donnera la réplique à Claire Borotra, Jean-François Balmer et Michel Jonas, entre autres ! Dans ce film de Claude-Michel Rome, Claire incarne Évelyne Leroy-Vidal, une députée et mère de famille qui semblerait avoir été témoin de l’assassinat à Omaha Beach d’un ancien GI de 91 ans, attaché à un poteau, comme fusillé « pour l’exemple ».

Un fait divers qui va rappeler des souvenirs à l’ex-présentatrice de journaux télévisés. A voir si lors de sa sortie sur nos petits écrans – l’an prochain –, Claire assurera la promotion de Meurtres à Omaha Beach chez ses confrères.

Un autre rôle de composition pour la sexy sera qu’il faudra peut-être bientôt appeler « madame la députée ».

Pierre-Antoine BRIONNE

À découvrir