France Dimanche > Actualités > France Gall : Le destin tragique de son fils Raphaël…

Actualités

France Gall : Le destin tragique de son fils Raphaël…

Publié le 10 janvier 2018

1515581111_capture-d-e-cran-2018-01-10-a-11

La star des années yéyé vient de nous quitter. Après ce troisième drame familial, le fils de Michel Berger et de France Gall, Raphaël Hamburger, se retrouve totalement seul…

Il se nomme Raphaël Hamburger, le vrai nom de son père. Ce dimanche, il était au côté de sa mère quand cette dernière a rendu son dernier souffle dans son lit d’hôpital. Aujourd’hui, le fils de Michel Berger et de France Gall se retrouve seul, sans l’épaule de sa sœur ou de son père sur laquelle pleurer. Car eux aussi, ils sont partis trop tôt.

Raphaël avait 11 ans quand son père Michel Berger meurt d’un infarctus après un match de tennis. Un départ soudain, surprenant, violent pour le petit garçon qu’il était. Un départ qui fait de lui l’homme de la famille.

Malheureusement, il ne peut rien faire quand il voit l’état de santé de Pauline se dégrader au fil des années. En 1997, cette dernière meurt de la mucoviscidose. Après Michel Berger, c’est donc à sa sœur de s’en aller, laissant France Gall et Raphaël Hamburger le cœur encore plus lourd de tristesse.


Si cette blessure pousse France Gall a se retirer de la scène, elle choisit aussi d’être « la maman qui réussit le mieux au monde à survivre et à intégrer cette idée d’avoir perdu un enfant » pour éviter d’être « foutue », comme elle l’expliquait dans le documentaire "France Gall par France Gall" diffusé en 2001 sur France 3. C’est avec ce soutien inébranlable que Raphaël grandit.

Doucement, le petit garçon au cœur meurtri devient vraiment un homme. Comme ses parents, il se prend de passion pour la musique, et comme ses parents, il préfère l’ombre à la lumière. Aujourd’hui, il travaille en tant que musicien et ingénieur du son avec Matthieu Chédid et peut, lui aussi, vivre de sa passion.

Dans les colonnes du Parisien, Richard Berry, fidèle ami du couple Berger-Gall depuis 1985, avait une pensée pour lui, évoquant « la solitude et la douleur » que le jeune homme de 37 ans doit endurer aujourd’hui.

Ce troisième décès prématuré marque la disparition de l’intégralité de sa famille, un poids difficile à supporter, aussi fort puisse-t-il être… Si sa relation avec Cécile, la fille de Jean-Pierre Cassel, est maintenant terminée, on lui souhaite de tout cœur de trouver bientôt une femme avec laquelle il pourra à son tour fonder sa propre famille.

Julia NEUVILLE

À découvrir