France Dimanche > Actualités > Zazie : Dans les griffes des cannibales !

Actualités

Zazie : Dans les griffes des cannibales !

Publié le 19 juin 2009

zazie

La chanteuse Zazie s'est rendue sur une terre aussi inconnue que dangereuse pour les besoins de l'émission de France 2.La chanteuse Zazie s'est rendue sur une terre aussi inconnue que dangereuse pour les besoins de l'émission de France 2.

«Je n'aimerais pas tomber dans une tribu de cannibales qui aiment les grandes brunes !», déclarait-elle juste avant son départ... Dommage pour Zazie. C'est justement dans une terre inconnue perdue aux confins de l'Indonésie habitée par des anthropophages que Frédéric Lopez, l'animateur de France 2, a décidé d'emmener la chanteuse !

La désormais célèbre émission qui pousse des célébrités à partager la vie d'hommes et de femmes perdues au bout du monde a, une fois de plus, tenu ses promesses. Vous la découvrirez le 30 juin 2009, et comme Zazie, confrontée au peuple étonnant des Korowai, vous risquez d'être surpris...

Tout commence par un long voyage vers une destination mystérieuse, ainsi que le veut l'émission. Il faudra cinq jours à l'artiste et au gentil organisateur du voyage, Frédéric, pour atteindre le village des Korowai, ces chasseurs-cueilleurs proches des Papous qui vivent encore comme vivaient les hommes à l'aube de l'humanité. Des nomades, qui transportent avec eux le feu, comme aux temps préhistoriques.

Gouffre

Inutile de préciser que le gouffre était immense entre une Zazie débarquée de Paris et ces hommes et femmes dont les mœurs datent d'un autre âge ! Et l'on comprend d'autant mieux les appréhensions de la jolie brune à l'approche de cette folle immersion. Des craintes hélas fondées. Comme l'avouera la chanteuse à son retour : « Je me suis un peu surestimée. »

Car l'apprentie baroudeuse en a bavé ! Physiquement, d'abord. Dans cet enfer sauvage, elle a, en effet, contracté une gastro-entérite qui l'a terrassée pendant quatre jours. Comme si cela ne suffisait pas, les insectes s'en sont mêlés, qui ont agressé sans relâche sa peau fragile. Enfin, et paradoxalement, dans cet espace dépeuplé, elle a souffert de claustrophobie.

Et puis, il y a eu, bien sûr, la coexistence avec ces « seigneurs des jardins », comme on les surnomme, un peuple que les autorités indonésiennes considéraient encore comme cannibale il y a peu. Que l'on se rassure, Zazie n'a pas été dévorée... si ce n'est par les moustiques !

Reste qu'elle n'est pas près d'oublier les étonnants moments qu'elle a passé en leur compagnie. On la découvrira ainsi s'étouffer en fumant un étrange calumet, goûter des larves vivantes, et même accepter de montrer sa nudité dévoilant ses seins aux femmes de la tribu qui, elles, vivent torse nu.

Dialogue

La difficulté des conditions de vie, l'éloignement culturel entre Zazie et ses hôtes auront été le ferment d'une équipée exceptionnelle. Comme souvent dans cette émission, une fois que les clivages sont dépassés, un dialogue s'instaure, qui se moque des barrières, brise les tabous et fait surgir les émotions. La chanteuse en aura son lot.

Trois semaines avant sa venue, un couple, Itolom et sa femme Guido, a perdu son nouveau-né. Un drame plus fréquent chez ces peuplades que dans nos contrées occidentales, mais qui n'en reste pas moins très difficile à surmonter.

Avec Frédéric Lopez, Zazie évoquera souvent leur cas, fera part de son admiration devant ce couple qui, uni par son amour, tente de faire face à ce deuil si douloureux. La veille du départ, devant un feu, la chanteuse va prendre la guitare et interpréter Je suis un homme, faisant couler les larmes du valeureux guerrier Itolom.

Comme tous ceux qui avant elle sont partis se mesurer au concept de Rendez-vous en terre inconnue, Zazie, d'abord apeurée, va revenir transfigurée de son voyage chez les cannibales. Un voyage inoubliable dans l'espace et le temps...

Christian Morales

À découvrir