Sonia Rolland : Miss courage

Sonia Rolland avec ses parents au Rwanda.

Sonia Rolland avec ses parents au Rwanda.


 

Elue Miss Bourgogne 1999, puis Miss France 2000, Sonia Rolland est la première Miss France d’origine africaine, issue d’un pays, le Rwanda, qu’elle a dû abandonner à cause de la guerre.

Le 11 décembre 1999, Sonia Rolland devient la première Miss France d’origine africaine. En direct sur TF1, devant quatorze millions de téléspectateurs, Sonia conquiert le public autant par sa beauté que par sa sensibilité. A seulement 18 ans, la 70ème Miss ne peut retenir ses larmes, et les premiers mots qu’elle parvient à prononcer seront des remerciements pour sa famille et ses amis de Cluny, une commune de Saône-et-Loire, où elle a grandi.

Seulement les larmes de son nouveau bonheur n’effaceront jamais les blessures de son cœur. Ainsi, au lendemain de la prestigieuse compétition, Sonia confiait à notre reporter Jean Sebaux : « Mon sacre est la plus belle des revanches ». Revanche sur la vie, sur son passé…

Sonia Rolland a 13 ans quand sa famille est contrainte de quitter l’Afrique. Jacques, son père, d’origine Basque, vit au Rwanda, et a épousé sur un coup de foudre, Landrada une rwandaise tutsie. En 1981, cette dernière donne naissance à Sonia-Witouze, qui signifie « sagesse et persévérance », puis à Mickaël, cinq ans plus tard. La famille réside dans une belle maison dans un parc peuplé de grues cendrées, Landrada est secrétaire de direction et Jacques offre aux siens une existence dorée, grâce à son imprimerie. Mais, en 1994, la drame rwandais pousse la famille Rolland à l’exil. Ils ne pourront sauver qu’une unique valise et un téléviseur.

Ruiné et sans travail, le père de Sonia installe les siens en France, à Cluny, en Bourgogne. Mais, pendant deux ans, et malgré tous ses efforts, il n’aura que le RMI pour nourrir sa femme et ses deux enfants. Jacques devient alors ouvrier tourneur-fraiseur, et Landrada employée dans un laboratoire de langues. En affrontant les moqueries sur la pauvreté de leurs parents et les remarques racistes, Sonia et son frère surmontent avec courage l’enfer de la misère.

Après avoir rendu son écharpe, bien méritée, de Miss France 2000, Sonia part faire le tour du monde. Elle se partage entre le mannequinat et son souhait de devenir comédienne. Toujours très sollicitée par les associations humanitaires, elle créée avec sa mère « Maisha Africa », pour venir en aide aux enfants orphelins du génocide des Tutsis du Rwanda. Ensuite, Sonia fait quelques apparitions remarquées au cinéma, tourne des publicités, et, de 2004 à 2006, incarne « Léa Parker », une série policière diffusée sur M6.

 

Sonia-Rolland-Miss-2000Depuis son couronnement, la magnifique métisse a ravi le cœur de son ami Stéphane, puis celui du comédien Bruno Putzulu. Séparée de ce dernier en 2005, elle semble très proche du prince Albert, mais c’est avec Christophe Rocancourt qu’elle file le parfait amour. Ainsi, en janvier 2007, Sonia donne naissance à une fille Tess Rolland-Rocancourt. Puis, début 2009, elle rencontre l’acteur et réalisateur Jalil Lespert pendant une séance photo. En novembre 2010, elle accouche de sa seconde fille, fruit de son amour avec Jalil : Kahina Lespert.

Sonia est toujours aussi engagée et investie pour la cause des victimes du Rwanda. Vingt ans après la guerre, elle réalise le documentaire « Du chaos au miracle », diffusé sur France Ô, le 26 novembre à 22 h.40, et y dévoile tendrement son admiration pour son pays natal, en pleine résurrection.

Anita Buttez

 

610x150