France Dimanche > Actualités > Koh-Lanta : Candice “J’ai arrêté mes études pour participer à cette aventure !”

Actualités

Koh-Lanta : Candice “J’ai arrêté mes études pour participer à cette aventure !”

Publié le 25 novembre 2016

candice

Elle a grandi avec l’émission Koh-Lanta que ses parents ne rataient jamais. Alors quoi de plus normal pour Candice que de tenter sa � chance � sur l’île cambodgienne ?

Si, à 19 ans, Candice est la benjamine de cette 16e saison de Koh-Lanta, elle n’en fait pas moins partie des favorites. Il faut dire que cette étudiante en psychomotricité à la faculté de médecine Pierre-et-Marie-Curie, à Lyon, est une vraie guerrière.

Son mental de battante, cette originaire des Côtes-d’Arey (Isère) se l’est forgé toute petite. Ceinture noire de judo, la jeune femme est en outre quintuple championne de France et vice-championne d’Europe de wakeboard (sport nautique dans lequel un surfeur est tiré par un bateau à moteur). Autant dire qu’avec un tel parcours, la jolie Candice possède de gros atouts pour remporter la victoire.

->Voir aussi - Koh-Lanta : Freddy "Mes parents sourds suivent l'émission en lisant les sous-titres !"

Mais, on le sait, la concurrence est rude et le physique ne suffit pas. Tiendra-t-elle le coup jusqu’à la finale, dont la diffusion est programmée le 9 décembre ?

France Dimanche (F.D.) : Que faisiez-vous avant de vous lancer dans cette aventure ?

Candice (C.) : L’an dernier, j’ai entamé des études de psychomotricité que j’ai dû arrêter pour le tournage. Voilà pourquoi je viens de reprendre ma première année. Mais je ne regrette pas mon choix puisque j’ai réalisé mon rêve de gamine. J’ai grandi avec cette émission que mes parents ne rataient jamais. Mon père s’était même inscrit, mais hélas n’a jamais été sélectionné. J’ai attendu impatiemment d’être majeure pour faire comme lui. Certains sont pressés d’avoir 18 ans pour passer leur permis de conduire et avoir leur première voiture. Moi, je ne pensais qu’à une chose : faire Koh-Lanta ! En apprenant que je faisais partie des candidats de cette saison, toute ma famille était folle de joie. Et pour mes études, je me suis dit que j’avais toute ma vie pour les reprendre. Alors que Koh-Lanta, ça ne se refuse pas !

->Voir aussi - Quiz : Connaissez-vous bien Koh-Lanta ?

F.D. : À quoi ressemblait votre préparation physique ?

C. : En tant qu’athlète de haut niveau, j’avais déjà la condition pour me mesurer aux meilleurs lors des épreuves nécessitant de l’adresse et de la force. Mon père, qui est professeur de sport, tout comme ma mère, m’a quand même un peu coachée par une préparation adaptée au jeu, notamment pour assurer dans le fameux parcours du combattant. Et un ami militaire m’a donné quelques cours de survie. Il m’a appris à faire du feu et à construire un abri. Bref, j’étais fin prête !... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Philippe Callewaert

À découvrir