En juin, on s’occupe de ses pieds !

 

 Ouverture pieds

Nous avons tendance à oublier nos pieds et pourtant, sans eux, nous n’irions pas bien loin. À l’occasion de la journée nationale qui est consacrée à nos  pieds le 9 juin, “France Dimanche” vous livre les conseils d’un professionnel pour les garder en bon état.

SPÉCIAL JOURNÉE NATIONALE POUR LA SANTÉ DE NOS PIEDS

On effectue environ 5.000 à 6.000 pas par jour, ce qui équivaut à parcourir en une vie 2,5 fois le tour de la Terre. Constitués chacun de 26 os, 16 articulations et 107 ligaments, nos pieds sont la clé de notre motricité. Or une enquête de 2015 menée par l’Union française pour la santé du pied indique que 62 % des Français en souffrent (11 % ont des mycoses au niveau des ongles, 44,5 % présentent des cors et 36 % des durillons) et auraient donc besoin d’une visite chez un podologue. Mais nous n’y courons pas !

« Ce n’est pas l’habitude en France. Pourtant, on devrait, dès l’âge de 5 ans, faire analyser ses appuis plantaires, souligne Djamel Bouhabib. Les sportifs aussi sont tenus de faire examiner leurs pieds et leurs baskets s’ils veulent éviter les blessures. De même que les enfants en phase de croissance, les adolescents, les femmes enceintes et les seniors. »

expertNOTRE EXPERT

“Consulter un podologue à titre préventif au moins une fois par an est essentiel, donc n’attendez pas qu’il soit trop tard. Et choisissez bien vos chaussures et chaussettes !”
Djamel Bouhabib,
pédicure-podologue et président de l’Union française pour la santé du pied (UFSP).

Bien choisir ses chaussures et ses chaussettes

« Essayez les chaussures que vous souhaitez acheter en fin de journée, quand les pieds sont plus gonflés, recommande l’expert. Si vous hésitez entre deux pointures, optez pour la plus grande. La chaussure doit respecter l’anatomie du pied : il est déconseillé de marcher toute l’année en ballerines, tongs ou même baskets, qui favorisent pieds plats et entorses. »

La fabrication de la chaussure a aussi son importance : préférez une doublure et un intérieur en cuir aux matériaux synthétiques qui favorisent la transpiration et peuvent provoquer mauvaises odeurs, mycoses et ongles incarnés… Si votre choix s’oriente vers des baskets, évitez les modèles trop lourds qui risquent de fragiliser vos chevilles.

Quant aux talons, on les choisit d’une hauteur de 2,5 à 4 cm. « L’avant du pied supporte naturellement 50 % du poids du corps et l’arrière l’autre moitié. Le port de talons augmente le pourcentage à l’avant, et, par là, les douleurs et déformations. Réservez les talons hauts à un usage exceptionnel ! » recommande le spécialiste. De même, on évite les chaussettes en laine ou en synthétique, qui font transpirer, et on privilégie le 100 % coton.

À la maison, on fait prendre l’air à ses petons

Chez soi, on se déchausse : marcher sans chaussures est plus naturel. « Cela fait travailler les muscles de l’arche intérieure du pied », insiste le podologue.

Une bonne hygiène au quotidien

Lavez-vous les pieds à l’eau tiède ou froide. Préférez un savon au pH neutre, rincez abondamment et séchez correctement avec une serviette propre. Ensuite, hydratez bien l’ensemble du pied.

Bien se couper les ongles

On ne coupe que la partie de l’ongle qui dépasse, jamais à ras, et au carré à l’aide d’une pince à ongles. « N’arrondissez pas les côtés car cela favorise les ongles incarnés », prévient Djamel Bouhabib.

Un check-up annuel chez le podologue

Cette consultation permet de déceler d’éventuels problèmes de pied et d’agir, si besoin par le biais de conseils, de semelles orthopédiques ou d’orthèses (petit appareillage en silicone pour compenser une déformation). Vous pourrez aussi profiter de cette consultation pour une remise à neuf.

Car le pédicure-podologue prend en charge toutes sortes de petits bobos : durillons, cors, callosités, verrues, mycoses…
Pour trouver un praticien proche de chez vous, consultez l’annuaire du site de la Fédération nationale des podologues sur www.fnp-online.org La consultation coûte environ 35 euros et le bilan podologique dure une demi-heure environ.

Vigilance accrue chez les patients diabétiques

« Les personnes souffrant de diabète doivent particulièrement se faire surveiller car la maladie à un stade évolué induit une altération de la sensibilité à la douleur et de la cicatrisation : un patient qui se blesse ne s’en rend pas compte, la plaie cicatrise mal, s’infecte et il risque, à terme, l’amputation », prévient le podologue.

Ainsi, le diabète a entraîné près de 8.000 amputations en 2013. C’est pourquoi l’Assurance maladie rembourse désormais 4 à 6 consultations annuelles chez un pédicure-podologue pour les personnes atteintes d’un diabète présentant des lésions des pieds à un grade 2 ou 3. On l’aura compris, mieux vaut ne jamais négliger une plaie au pied.

DES PIEDS AU TOP POUR L’ÉTÉ

L’hiver, ils sont camouflés et… négligés ! Avec le retour du soleil, nous les exposons à nouveau. Voici de quoi leur offrir une remise en forme.

gommageUn gommage

Exfolie en douceur et redonne à la peau tout son velouté.
• Crème de gommage pour les pieds Mavala, 13,35 €. En pharmacie, parapharmacie et dans les grands magasins.

Contre les infections

Inédit, ce spray protège contre trois affections très répandues : les verrues, le pied d’athlète et la mycose de l’ongle.
• Excilor Spray protecteur 3 en 1, 15 €. En pharmacie et parapharmacie.

orthèseCorriger et soulager un hallux valgus

Appelé aussi « oignon », ce mal touche 10 % de la population avec une prédominance féminine (9 femmes pour 1 homme).
• Orthèse corrective hallux valgus jour et nuit d’Epitact, de 29,95 € à 34,95 € l’unité. En pharmacie et parapharmacie et sur www.epitact.com

Assainir et réguler la transpiration plantaire

• Gel anti transpirant transpiration abondante Pedirelax des laboratoires Pierre Fabre, 10,90 €. En pharmacie et parapharmacie.

crevasseAnti-talons fendillés

Assouplit la peau, réduit les frottements et donc la formation de nouvelles crevasses.
• Crème anti-crevasses de Mercurochrome, 3,95 €. En GMS.

Relaxer les pieds gonflés, fatigués, prévenir mycoses et mauvaises odeurs

• Bain de pieds effervescent (lot de 10 galets) d’Epitact, 7,50 €. En pharmacie et parapharmacie et sur www.epitact.com

pédicurieUne pédicure à domicile

Avec ses 5 embouts interchangeables, cette lime électrique râpe, lime, repousse les cuticules, et arrondit les ongles.
• Lime électrique de Mercurochrome, 19,95 €. En GMS.

Contre les infections

Inédit, ce spray protège contre trois affections très répandues : les verrues, le pied d’athlète et la mycose de l’ongle.
• Excilor Spray protecteur 3 en 1, 15 €. En pharmacie et parapharmacie.

afficheCARNET PRATIQUE

La Journée nationale de la santé du pied aura lieu le 9 juin.
Lors de celle-ci, des podologues, partout en France, proposeront des consultations gratuites dans 200 sites publics et en milieu scolaire.
Liste des lieux de dépistage sur : sante-du-pied.org/les-actions-de-prevention-pres-de-chez-vous.html

Florence Heimburger

Mots Clés :