Jean-Claude Van Damme : Sa prémonition sauve la vie de sa mère !

JC Van Damme

À des milliers de kilomètres, l’acteur Jean-Claude Van Damme a senti le danger.

 

Il a fait sien un principe partagé par les chrétiens et les karatékas : « Il vaut mieux donner que recevoir. » Mais si, à 56 ans, Jean-Claude Van Damme rend toujours coup pour coup, du moins sur les plateaux de cinéma, ce Monsieur Muscles se donne aussi à fond pour les siens.

Télépathie

Papa poule pour ses enfants, Kristopher, 30 ans, et Bianca, 26 ans, qui l’accompagnaient lors d’une récente visite à Paris où l’acteur était venu présenter la série Jean-Claude Van Johnson, bientôt diffusée sur Amazon, il prend aussi soin de ses parents, Éliana et Eugène.

->Voir aussi – Jean-Claude Van Damme : Sa femme demande le divorce !

Et JCVD ne se contente pas de leur envoyer une carte postale pour leur anniversaire. Il téléphone à sa mère, celle qui a toujours cru en lui, même dans les pires moments de sa carrière, trois à quatre fois par jour.

Entre eux, il existe comme de la télépathie. Une relation unique aux conséquences aussi inattendues que bénéfiques, car le comédien a sauvé la vie d’Éliana grâce à son instinct. Sans une incroyable prémonition, sa maman ne serait en effet plus de ce monde, comme il l’a confié à notre confrère Paris Match.

« Je suis à Hong Kong quand je ressens une violente douleur au plexus. Je dis à mon ami Alex : “Mec, ma mère va mourir, je le sens, je dois partir.” » Aussitôt dit, aussitôt fait. Le Belge de Hollywood embarque dans le premier avion, direction Bruxelles.

Mais une fois arrivé à la maison familiale, il retrouve Éliana semblant se porter comme un charme, ravie d’accueillir son rejeton et pas du tout disposée à aller chez le médecin. Pourtant, l’acteur sait que son pressentiment ne l’a pas trompé et il insiste : « Je la force à m’accompagner à l’hôpital, a-t-il raconté. Un ponte de la chirurgie cardiaque lui fait passer des examens. Elle se retrouve sur le billard, quatre artères à opérer à cœur ouvert. Si j’étais resté à Hong Kong, elle ne serait plus là aujourd’hui. »

Il est comme ça Jean-Claude Van Damme… Héros à l’écran et, à sa façon, héros dans la vraie vie. Tout sauf un butor qui ne songe qu’à casser le nez et briser la mâchoire de son prochain, plutôt un boulimique de la vie qui ne dort que trois heures par nuit pour étudier sur Internet biologie, sociologie, histoire… et téléportation quantique.

Un être ultrasensible, qui pleure en écoutant Wagner, Mozart ou Verdi, et s’imagine déjà vieux « Avec beaucoup de petits-enfants, des animaux et moi au milieu. Je serai un grand-père qui donnera beaucoup d’amour. » Ce serait sa manière de rester dans le coup.

Claude Leblanc