France Dimanche > Actualités > Laurence Boccolini : Une douloureuse séparation !

Actualités

Laurence Boccolini : Une douloureuse séparation !

Publié le 30 novembre 2017

1511800150_boccolini-laurence

Depuis février dernier, elle espérait une bonne nouvelle. Mais celle-ci n’est jamais arrivée, 
et l’animatrice accuse aujourd’hui le coup …

C’est une femme désarmante de sincérité que les auditeurs de RTL ont pu écouter, mais aussi voir, le samedi 18 novembre, dans l’émission d’Éric Dussart et Jade, On refait la télé. Une Laurence Boccolini tout à fait à l’opposé de son rôle de maîtresse femme, qu’elle incarne dans un jeu de TF1 plébiscité par les téléspectateurs, Money Drop. Une femme bouleversante, qui a livré ses états d’âme sur les ondes et face à la caméra sans les travestir, comme si c’était son ultime tentative pour essayer de changer son destin. Et comme si sa souffrance n’était pas assez grande face à la séparation qu’elle doit affronter aujourd’hui, Laurence a, ces derniers temps, vécu une autre épreuve, qui a dû la blesser. Car l’animatrice a bien eu affaire à un déferlement d’injures qui auraient pu mettre à terre n’importe qui.

C’était au début de ce mois de novembre. Le 9, après avoir regardé une caméra cachée diffusée durant La grande Rassrah de Cyril Hanouna, sur C8, Laurence Boccolini poste un message sur Twitter, gênée. On y voit l’attaquant du PSG Hatem Ben Arfa aux prises avec un prétendu agent de footballeurs qui, après lui avoir dit qu’il avait « une image de fils de p… », lui annonce qu’il va être transféré à Guingamp, club bien moins en vue que celui de Paris, où il évolue actuellement ! Face à cette scène, l’animatrice se demande : « Est-ce drôle ? Est-ce utile ? Est-ce “une bonne blague” ? Ou est-ce humiliant, gênant… cruel ? À vous de juger », écrit-elle.

Si le comédien Greg Guillotin, qui incarne le rôle de l’agent dans la mise en scène, lui répond avec politesse et sérénité : « Madame Boccolini, je peux comprendre votre réaction », d’autres, très nombreux, choisissent des mots blessants pour s’adresser à elle. Ce sont de véritables torrents de propos orduriers qui s’abattent sur le compte Twitter de l’animatrice, comme : « Va te pendre ! »Atterrée par tant de violence, Laurence n’entrevoit qu’une façon de réagir : couper le robinet des injures. Dans l’après-midi du 9, elle poste un dernier message : « OK pause Twitter : trop de haine. »


C’est ainsi que, toujours bouleversée par ces attaques, Laurence est arrivée à RTL le 18 novembre.Si vous avez Internet et que vous avez envie de comprendre à quel point l’animatrice semblait triste, fragile et émue, n’hésitez pas à regarder les images de l’émission. Laurence Boccolini y est méconnaissable. Et vraiment touchante. Derrière ses lunettes, ses yeux donnent le sentiment d’exprimer une réelle détresse. D’autant que, si elle se faisait une joie de retrouver bientôt son public, comme le lui avait fait miroiter TF1, il semble bien que cet espoir soit aujourd’hui réduit à néant. En septembre dernier, en effet, lors d’une conférence de presse, le directeur adjoint des contenus du groupe de la Une avait affirmé : « Money Drop reviendra à l’antenne, et on compte sur Laurence Boccolini. »

Depuis, rien. Les jours passent, et alors qu’il faut « entre trois et quatre mois de préparation » pour remettre le jeu en place, comme elle l’avait confié à notre confrère Télé-Loisirs à la rentrée dernière, Laurence n’a toujours pas eu vent de son retour. Or cette émission est très importante pour elle. Money Drop fait partie de sa vie. Mais elle l’a avoué au micro de RTL : « Pour l’instant, je n’ai pas de nouvelles. »Et quand on lui a demandé si elle souhaitait que le programme revienne, elle a répondu, sans chercher à masquer son émotion : « Oui… J’en aurais eu envie. Bien sûr… Parce que quand j’ai dit “Au revoir” sur le plateau [en février 2017, ndlr], je ne savais pas que c’était ma dernière – si c’était ma dernière… »Et les mots qui suivent traduisent hélas la souffrance et la solitude auxquelles cet arrêt brutal l’a exposée : « C’est très triste. C’est très dur. On travaille cinq, six ans avec toute une équipe, on est très proche d’elle… Moi, j’adore les candidats, il faut faire ça avec passion… Et tout d’un coup, c’est vrai que c’est un super vide. »

Sentant l’émotion de son invitée, son intervieweur le lui fait remarquer, et Laurence ne peut qu’abonder dans son sens : « Je suis émue parce que j’ai vécu plein de choses… Ma fille a quasiment été élevée sur le plateau de Money Drop. Elle est arrivée sur le plateau, elle avait 3 mois ! J’y ai mes amis. C’est une super équipe », a-t-elle ajouté, envahie par une grosse vague de nostalgie…Alors, certes, Laurence en a vu d’autres. On sait tout ce qu’elle a déjà subi, dans sa carrière et dans sa vie personnelle. Le chemin de croix enduré avec son époux Mickaël Fakaïlo pour devenir parents. La difficulté d’avoir un physique différent de ceux vus habituellement à la télé. Mais il ne faut pas trop tirer sur la corde. Chacun a ses limites. Des millions de personnes espèrent son retour dans Money Drop. Combien de temps leur faudra-t-il donc encore patienter avant de la revoir ?

Laurence PARIS

À découvrir