Herbert Léonard : Entre la vie et la mort !

Herbert Léonard

Dans la nuit du 16 au 
17 juin, 
le chanteur Herbert Léonard, victime d’une embolie pulmonaire, 
a été admis d’urgence à l’hôpital.

 

Le 20 juin dernier, les admirateurs du chanteur Herbert Léonard ont eu la terrible surprise de découvrir sur son compte Facebook un message des plus alarmants. C’est sa femme, Cléo, qui l’a rédigé, trouvant la force de donner des nouvelles de son mari, alors qu’elle-même devait être folle d’angoisse.

« Amies et amis d’Herbert, bonjour, a-t-elle écrit. Dans la nuit du 16 au 17 juin, Herbert a été victime d’une détresse respiratoire majeure due vraisemblablement à une embolie pulmonaire. Les secours – pompiers et Samu – ont été ultra-rapides et efficaces. Il a été admis à l’hôpital dans le service de réanimation (où il se trouve encore) – qui gère les patients avec beaucoup de sérieux, de compétence et de tact. Il est évident que sa participation à des spectacles prévus pendant l’été sera annulée. Donnons-lui le temps de se remettre en santé et en forme pour reprendre ses activités. À bientôt pour la suite… »

->Voir aussi – Herbert Léonard : « Julien Lepers a relancé ma carrière ! »

Une embolie pulmonaire, un caillot qui se forme dans le sang et bloque sa circulation dans la veine… Dans 20 % des cas, cette attaque s’avère mortelle ! Après la stupeur, la tristesse, la peur, ce message a généré des centaines de réponses de fans, persuadés que leur chanteur, qui a déjà surmonté tant d’épreuves, allait, une fois encore, triompher du mal.

Souffrances

On se souvient en effet que l’artiste avait été victime d’un terrible accident de voiture, en 1969, en Belgique. Son véhicule, hélas dépourvu de ceintures de sécurité, s’était encastré sous un camion… Sa tête avait violemment percuté le pare-brise, occasionnant une profonde blessure sur son visage ! Recousu dans une maternité voisine, le chanteur s’est longtemps senti comme Frankenstein… Il lui aura fallu beaucoup de temps et de force pour s’accepter physiquement, et supporter les regards sur son nouveau visage…

Quelques années plus tard, c’est une souffrance morale qui le heurte de plein fouet : la dépression qui l’atteint alors que sa carrière n’est plus au beau fixe. La naissance de sa fille, Eléa, en 1973, le sortira de son mutisme et de sa détresse. Sans doute, après ces drames, Herbert Léonard et les siens pouvaient-ils espérer que le chanteur avait subi son lot de malheurs, et qu’il pouvait continuer avec son public la longue et belle histoire qui les lie…

Hélas, ce n’est pas ainsi que les choses se sont passées. Car lorsqu’il est arrivé à l’hôpital, l’artiste a immédiatement été plongé dans un coma thérapeutique… Son état a donc dû être considéré comme étant très grave ! Et le 26 juin, Cléo Léonard apprenait à l’AFP que son mari avait été maintenu dans un sommeil artificiel durant six jours ! À 72 ans, il est certain que les conséquences de ce genre d’accidents peuvent se révéler terribles.

Mais, ce lundi 26 juin, sa femme postait sur Facebook un message plus encourageant : « Herbert est toujours en réanimation et maintenant en phase de réveil. Cette phase est progressive – lente – et peu agréable pour lui. Donc, calme, patience, décence et espoir. »

Nous lui souhaitons donc de se rétablir très vite et nous nous joignons à tous les messages de sympathie que Cléo a déjà reçus. Qu’Herbert Léonard revienne très vite sur le devant de la scène, pour notre plaisir…

Laurence Paris