France Dimanche > Actualités > Karine Lemarchand et Lola Marois-Bigard : C’est la guerre !

Actualités

Karine Lemarchand et Lola Marois-Bigard : C’est la guerre !

Publié le 21 mars 2018

unknown-1

Ce lundi, Lola Marois-Bigard a réglé ses comptes avec Karine Lemarchand sur Twitter…

Comme son mari, Lola Marois-Bigard n’a pas sa langue dans sa poche ! Ce lundi, c’est Karine Lemarchand qui en a fait les frais. Dans un tweet vengeur, la femme de Jean-Marie Bigard n’a pas hésité à utiliser un langage plus que fleuri pour qualifier l’animatrice de « L’amour est dans le pré ». Attention, âmes sensibles s’abstenir.

« Je la hais, j’exècre, je vomis Karine Lemarchand. Elle est hautaine, condescendante, snobe et n'éprouve aucune amitié pour les gens qu'elle interviewe... juste de la pitié, du dégoût et de la condescendance ! Fait ! Ouf !!! », a-t-elle lâché ce lundi 19 mars sur son compte Twitter, visiblement encore très énervée. Mais qu’est-ce qui a bien pu provoquer un tel déversement de haine ?


Dans une interview pour le magazine « Public », la jeune femme raconte avoir été victime d’ « un snobisme élitiste parisien à deux balles » lors de sa fête d’anniversaire : « Elle est venue parce qu'elle était avec un ami à moi. Elle a eu une attitude très arrogante, très insolente, elle m'a regardée de haut comme si j'étais une petite fille, comme si on ne jouait pas dans la même cour. Elle est venue à MA fête sans même me dire bonsoir, elle m'a complètement dénigrée ». Toujours selon ses dires, elle aurait pourtant été une hôte irréprochable : « Je l’ai accueillie très gentiment avec un grand sourire, en lui demandant ce qu'elle voulait boire ».

Choqués par tant d’animosité, les internautes ont tenu à réagir, reprochant à l’actrice de faire preuve de « jalousie » :

Prévenue par l’un d’entre eux, l’animatrice de 49 ans a réagit sur Instagram : « Je n’ai pas tout compris… je ne la connais pas… et j’aime bien son mari aux Grosses Têtes. C’est pas grave »

La semaine dernière, Karine Lemarchand a quitté le réseau social Twitter devenu, selon ses mots, « un déversoir de haine ». Cette triste polémique ne devrait pas lui donner envie de revenir…  

Estelle LAURE

À découvrir