France Dimanche > Actualités > François Hollande et Julie Gayet : Leur amour au grand jour !

Actualités

François Hollande et Julie Gayet : Leur amour au grand jour !

Publié le 27 octobre 2017

gayet-hollande-20180320

Le 21 octobre dernier, dans le Pas-de-Calais, François Hollande et Julie Gayet ont enfin officialisé sa relation.

Samedi 21 octobre, vers huit heures du soir, ceux qui étaient réunis au théâtre élisabéthain du château d’Hardelot, à Condette, dans le Pas-de-Calais, ont compris qu’il s’y déroulait quelque chose d’inhabituel.

Si les photographes étaient au courant de l’événement, le public, venu pour assister au spectacle musical Georgia, tous mes rêves chantent, destiné aux petits et aux grands, ignorait dans son ensemble la raison de cette tension…

Quand soudain, après un silence, des voix ont commencé à se faire entendre, interrogatives, jusqu’à la révélation : François et Hollande et Julie Gayet étaient là, ensemble, côte à côte !


Très vite, les flashs des téléphones ont commencé à briller dans la pénombre.

Il a fallu un peu de temps avant que ne débute le spectacle, signé Timothée de Fombelle, qui met en scène Raphaële Lannadère et Amandine Bourgeois, gagnante de la sixième saison de Nouvelle star. Mais si certains ont été surpris, ceux qui lisent La voix du Nord savaient depuis plusieurs jours que l’ancien couple élyséen serait présent ce soir-là, le quotidien ayant annoncé leur venue.

Et si, deux semaines plus tôt, l’ex-président de la République s’était rendu seul au mariage de son ami Frédéric Cuvillier, maire de Boulogne-sur-Mer, cette fois, il s’agissait bien d’une officialisation en bonne et due forme de son histoire d’amour avec Julie Gayet.

En effet, si, depuis qu’il a quitté ses fonctions à la tête du pays, l’ancien chef de l’État s’était montré quelques fois avec sa compagne, on ne pouvait pas dire que leur couple avait été véritablement présenté au public.

Le 21 août dernier, l’adjoint au maire des IXe et Xe arrondissements de Marseille avait bien publié sur Facebook un cliché des amoureux, pris à Eygalières, mais ils partageaient la vedette avec Michel Drucker, Dany Saval et Charles Aznavour…

Alors que ce samedi, c’est un vrai couple qui a pris place dans le magnifique théâtre construit tout en bois, honorant l’invitation que lui avait faite Michel Dagbert, président du comité départemental du Pas-de-Calais.

Valises

«C’est avec plaisir que je découvre cette scène théâtrale. C’est bien de montrer cela à une comédienne», a commenté François Hollande, faisant une référence appuyée à sa compagne.

Et cette première sortie publique officielle devrait être suivie par bien d’autres. Car, comme l’avait révélé Le Figaro il y a peu, les amoureux auraient décidé de faire un grand pas, et d’emménager ensemble ! Et il ne s’agit pas, pour François Hollande, de poser ses valises dans l’appartement habité de longue date par Julie Gayet.

Non, c’est dans un lieu qui sera leur nid d’amour, un endroit nouveau, situé dans le XXe arrondissement de Paris, que le couple a décidé d’élire domicile.

Ce quartier très couru des Parisiens – et de fait fort coûteux – est un enchantement. Une succession de petites maisons situées dans des voies privées, entourées de verdures, longeant des rues joliment pavées…

Cet endroit est tellement délicieux et charmant, qu’il est appelé «La campagne à Paris». C’est là, tout près du cimetière du Père-Lachaise, que François et Julie se promenaient début juillet, à la recherche d’un bien d’exception.

Depuis, le couple semble avoir trouvé son bonheur… qui ne fait pas forcément celui de tous les habitants du quartier. Sur place, nous avons discuté avec des riverains, qui s’interrogeaient sur «les ennuis» que cette installation pourrait faire peser sur cette paisible enclave…

D’autres, au contraire, se réjouissaient d’avance de la future «présence policière» qui ne manquerait pas d’y être déployée.

Aujourd’hui, beaucoup attendent le mois de juin. Une fête des voisins sera alors organisée au croisement des rues Jules-Siegfried et Irénée-Blanc.

Ce couple si médiatisé participera-t-il à ces réjouissances ?

Réponse dans quelques mois.

Laurence PARIS

À découvrir