France Dimanche > Actualités > Sophie Davant : Elle fait scandale sur le plateau de Nagui !

Actualités

Sophie Davant : Elle fait scandale sur le plateau de Nagui !

Publié le 13 juillet 2017

s-davant

Le 20 juin dernier, sur France 2, dans “Tout le monde joue avec 
la loi”, la présentatrice Sophie Davant a créé le malaise 
en déclarant qu’elle adorait utiliser 
les toilettes pour  handicapés…

Saviez-vous qu’il était interdit d’appeler son cochon Napoléon ? Vous a-t-on jamais dit que, jusqu’en 2013, les femmes n’avaient légalement pas le droit de porter un pantalon ? Et vous êtes-vous déjà essayé à écrire un chèque sur une feuille volante ? Autant de lois, de règles et de devoirs, dont certains, il faut bien l’avouer, sont devenus complètement désuets, qui régissent encore la société française…

Et que nul, comme le veut l’adage, n’est censé ignorer ! Tel était le point de départ de Tout le monde joue avec la loi, un jeu présenté par Nagui et Caroline Vigneaux, humoriste – et ancienne avocate –, qui, le 20 juin 2017, a proposé à des personnalités célèbres de tester leurs connaissances juridiques sur des thèmes variés de la vie quotidienne.

->Voir aussi - Sophie Davant : Sa fille victime d'un effroyable accident !

Une excellente idée, car ce programme a littéralement passionné les téléspectateurs de France 2, qui ont été plusieurs millions à vérifier leurs acquis en la matière. Pour répondre aux questions, souvent difficiles et déroutantes de l’animateur et de l’ex-femme de loi, le plateau accueillait six invités de marque : les présentatrices Maïtena Biraben et Valérie Bègue, l’acteur Pef, le joyeux luron Vincent Lagaf’, le réalisateur des Ex, Maurice Barthélémy, et l’animatrice Sophie Davant.

Ces citoyens comme vous et moi promettaient de nous offrir un spectacle à la fois divertissant et instructif, le tout dans une ambiance bon enfant… Mais si le quiz a démarré comme prévu dans la joie et la bonne humeur, mettant à l’épreuve la culture juridique – et révélant parfois l’ignorance ! – de ces illustres candidats, la présentatrice de C’est au programme a, bien malgré elle, créé le malaise et choqué un certain nombre de téléspectateurs.

->Voir aussi - Sophie Davant : L'amour de sa vie en danger de mort !

Quels propos a-t-elle bien pu tenir pour en arriver là ? Elle qui, dans toutes les émissions qu’elle présente, met un point d’honneur à respecter son public, à toujours adopter une attitude digne devant ceux qui viennent lui confier un peu de leur intimité ! Il semble difficile de croire que cette femme de télévision dont la réputation impeccable n’est plus à faire ait pu commettre pareil impair… Et pourtant…

Alors que Caroline Vigneaux expliquait les risques encourus par celui ou celle qui utiliserait abusivement les toilettes destinées aux personnes handicapées, la Bordelaise de 54 ans s’est vantée de les apprécier ! « J’adore y aller, a-t-elle lâché en riant. Il y a de la place, et comme la pièce est grande, je peux y poser mes sacs tranquillement. »

Gêne

On imagine sans peine la colère de ceux qui n’ont pas d’autre choix que d’utiliser ces dispositifs, en entendant Sophie Davant raconter son anecdote ! Car, enfin, mettons-nous un instant à la place des personnes en fauteuil roulant, qui, par la faute de certains importuns, ne peuvent se soulager quand ils en ont besoin… Imaginons la détresse de quelqu’un obligé de patienter sans raison valable devant une porte close pour pouvoir accéder aux W.-C. ! Ces moments-là, nous n’aimerions pas les vivre, alors pourquoi se rendre coupable d’une telle indélicatesse ?

Sans doute la présentatrice de Toute une histoire n’avait-elle pas réalisé la portée de son commentaire ? D’ailleurs, sa petite sortie sur le ton de l’humour paraît d’autant plus étonnante que l’on sait cette femme de cœur très sensible aux drames qui touchent les moins favorisés d’entre nous. Si ce n’était pas le cas, elle n’aurait pas, depuis 1997, coprésenté chaque année le Téléthon, ni prouvé son soutien aux victimes du sida, en participant au Sidaction en 2014…

Pour détendre l’atmosphère, Vincent Lagaf’ s’est empressé de voler au secours de sa consœur, en expliquant à demi-mot qu’il n’aimait pas utiliser ces toilettes spécifiques à cause de la hauteur des sièges : « Moi qui suis petit, des fois… » a-t-il commencé, en laissant imaginer la suite au moyen d’une mimique dont il a le secret !

Afin de clarifier les choses, et pour faire oublier au plus vite cet instant de gêne causé par Sophie Davant, celle qui jouait l’avocate de l’émission a expliqué aux téléspectateurs qu’ils ne risquaient rien s’ils utilisaient ces toilettes, alors que le stationnement sur des places réservées aux handicapés peut valoir des amendes.

Mais il est une chose bien plus importante que les risques que l’on encourt lorsqu’on ne respecte pas la loi, et c’est, tout simplement, le respect de l’autre…

Clara Margaux

À découvrir