Jean-Pierre Foucault : Il a connu Jamel Debbouze enfant !

JP Foucault

L’amitié entre l’animateur Jean-Pierre Foucault et l’humoriste Jamel Debbouze s’est ébauchée après un voyage à Rabbat chez Hassan II.

 

Le lundi 12 décembre, Touche pas à mon poste ! accueillait Jean-Pierre Foucault, venu faire la promotion de l’élection des Miss France, et Jamel Debbouze, très fier de son nouveau Jamel Comedy Kids. L’humoriste a ouvert le bal en dansant avec Jean-Pierre une « rumba congolaise ».

Puis, après ce pas de deux, le mari de Mélissa Theuriau a livré une surprenante confidence sur l’admiration qu’il voue à l’animateur de TF1. « Pourquoi vous avez arrêté Sacrée soirée ? […] On ne vous voit pas assez à la télé. Vous portez le costume comme personne ! »

->Voir aussi – Jean-Pierre Foucault : Cerné par les flammes !

Sentant que tout le monde croit qu’il blague, le comédien insiste : « Non, non c’est vrai, je le pense ! » L’amitié entre les deux invités de Cyril Hanouna ne semble pas feinte. Et Jean-Pierre d’expliquer comment est née leur complicité : « Un jour, je fais une émission à Rabat, chez Sa Majesté Hassan II. »

Debbouze esquisse un sourire gêné et baisse la tête, pour ne pas entendre la suite. Mais Jean-Pierre poursuit : « Nous avions fait venir de jeunes enfants défavorisés de la banlieue parisienne » Cette fois, le comique a un petit rire gêné. Comme lui, on imagine la suite : « Et parmi les enfants défavorisés, il y avait Jamel Debbouze. » Stupeur parmi les chroniqueurs : « Mais non !? » « C’est énorme ! » s’écrie alors Cyril Hanouna, sous les applaudissements nourris du public.

->Voir aussi – Jean-Pierre Foucault : Un spectaculaire accident de scooter !

Impressionnant

Sous sa casquette de Poulbot, Jamel ressemble à un petit garçon, amusé et embarrassé par ce souvenir. Jean-Pierre le prend alors par les épaules en ajoutant : « C’est vrai ou pas ? » Jamel, troublé, acquiesce : « Oui, oui, oui… » Et Jean-Pierre de conclure, avec sa voix de bateleur : « Et quelques années plus tard, Jamel est devenu Jamel ! ».

L’interprète de Pourquoi j’ai pas mangé mon père, au bord des larmes, parvient à trouver la force de rétorquer : « Beaucoup moins défavorisé maintenant ! » déclenchant des rires de l’assistance. Cependant il était dit que Foucault aurait le dernier mot : « J’ai les images, c’était vraiment très impressionnant, n’est-ce pas ? » Cette fois, Jamel se tait. Peut-être se revoit-il dans la peau d’un gamin émerveillé d’être accueilli par son roi en son palais avec ses copains de Trappes.

Peut-être est-ce jour-là, en approchant Jean-Pierre Foucault, qu’il a attrapé le virus du spectacle ? S’est-il alors dit : « Moi aussi je veux faire de la télé pour côtoyer les grands de ce monde » ? Que de chemin parcouru depuis !

Grâce à Cyril Hanouna, le papa de Léon et Lila s’est souvenu des belles choses pour mieux apprécier ce qu’il est devenu.

Pierre-Antoine Brionne