Miss France : Une histoire longue et tourmentée

Agnès Souret en 1921

Agnès Souret en 1921

Depuis sa création en 1920, le concours de Miss France a traversé bien des tempêtes. De Maurice de Waleffe à la famille de Fontenay jusqu’à Endemol, voici son histoire.

 Dans six ans, le concours Miss France soufflera sa centième bougie. Saviez-vous que l’événement était si vieux ? Créé en 1920 par Maurice de Waleffe, il s’est d’abord appelé « la plus belle femme de France ». Hors de question pour la presse, dans le contexte d’après-guerre imprégné de patriotisme, d’employer le terme de Miss venu d’outre-Atlantique. Il faudra attendre 1927 pour que l’expression apparaisse, popularisée par Robert et Jean Cousin. Les règles du challenge restent néanmoins les mêmes jusqu’à aujourd’hui : un concours de beauté féminin destiné aux jeunes Françaises âgées de moins de 24 ans.

Dès l’année de sa création, l’initiative connaît un franc succès : 1700 jeunes femmes espèrent décrocher le titre. Pendant plusieurs semaines, par groupe de sept, elles apparaissent dans des petits films diffusés dans les cinémas pendant les entractes. La première lauréate a 17 ans, elle s’appelle Agnès Souret et a recueilli près de 115 000 voix.

Quelques années plus tard, les miss, déjà, font scandale… Lors de l’exposition universelle de 1937, officiellement exposition internationale des « Arts et des Techniques appliqués à la Vie moderne », qui se tient à Paris du 25 mai au 25 novembre 1937, Maurice de Waleffe invite des mannequins de l’Empire colonial français : des Miss Guadeloupe, Annam, Sénégal, Tonkin, Tunisie et Cambodge. Les parlementaires s’émeuvent, mais le public en redemande et le président de la République d’alors, Albert Lebrun les invite à goûter au palais de l’Élysée…

Roberte Cusey, Miss France 1927

Roberte Cusey, Miss France 1927

En 1947, le concours est relancé après la guerre par Christian Dior avec ses « Miss Dior ». Puis, des mouvements disparates s’emparent du concours. Le comité de Jean Raibaut dit « Charly’s », voit le jour en 1951. Trois ans plus tard, sous l’impulsion de Guy Lévy dit « Guy Rinaldo » et de Louis de Fontenay, l’association « Comité Miss France, Miss Europe, Miss Univers » est créée. La secrétaire administrative de la structure s’appelle Geneviève Mulmann… qui créera en 1986 le Comité Miss France de Geneviève de Fontenay, lequel sera exploité par la Société Miss France qui deviendra plus tard propriété d’Endemol.

 

Yvette Labrousse en 1930

Yvette Labrousse en 1930

Fâchée avec ces derniers, Geneviève lance en 2011 son propre concours, celui de « Miss Prestige National ». Aujourd’hui, les deux concours cohabitent, même si celui des Miss France reste le plus prestigieux.

 

 

 

 

 

Cyril Bousquet

 

610x150