Laure Manaudou : Elle a failli être dévorée vivante !

Laure Manaudou

Première femme à participer à l’émission « À l’état sauvage », sur M6, Laure Manaudou ne mesurait pas les risques qu’elle prenait. Elle, qui aime relever des défis, a été servie !

 

Il y a quatre ans, la championne prenait sa retraite sportive. Pour se la couler douce ? Non, ce n’est pas le genre de Laure Manaudou. Elle a beau filer le parfait amour avec le chanteur Jérémy Frérot, elle a besoin de défis à relever pour se sentir vivante.

C’est pourquoi l’athlète a accepté celui de M6 : être la première femme à participer à l’émission À l’état sauvage, au côté de Mike Horn, le 3 avril dernier.

->Voir aussi – Laure Manaudou et Jérémy Frérot : La séparation !

Angoisse

Sa mission ? Parcourir en pirogue et à pied 130 km en cinq jours, le long de la rivière Kwando, au Botswana. Découvrir ces terres quasi vierges, côtoyer ces animaux qu’on ne voit qu’au zoo. L’aventure était séduisante… sur le papier. Car, comme l’a expliqué l’ex-championne de 30 ans, elle n’a jamais eu aussi peur de sa vie !

La chaîne avait pourtant pris ses précautions : en plus de Mike Horn, mix d’Indiana Jones et de MacGyver, trois gardes armés et un médecin faisaient partie de l’expédition. Le premier jour, tout s’est déroulé à merveille, Laure se montrant d’une résistance physique peu commune, au point de faire douter l’équipe quant au choix du parcours : n’était-ce pas trop facile pour elle ? Mais très vite, la nageuse a dû puiser dans ses réserves pour trouver le courage de poursuivre son périple !

 ->Voir aussi – Laure Manaudou : Elle tremble pour sa fille !

Comment en effet ne pas perdre son sang-froid lorsqu’on se retrouve nez à nez avec l’animal le plus meurtrier d’Afrique ? Comme l’a raconté un membre de l’équipe au quotidien 20 Minutes : « On a perdu le contact visuel avec eux au moment où ils se sont retrouvés au milieu d’une famille d’hippopotames. On sentait la panique dans sa voix quand elle demandait à Mike ce qu’ils devaient faire, et de notre côté, on n’en menait pas large. »

Autre danger des eaux africaines : les crocodiles. Là encore, Laure et Mike ont été à deux doigts, ou plutôt deux dents, de se faire croquer tout cru ! Leur pirogue a chaviré, attirant l’un de ces dangereux sauriens auquel ils ont échappé de justesse !

Et que dire de ce troupeau de 200 éléphants que nos explorateurs ont eu la chance de croiser, spectacle magnifique, jusqu’au moment où ces pachydermes, peu habitués à être dérangés, ont menacé de charger ? Ou encore de ces hyènes qui, une nuit durant, ont rôdé autour du campement, écourtant le précieux sommeil de nos aventuriers…

Cependant, le pic d’angoisse a sans doute été atteint le troisième jour, après que Laure s’est régalée d’un steak d’antilope, dérobé à un léopard. La nuit, elle a été prise de vomissements si violents qu’un rapatriement en urgence a été envisagé. Mais il en fallait plus pour que la « mini-Mike », surnom flatteur que lui a donné son coéquipier, abandonne. Malgré un orteil qui avait triplé de volume, la faisant souffrir le martyre, la championne est allée au bout du voyage.

Lundi dernier, Manon, 7 ans, la fille que l’ex-nageuse Laure Manaudou a eue avec Frédérick Bousquet, a dû être très fière en voyant l’émission. Même si elle a sans doute tremblé devant tous les dangers auxquels sa maman chérie a échappé…

Lili Chablis