France Dimanche > Actualités > Elizabeth II : Son anniversaire gâché !

Actualités

Elizabeth II : Son anniversaire gâché !

Publié le 29 avril 2016

elizabeth-ii

La sortie d’un livre du très sérieux journaliste Christopher Andersen qui salit l’image de son fils, Charles, et la menace d’un référendum sur le maintien de la monarchie… autant de  coups de poignard  pour la vieille dame Elizabeth II.

Ce 21 avril, le jour de son anniversaire, au cours duquel elle allait être fêtée par les siens et par son peuple, devait être pour la reine un grand moment de bonheur. Pourtant, tandis qu’elle soufflait ses 90 bougies, entourée par ses nombreux proches, la souveraine avait le cœur bien lourd.

Si Elizabeth II s’était imaginé qu’après les terribles tempêtes qui avaient secoué la famille royale au fil de son long règne, elle pourrait enfin profiter en paix de sa fin de vie, elle a dû hélas déchanter !

Le premier camouflet est venu de Carol Ann Duffy, une Écossaise de 60 ans, choisie par la reine le 1er mai 2009 pour être la poétesse lauréate du Royaume-Uni, une charge créée par Charles II en 1668. En tant que barde officiel, celle qui est la première femme à occuper cette fonction en trois siècles, est censée composer des poèmes en l’honneur des héros du royaume et surtout d’écrire des vers lors des événements importants de la famille royale.

->Voir aussi - Prince Charles : Il est terrifié à l'idée de perdre sa mère, la reine Elizabeth II

Ainsi l’artiste s’était fendue d’une ode pour le mariage du prince William avec Kate Middleton le 29 avril 2011. Le poème en question s’intitulait The Rings (Les anneaux). Il illustrait le sentiment amoureux en comparant les alliances qu’échangent l’amant et sa bien-aimée au halo en forme de cercle qui entoure la lune.

En 2015, elle avait également signé un superbe éloge funèbre à l’occasion de la réinhumation de Richard III, dont la dépouille avait été découverte sous un parking en 2012. L’oraison avait été lue par l’acteur Benedict Cumberbatch, à la cathédrale de Leicester.

Or voilà que, pour les 90 ans de Sa Majesté, un événement que la plupart des Anglais s’apprêtent à fêter en grande pompe, notre poétesse n’a pas écrit une seule ligne. Plus humiliant encore pour Elizabeth II, elle a annoncé il y a quelque temps que sa prochaine œuvre serait consacrée… aux anciens compteurs à gaz !

Le très monarchiste Daily Telegraph fulmine en publiant une photo de l’auteure face à un imposant compteur à gaz jaune ainsi titrée : « La poétesse officielle snobe les 90 ans de la reine mais écrit une ode au compteur à gaz ! »

Comme si elle n’était pas assez blessée par ce terrible affront, Elizabeth doit aujourd’hui faire face à un nouveau scandale... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Catherine venot

À découvrir