France Dimanche > Actualités > Claire Chazal : Traînée dans la boue par son ex-mari !

Actualités

Claire Chazal : Traînée dans la boue par son ex-mari !

Publié le 30 septembre 2017

claire-chazal

Quatorze ans après leur divorce, 
le numéro 2 de France Télévisions explique pourquoi il a quitté la journaliste Claire Chazal, beaucoup trop sérieuse à son goût…

Pour l’ancienne reine du JT, 2003 ressemble à une descente aux enfers. Une année noire qu’elle pensait, à force de volonté, avoir à jamais enterrée. Durant douze mois, elle a dû affronter le pire. Dès le mois de janvier, TF1 lui laisse entendre que Laurence Ferrari pourrait bien la remplacer, elle qui semble régner pour l’éternité sur le 20 heures du week-end.

->Voir aussi - Claire Chazal : Minée par une terrible maladie !

Un coup bas qu’elle encaisse tant bien que mal. Et ce n’est pas tout ! Dans la tourmente, Claire Chazal croit pouvoir compter sur Xavier Couture, son mari d’alors, avec lequel elle forme l’un des couples les plus influents du PAF. À tort. Xav, comme elle l’appelle tendrement, traverse lui aussi sur le plan professionnel une très mauvaise passe. Lui qui était l’un des dirigeants de TF1, il a succombé aux sirènes de Canal +.

Mais, après seulement quelques mois de bons et loyaux services, il est débarqué sans ménagement de la chaîne cryptée. Un échec cuisant pour ce boulimique de travail que la journaliste blonde admire plus que tout.

->Voir aussi - Claire Chazal : Désespérément seule !

Très vite, son Xavier jadis si flamboyant tourne en rond. Spectatrice du désarroi de celui qu’elle aime, la présentatrice se sent impuissante. Elle le pousse à sortir pour se changer les idées. Bien mal lui en prend, car cet ancien fêtard renoue très vite avec son passé. Gueuletons, parties de poker et virées en boîte de nuit, son homme se couche à l’aube alors que son épouse studieuse, est dans les bras de Morphée à 22 heures.

“Droit de baiser”

Fin avril 2003, grisé par cette nouvelle vie, Xavier annonce à sa femme qu’il a besoin d’encore plus de liberté pour faire le point. Sans hésiter, il prend le large pour s’installer dans un hôtel particulier de l’avenue Foch, laissant Claire anéantie dans leur vaste appartement du Trocadéro. Les rumeurs sur leur couple ont vite fait de circuler dans le microcosme médiatique.

Pour la journaliste, cette désillusion amoureuse se révèle très difficile à vivre. Quand Xavier entre dans son existence, l’arrachant aux bras de Patrick Poivre 
d’Arvor, le père de son fils François, elle pense naïvement avoir trouvé le compagnon idéal. Cette ambitieuse, qui a tant besoin d’admirer les hommes de sa vie, est conquise par cet autodidacte débordant de charisme, à qui rien ne fait peur.

« Je dois imaginer celui que j’aime comme un homme fort, déclare-t-elle à l’époque dans VSD. Je dois avoir envie de m’en remettre à lui comme quelqu’un de supérieur. J’ai même besoin d’éprouver une domination physique. » Lorsque cet « homme fort » lui propose le mariage, celle qui s’est habituée à tenir le rôle de maîtresse aux côtés d’un PPDA toujours uni à sa femme Véronique exulte. Seulement voilà, trois ans plus tard, le couple le plus puissant du petit écran se délite.

Leurs proches sont à peine étonnés. Car seul l’amour de la télévision semblait réunir ces deux êtres aux personnalités diamétralement opposées. La journaliste ne s’en est jamais cachée : elle ne s’épanouit que dans un quotidien bien ordonné. Avec elle, pas question de sortir la nuit jusqu’à pas d’heure. Au plus s’accorde-t-elle de temps en temps quelques virées culturelles au théâtre ou à l’opéra.

Le dimanche matin, pas de grasse matinée, elle préfère s’astreindre à un footing. Quant aux plaisirs de la bonne chère, elle s’y refuse absolument, privilégiant les légumes cuits à la vapeur, les potages, et bannissant les plats en sauce. Bref un mode de vie aux antipodes des envies de son époux, dépeint par tous comme un personnage volubile, charmeur, blagueur, qui jouit de chaque instant comme si c’était le dernier…

Quatorze ans après, Xavier Couture est revenu sur cette fin d’histoire dans le portrait que lui a consacré Libération. Dans des termes très crus, il explique pourquoi il s’est décidé à mettre fin à son mariage avec la jolie blonde. Direct, il s’en prend à la « discipline alimentaire » de Claire Chazal, rebondissant sur la dernière interview de la journaliste accordée à Paris Match, dans laquelle elle explique s’astreindre avec délectation à un régime très strict : « Il y a comme un plaisir à l’assèchement, l’ascèse, à l’idée qu’on se tient, même qu’on s’affame […]. J’ai plus de plaisir à me priver qu’à être rassasiée. »

Évoquant les propos de son ex-femme, Xavier Couture en profite pour la rabaisser. « Ces phrases résument bien Claire, et pourquoi je l’ai quittée. J’ai passé ma vie à kiffer, je me suis marré, j’ai eu une vie de roman, j’ai eu tout ce que je voulais », explique-t-il en toute franchise. En faisant une telle déclaration, c’est comme s’il portait un coup de poignard à son ex-femme, qui doit sans doute se demander pourquoi, aussi longtemps après leur rupture, il semble prendre aujourd’hui un malin plaisir à l’humilier. Mais il ne s’arrête pas là.

Au risque de passer pour un mufle, l’actuel numéro 2 de France Télévisions ne paraît même pas regretter cette ancienne histoire d’amour, qui est finalement une parmi tant d’autres. Ce charmeur compulsif, qui a été marié à quatre reprises, s’enorgueillit d’avoir eu au moins « sept vies conjugales ». Et à chaque fois, c’est lui qui « est parti », fanfaronne-t-il. « Depuis que j’ai été quitté à 16 ans, j’ai décidé de ne plus jamais être quitté. C’est psychiatrique, explique-t-il. À chaque fois, je crois que c’est la dernière femme de ma vie. En tout cas, j’ai envie de le croire. Même si cela ne marche jamais. »

Avant de conclure que, même si son destin est désormais lié à la romancière et réalisatrice Emmanuelle Gaume, à 66 ans, il ne compte toujours pas s’assagir : « J’ai été élevé dans le cul, confie-t-il de but en blanc. Tout à coup, après 68, on a eu le droit de baiser. Alors, j’ai beaucoup baisé. Et je continue, j’adore. »

Des révélations sans filtre qui sous-entendent bien des choses, et que la présentatrice de France 5, Claire Chazal, méchamment taclée, doit avoir bien du mal à avaler…

Sophie Marion

À découvrir