France Dimanche > Actualités > Line Renaud : Une inquiétante disparition

Actualités

Line Renaud : Une inquiétante disparition

Publié le 10 février 2018

renaud-line-20180206

Pour la première fois en quinze ans, Line Renaud, la cofondatrice 
du Sidaction, était absente pour raisons de santé.

Chaque année, ils sont des centaines à assister au dîner de la mode, ce rendez-vous du cœur initié par Sidaction et la Fédération de la haute couture et de la mode.

Pour cette quinzième édition, de nombreuses personnalités avaient répondu présent, se retrouvant le jeudi 25 janvier au pavillon d’Armenonville, dans le XVIe arrondissement de Paris. Il n’en manquait qu’une à l’appel, mais son absence a suscité bien des commentaires et des inquiétudes…

Opération

Jamais depuis sa création, en effet, Line Renaud n’avait manqué ce gala dont elle est – en tant que vice-présidente de Sidaction – la cofondatrice, avec le regretté Pierre Bergé, disparu le 8 septembre dernier.

Quelles étaient donc ces « raisons de santé » invoquées par la comédienne dans son message vidéo diffusé au cours de la soirée ? Line n’en a rien dit, rappelant simplement qu’elle était toujours aussi combative : « J’ai promis à Pierre, mon frère d’armes, de ne rien lâcher, de faire en sorte que la lutte contre le sida se conjugue encore et toujours au présent. Je crois à un monde sans sida. »

Si on l’avait vue, trois jours plus tôt, dans le téléfilm La femme tranquille, sur France 2, sa dernière apparition publique remontait à début janvier. L’artiste, qui avait tenu à se rendre à l’avant-première de La ch’tite famille, film dans lequel elle joue, n’était déjà pas au sommet de sa forme.

La jambe gainée dans une attelle, Line souffrait d’une foulure à la cheville et, gênée dans ses déplacements, elle ­faisait peine à voir. Mais le pire était encore à venir.


En effet, elle a dû, tout récemment, subir une opération de la hanche. Cette intervention lourde nécessite une anesthésie générale, laquelle n’est jamais sans risque, surtout pour des patients âgés. Et Line a beau avoir de l’énergie à revendre, elle soufflera tout de même ses 90 bougies en juillet prochain !

Heureusement, comme la comédienne l’a annoncé le lendemain de ce fameux dîner sur son compte Twitter, tout s’est passé pour le mieux : « Ne vous en faites pas, tout va bien !!! Je suis en rééducation, chez moi, au calme. Je vous retrouverai pour la sortie du film La ch’tite famille et pour le Sidaction. »

Autre bonne nouvelle : cette soirée, où elle a tant manqué, a permis de réunir quelque 800 000 € de dons. De quoi inciter un peu plus Line à se remettre très vite sur pied. 

Lili CHABLIS

À découvrir