France Dimanche > Actualités > Julie Gayet : Enfin le mariage !

Actualités

Julie Gayet : Enfin le mariage !

Publié le 16 mars 2017

julie-gayet

C’est le 16 juin que la “ fiancée du Président ”, Julie Gayet, 
va réaliser son rêve.

Longtemps, la rumeur a couru… À maintes reprises en effet, on avait pu penser que, pour Julie Gayet, le grand jour était arrivé. Certains, dans leur enthousiasme, pensant avoir obtenu un indice, une information, étaient allés jusqu’à annoncer le jour et l’heure. Mais aujourd’hui, le grand suspense, qui aura tenu en haleine les journalistes et les lecteurs pendant des mois, est arrivé à son terme.

Oui, nous pouvons vous le révéler désormais : les noces, tant attendues, espérées, fantasmées, auront bien lieu. Nous pouvons même vous dire quand et où. Ce sera le 16 juin prochain, dans le cadre magique du domaine de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, en proche banlieue parisienne… Ce qui laisse aux principaux intéressés le temps nécessaire pour se préparer à ce grand événement.

->Voir aussi - Julie Gayet : Au cœur d'un scandale !

Ce jour-là, il n’y a pas à douter que le gratin de la capitale sera présent autour de la ravissante actrice et productrice, pour partager avec elle l’émotion qu’elle ne manquera pas de ressentir. Et même si, on s’en doute, de rigoureuses mesures de sécurité seront mises en place pour éviter tout incident, sachez que certains privilégiés pourront assister à ce moment exceptionnel, nous vous indiquerons plus loin par quel moyen.

En attendant, on ne peut que se réjouir pour la belle Julie de ce joli tour du destin. Car cela fait sans doute longtemps qu’elle attendait un jour pareil ! On se souvient peut-être de certaines «bonnes pages» du livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Un président ne devrait pas dire ça…, paru fin octobre 2016 aux éditions Stock. Sous-titré Les secrets d’un quinquennat, cet ouvrage révélait les pensées de l’actuel président, dont quelques considérations très précises sur ses relations amoureuses avec Julie.

->Voir aussi - Julie Gayet : Envoûtée par un médecin de 61 ans !

« Ce n’est pas une compagne au sens classique, sinon je serais tous les jours avec elle, et je ne suis pas tous les jours avec elle. Et je fais attention que ce ne soit pas public, même si c’est connu, avait-il expliqué. Ça la protège, ça me protège. Je la vois régulièrement, pas aussi souvent qu’on le voudrait… »

Si ces mots traduisaient toute l’affection que le chef de l’État porte à sa compagne, on pouvait aussi comprendre très clairement qu’un mariage n’était pas à l’ordre du jour, même si François Hollande avouait qu’il avait conscience que Julie Gayet n’était pas heureuse de la tournure des choses. « Elle souffre de la situation », confiait-il aux deux journalistes, ce qui ne l’empêchait pas de conclure par cette phrase qui semblait sonner le glas de tout espoir : « Donc, il n’y aura pas d’officialisation… »

Sécurité

Pourtant, au fil des jours, le profil de Julie Gayet avait commencé à se dessiner en tant que « première dame ». Quelque temps après les photos chocs publiées dans la presse en janvier 2014, qui dévoilaient aux yeux de tous la liaison entre la comédienne et le président, le chef de l’État officialisait sa rupture avec son ancienne compagne auprès de l’AFP : « Je fais savoir que j’ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler. »

Fin 2014, comme l’avait révélé le site du magazine Valeurs actuelles, Julie Gayet prononçait cette phrase, devenue culte, à l’intention de représentants des forces de l’ordre, pour les décider à escorter son taxi poursuivi par des paparazzis : « Je suis la fiancée du président ! »

Peu à peu, sans montrer de signes d’impatience, la jeune femme a ainsi acquis – si ce n’est conquis – sa place de compagne du chef de l’État, entre ombres et lumières tamisées, allers et retours à l’Élysée. Certains affirment d’ailleurs que malgré une certaine discrétion, Julie Gayet « veut du pouvoir », à l’instar de Pauline Delassus, qui a publié un portrait d’elle dans Mademoiselle, sorti en mai 2016 aux éditions Grasset.

Tout-Paris

Voilà, le jour de gloire est là, si proche… C’est avec toute sa passion, sa sensibilité que Julie Gayet a déjà commencé à s’y préparer. Elle aura près d’elle, pour l’épauler, une femme que François Hollande connaît très bien, puisqu’il s’agit d’Anne Gravoin, l’épouse de Manuel Valls, mais surtout une grande musicienne, violoniste talentueuse.

Le 16 juin prochain, son rôle sera des plus importants ! C’est elle, en effet, qui sera en charge de la direction musicale ! Car nous pouvons vous le révéler aujourd’hui, ce grand événement, qui va faire accourir le Tout-Paris au domaine de Sceaux, sera un spectacle magistral composé par Wolfgang Amadeus Mozart ! Il s’agit, en fait, des Noces de Figaro, un des plus beaux opéras qui soient ! Et c’est à Julie Gayet qu’a été confié le soin de le mettre en scène !

On peut imaginer à quel point elle a dû être honorée, et heureuse, d’être choisie pour cette 17e édition d’Opéra en plein air, après Patrick Poivre d’Arvor, Jacques Attali ou encore le réalisateur Élie Chouraqui ! Plusieurs représentations suivront la première, qui devrait finir en beauté le 9 septembre, aux Invalides, à Paris ! Ceux qui voudraient assister à l’un des spectacles peuvent d’ores et déjà réserver leurs places sur Internet.

Et qui sait si ces Noces, dans lesquelles la compagne du président Julie Gayet va se retrouver immergée pendant des semaines, ne donneront pas au couple quelques idées, comme celle de sceller encore plus leur 
destin l’un à l’autre…

Laurence Paris

À découvrir