France Dimanche > Actualités > Teheiura de Koh-Lanta : “Si je gagne, j’ouvre un resto aux saveurs de la Polynésie !”

Actualités

Teheiura de Koh-Lanta : “Si je gagne, j’ouvre un resto aux saveurs de la Polynésie !”

Publié le 30 octobre 2014

teheiure-mer

Depuis sa dernière participation en 2012, le tahitien Teheiura, installé dans l’Hérault, a eu une deuxième fille et sorti un livre de recettes de son pays.


A 36 ans, Teheiura tente pour la troisième fois l’aventure Koh-Lanta. Si le cuisinier compte toujours parmi les grands favoris de l’émission, il devra plus que jamais se méfier des autres candidats qui ont déjà voulu se débarrasser de lui vendredi dernier… Survivre aux autres : plus que jamais, la mission du placide Tahitien s’avère périlleuse.


France Dimanche (F.D.) :
Vous l’avez échappé belle vendredi dernier ! Sans le collier d’immunité, vous étiez éliminé. Vous y attendiez-vous ?

Teheiura (T.) : Absolument pas. Si j’ai décidé de sortir mon collier à la dernière minute, c’était plus pour m’en débarrasser. J’avais quand même aussi capté que cette histoire avec Laurent [Teheiura a proposé à Phil de partager un « confort » alors qu’il l’avait promis à Laurent, ndlr] pouvait me coûter cher, mais pas au point d’avoir une majorité de voix contre moi. Ça promet pour le prochain conseil !

F.D. : Que s’est-il passé dans votre tête au moment de choisir Phil au lieu de Laurent ?

T. : Je ne me l’explique toujours pas. Phil était en larmes après avoir perdu l’épreuve, parce qu’il ne pouvait pas communiquer avec ses enfants. Ça m’a évidemment ému. Mais j’ai aussi été très influencé par Moundir, Martin et Philippe. Ce n’est qu’en regardant l’émission, vendredi dernier, que j’ai compris certaines choses. J’ai été particulièrement déçu par Moundir qui nie m’avoir poussé à choisir Phil. Je pense qu’il m’a tout simplement tendu un piège. Et je suis tombé dedans. Cela dit, je ne me pardonnerai jamais d’avoir fait de la peine à Laurent qui aurait tant aimé prendre des nouvelles de sa maman gravement malade.

Teheiura eauF.D. : Dans le dernier épisode, vous avez souhaité manger les yeux du poisson pêché par Martin… Était-ce une blague ?

T. : C’était très sérieux. Je peux même vous dire que c’est délicieux. J’ai l’habitude de les manger à la maison ! Tout est bon dans le poisson !

Teheiura cuisineF.D. : En 2011, le doudou de votre fille Manavai vous avait porté bonheur. Quel est votre talisman pour ce troisième Koh-Lanta ?

T. : Pour rappel, le doudou, je l’avais gagné grâce à un « confort ». Cette année, puisqu’on ne peut emporter que le strict minimum dans son sac, j’ai fabriqué sur place une alliance que j’ai décidé de garder au doigt. Je l’avais déjà faite en fibres de coco lors de mes deux premières aventures. Cette fois-ci, elle est en écorce. C’est un lien direct avec ma famille.

F.D. : Une famille qui s’est apparemment agrandie depuis l’édition La revanche des héros, diffusée en 2012…

T. : Oui, j’ai eu la joie d’être une seconde fois père [Manavai, l’aînée, a 5 ans, ndlr]. Mihivai est née il y a deux ans. Et je peux même vous dire qu’on parle du troisième. J’aimerais bien, cette fois-ci, avoir un garçon !

F.D. : Avez-vous d’autres projets ?

Teheiura livreT : Si je gagne les 100 000 euros promis au vainqueur, j’ai toujours l’intention d’ouvrir un restaurant où l’on pourra déguster des spécialités polynésiennes. En attendant, j’anime des ateliers de cuisine à domicile, essentiellement dans l’Hérault. J’ai aussi sorti un livre de recettes polynésiennes, intitulé Aventure culinaire, réalisé de A à Z avec ma femme. C’est elle qui s’est notamment occupée du graphisme. Nous avons pris les photos ensemble et nous sommes chargés de l’imprimer à 1 000 exemplaires. J’ai eu la chance de signer récemment avec une maison d’édition polynésienne pour en sortir encore plus. À part cela, je donne également des cours de techniques de survie (tressage, feu…) avec Laurent*. Ce qui prouve bien que, malgré ce qui s’est passé durant le dernier épisode, nous sommes restés très bons amis !

Philippe Callewaert

cours * Voir le site www.laurentmaistret.com

À découvrir