France Dimanche > Actualités > Super Mamie 2017 : Monique Beaufils "
C’est la reine du tango !"

Actualités

Super Mamie 2017 : Monique Beaufils "
C’est la reine du tango !"

Publié le 17 février 2017

monique-beaufils

Celle qui représentera la Nièvre lors de la finale de Super Mamie 2017, 
à Nice, a le rythme dans la peau. Depuis quarante-cinq ans, elle file le parfait amour avec Jeannot, véritable cordon-bleu.

Dimanche dernier, dans la salle Gérard-Philipe de Varennes-Vauzelles, l’écharpe de Super Mamie de la Nièvre 2017 a été remise par Fabienne Ollier à Monique Beaufils, 84 ans. Cette commerçante à la retraite, depuis 2002, a tenu pendant trente-cinq ans le Central Hôtel de Pougues-les-Eaux (rebaptisé les Eaux-vives), avec Jeannot, son mari, en cuisine. Ses trois filles, Dani (60 ans), Betty (59 ans) et Corinne (57 ans) lui ont donné sept petits-enfants et elle a aussi sept arrière-petits-enfants.

« C’est en lisant un article dans Le journal du Centre que je me suis décidée à m’inscrire à ce concours », nous a-t-elle déclaré au lendemain de son sacre. « Mes deux filles aînées et Camille, l’une de mes petites-filles, âgée de 36 ans, m’ont accompagnée et présentée au public. Leurs mots m’ont touchée au cœur. »

->Voir aussi - Super Mamie 2017 : Marie-Claude, fan de foot depuis soixante ans

Née dans une famille de bouchers chevalins, Monique a appris à parer la viande tout en poursuivant ses études jusqu’à 18 ans. « À la maison, les enfants allaient à l’école et aidaient au magasin après la classe », nous a-t-elle expliqué.

Tournedos

Elle a d’abord épousé un boucher, le père de ses trois filles. Ils se sont séparés au bout de treize ans, et Monique a refait sa vie avec Jeannot. « Nous avons fêté nos quarante-cinq ans de mariage en janvier », nous a-t-elle encore confié. À Pougues-les-Eaux, dans notre hôtel-restaurant deux étoiles Logis de France, nous avons formé des apprentis qui ont obtenu leur CAP.

->Voir aussi - Super Mamie 2016-2017 : Michelle Choque est une vraie mère courage !

Mon mari était membre de la confrérie de la Marmite d’Or. Sa spécialité, le tournedos à la morvandelle et aux morilles, a fait la renommée de notre table. Il régale encore toute la famille le dimanche. Nous avons aussi dirigé le Syndicat de l’hôtellerie de Nevers et sommes très fiers d’avoir obtenu l’appellation “Ville étape” pour notre commune, avec l’aide de l’association des commerçants locale.

Je suis heureuse de voir que notre ville compte un casino qui attire toujours beaucoup de curistes. » Pour garder la forme, Monique pratique la marche, va régulièrement à la piscine et danse aussi souvent qu’elle le peut. « Mon mari est un ancien combattant d’Algérie, nous participons aux fêtes de son association, la FNACA. »

Dans les bras de Jeannot, Monique a exécuté un tango puis un paso-doble de toute beauté, formant un couple bien assorti, qui a séduit le jury comme le public. Madame la maire de Varennes-Vauzelles, Isabelle Bonnicel, a beaucoup apprécié cette élection de Super Mamie qu’elle recevait pour la première fois. Elle a promis à Fabienne Ollier et Sophie Darel de les accueillir l’année prochaine !

Dominique Préhu

À découvrir