France Dimanche > Actualités > Læticia : Dévastée par le drame de son frère !

Actualités

Læticia : Dévastée par le drame de son frère !

Publié le 16 avril 2018

gregory-et-laeticia-20180409

Grégory, le frère de Laeticia, a été interpellé par la police. Un choc d’une violence rare pour la jeune femme déjà durement ébranlée par le décès de Johnny.

C’est un choc, un terrible choc qui vient fracasser encore davantage le moral de Læticia, déjà très éprouvée par la perte de son bien-aimé et la guerre de succession qui fait rage depuis des semaines, la laissant exsangue…

Tandis que du côté de Laura et David, l’animosité et les rancœurs sont à leur comble, on pouvait imaginer que la jeune veuve trouvait un peu de réconfort auprès des siens.

Mais hélas il n’en est rien, et aujourd’hui, le sort s’acharne sur elle !


En effet, mercredi 4 avril, la maman de Jade et Joy a eu la douleur d’apprendre que son frère, d’un an son cadet, avait été placé en garde à vue !

Il y a encore quelques semaines, son nom ne disait rien à personne…

Enquête financière

Mais avec l’ouverture du testament de Johnny, son patronyme, Grégory Boudou, s’est retrouvé sur toutes les lèvres : il est soudain devenu célèbre !

Jeune homme discret au regard bleu perçant, celui que beaucoup de ses voisins décrivent comme quelqu’un de sérieux, à l’opposé de son père, a, semble-t-il, toujours été très lié à sa sœur.

En effet, il venait régulièrement rendre visite à la famille Hallyday dans leur propriété de Pacific Palisades, à Los Angeles, c’est même là qu’il a rencontré sa compagne, l’ancienne nounou des filles du couple. Il était si proche de Læticia qu’il a été nommé exécuteur testamentaire dans le cadre de la succession du rocker, apparaissant comme l’un des éléments clés dans ce combat pour l’héritage de la star.

Mais si sa sœur pensait pouvoir compter sur lui, avec cette arrestation, la situation a changé du tout au tout.

Que s’est-il donc passé ?

C’est dans le cadre d’une enquête financière que le jeune homme de 41 ans a été interpellé mercredi matin à Agde avant d’être emmené dans les locaux de la police judiciaire de Montpellier dans l’Hérault.

Que lui reproche-t-on ?

D’être partie prenante dans une affaire portant sur des « détournements de fonds », indique l’AFP. Ce dossier concerne la discothèque l’Amnesia, située au Cap d’Agde, la première boîte de nuit qu’André Boudou, son père, avait rachetée dans les années 80.

Ce dernier en avait confié la gérance à Grégory en 2007, après avoir été condamné à 24 mois de prison, dont 6 ferme, pour fraude fiscale, abus de biens sociaux et comptabilité falsifiée, assortis d’une interdiction de gérer une entreprise.

Déjà en juin 2016, les destins du frère et de la sœur avaient été unis d’une bien triste manière : après douze années de contestation, Læticia et Grégory Boudou avaient dû payer plus de 65 000 euros pour redressement fiscal pour l’Amnesia, les responsables de cet établissement n’ayant jamais fourni de déclarations de TVA.

Ces derniers espéraient qu’après s’être acquittés de cette dette, ils seraient enfin en règle avec la justice.

La nouvelle de la garde à vue de son petit frère est un choc d’autant plus violent pour Læticia qu’elle semble se sentir de plus en plus isolée, et même abandonnée.

La jeune femme ne serait plus aussi proche de sa grand-mère, la désormais célèbre Mamie Rock, depuis la publication du cliché sur lequel la facétieuse aïeule tirait la langue, mais aussi en raison de ses différentes déclarations déplaisantes sur les aînés de Johnny dans la presse.

De plus, elle est brouillée avec son père, André Boudou, même si ce dernier a tenté de venir à son secours tout récemment dans les colonnes de L’Express.

En 2014, dans une interview accordée à DJ Mag, Grégory avait expliqué le secret du succès de sa boîte de nuit : « Du travail, du travail, et encore du travail », avait-il confié.

Aujourd’hui, au grand désespoir de Læticia, cet homme de l’ombre se retrouve sous les feux croisés des médias et de la justice…

Une lumière violente que la jeune veuve a reçue comme une terrible claque.

Claude LEBLANC

À découvrir