France Dimanche > Actualités > Læticia Hallyday : Dévastée en quittant l’hôpital !

Actualités

Læticia Hallyday : Dévastée en quittant l’hôpital !

Publié le 6 août 2017

laeticia-hallyday-cannes-2009-copie

Au CHU d’Orléans, où elle s’est rendue, 
Læticia Hallyday a réalisé combien 
la situation était  gravissime…

Sourire de velours et volonté de fer, c’est une partie de son secret pour parvenir à ses fins. Car, ce que Læticia Hallyday veut, elle l’obtient toujours, d’une façon ou d’une autre. Cette femme si menue, si fragile en apparence, est en réalité un roc.

À son côté, le « lion », l’indomptable, qui a toujours vécu à fond, s’est assagi, devenant le plus tendre des maris et le plus attentionné des papas. À 74 ans, alors que Johnny se bat contre le cancer du poumon, il sait, plus que jamais, qu’il peut compter sur sa petite femme.

->Voir aussi - Læticia Hallyday : Ses nuits de terreur !

Non seulement elle ne flanche pas, mais elle a de l’espoir pour deux, comme elle le confiait récemment dans Grazia : « Le nombre de fois où l’on m’a dit que je ne devais plus y croire… Je ne compte plus. Ça fait vingt-deux ans que je vis avec Robocop, vous comprenez ? »

Robocop

Et quand Robocop décide que la scène est le meilleur des remèdes, elle s’incline… Ainsi, il y a quelques mois, elle l’a supplié d’annuler les dix-sept dates de sa tournée des Vieilles canailles. Mais quand Johnny lui a répondu : « Si je ne la fais pas, je meurs », elle a compris.

Dans la tempête, on ne survit pas en allant contre la vague mais avec. Alors, chaque soir où Johnny, accompagné de ses vieux complices Eddy Mitchell et Jacques Dutronc, est monté sur scène, elle est venue, restant en coulisses, tout près, à le tenir des yeux, et chanter avec lui. C’est vrai que le rocker est sorti éreinté de ces presque trois semaines de concerts. Épuisé, mais heureux. Et déterminé à profiter des deux mois d’été pour se reposer et prendre soin de lui.

-Voir aussi - Læticia Hallyday : Elle fête ses quarante ans à New York !

C’est à Quiberon, en Bretagne, qu’après l’ultime date de la tournée, Johnny, sa femme et leurs deux filles, Jade et Joy, ont pris leurs quartiers d’été. Plage, baignades, balades, détente, parties de Mille bornes avec les petites, bref, de vraies vacances en famille ! Des vacances que la jeune femme n’a cependant pas hésité à interrompre pour se rendre à l’hôpital !

Son rocker de mari avait-il, comme elle le redoutait, trop tiré sur la corde ? Non, rassurez-vous. C’est seule, et pour la bonne cause, que Læticia a quitté les siens, l’espace de quelques heures. Comme vous le savez, cette épouse et maman dévouée est aussi une femme engagée. Depuis 2012, avec son association La Bonne étoile, fondée avec son amie, la chef Hélène Darroze, l’épouse de Johnny se bat pour améliorer le sort des enfants et adolescents dans le besoin, de par le monde.

Très active au Vietnam, cette structure caritative a notamment permis la construction de deux écoles ainsi que la rénovation de salles de soins et d’un orphelinat.

Maltraitée

Hélas, il n’est pas besoin d’aller de l’autre côté de la planète pour rencontrer des enfants en souffrance. En France, comme Læticia en a fait le triste constat, de nombreux combats restent encore à mener. Invitée à visiter l’unité pédiatrique du CHU d’Orléans, en juin 2016, la jeune femme a ainsi subi un véritable choc, comme elle vient de l’écrire sur son compte Instagram : « Je ne suis pas sortie indemne de cette visite. »

En effet, dans cette unité, dirigée par la pédiatre Barbara Tisseron, sont accueillis, entre autres, des mineurs victimes de maltraitances. Or, dans pareil cas, il est souvent nécessaire d’amener l’enfant au commissariat afin de le confronter à son agresseur. Confrontation d’autant plus pénible à vivre pour la victime qu’elle est jeune et sans défense. Comment contourner cet insupportable mais nécessaire face-à-face ?

Ce problème, Barbara Tisseron y a longuement réfléchi avant de trouver la solution : permettre à l’enfant, grâce à un système de visioconférence installé dans une des salles de l’hôpital, de visualiser celui ou celle qui lui a fait du mal, sans être dans la même pièce que lui. Un système qui, si simple qu’il paraisse, nécessite certains investissements et de nombreuses autorisations pour pouvoir être mis en place…

Pas le genre d’obstacles à faire hésiter Læticia ! Convaincue du bien-fondé de cette action, elle a au contraire tout de suite assuré ce merveilleux médecin de son soutien, comme elle le rappelle toujours sur son compte Instagram : « Votre engagement et vos convictions à l’égard de l’enfance maltraitée sont telles que je vous aurais suivie sur tous les terrains. » C’est ainsi qu’activement soutenu par La Bonne étoile, qui l’a financé à hauteur de 35.000 euros, le projet a fini par voir le jour.

Le mercredi 12 juillet dernier, c’est donc une Læticia rayonnante, accompagnée de sa fidèle amie Hélène Darroze, qui a inauguré, au CHU d’Orléans, la toute nouvelle salle de confrontation protégée. Dans ce lieu accueillant, aux couleurs pastel, l’enfant, relié via un ordinateur à l’hôtel de police, peut enfin identifier sans crainte son agresseur.

Une victoire qui a comblé de joie notre belle au grand cœur, comme elle l’écrit via Instagram à Barbara Tisseron : « Je suis fière d’avoir travaillé avec vous sur ce projet fondamental et pourtant inédit pour les enfants. »

Fiers, nul doute que Johnny, Jade et Joy l’étaient aussi, même s’ils ont dû se passer durant quelques heures de la présence si attachante de Læticia Hallyday. Et puis, dans quelques jours est prévu le départ pour Saint-Barth’, où toute la famille pourra savourer à loisir un repos bien mérité !

Lili Chablis

À découvrir