France Dimanche > Actualités > Zahia : Son hommage déshabillé à la République

Actualités

Zahia : Son hommage déshabillé à la République

Publié le 24 novembre 2015

capture-d-ecran-2015-11-24-a-20-36-16

Alors que les hommages aux victimes des attentats du 13 novembre continuent de se multiplier partout dans le monde, Zahia a choisi une manière bien à elle de défendre les valeurs de la République française... en Marianne !Alors que les hommages aux victimes des attentats du 13 novembre continuent de se multiplier partout dans le monde, Zahia a choisi une manière bien à elle de défendre les valeurs de la République française... en Marianne !

Plus on l'attaque et plus la République française défend ses valeurs : liberté, égalité, fraternité ! Toutes les initiatives ne se valent peut-être pas, mais en tout cas, chacun y met du sien ! Après les tueries de Charlie Hebdo et de l'Hypercasher de Vincennes, par exemple, beaucoup de citoyens avaient choisi de se rassembler en des "marches républicaines" mémorables.

L'hommage d'aujourd'hui, plutôt osé, ne sera pas moins mémorable. La France, attaquée une nouvelle fois dans tout ce qu'elle a de plus cher, son esprit de liberté en première ligne, vient de se trouver une héroïne pour le moins inattendue : Zahia ! Marianne est la figure allégorique de la République, Zahia sera Marianne !

--> Lire aussi : Laurent Gerra : “Zahia, comme Nabilla, sont des i-connes !”

En présentant l'ancienne call-girl comme la figure d'un timbre poste bleu blanc rouge, les photographes Pierre et Gilles n'ont pas choisi de valoriser n'importe quels symboles de sa généreuse plastique !

Pas sûr que l'initiative plaise à tout le monde, mais cette nouvelle affaire Zahia devrait faire réagir !

Pierre & Gilles - Marianne - Zahia
Pierre & Gilles - Marianne - Zahia

«Souvent Marianne a pris les traits de Françaises célèbres de leur époque, comme Brigitte Bardot ou Laetitia Casta. Quand nous avons voulu faire notre Marianne, nous avons pensé tout de suite à Zahia. Sa beauté et sa personnalité nous ont inspiré cette figure allégorique, icône de la liberté » ont expliqué les deux artistes.

Stéphane Joly

À découvrir