Michel Drucker : Diego lui a 
chamboulé le cœur !

Michel Drucker

Présentant une émission sur Europe 1, l’animateur Michel Drucker n’imaginait pas vivre une telle aventure…

 

Avec plus de cinquante ans de carrière, des voyages aux quatre coins de la planète et des milliers de rencontres, l’animateur ne manque pas d’anecdotes, parfois rocambolesques, à raconter ! Et que ce soit dans son one-man-show, ses livres, ses nombreuses émissions de télé ou lors des Grosses têtes de RTL, où il officie régulièrement, Michel ne perd pas une occasion de narrer des souvenirs étonnants et croustillants.

Mais l’un d’entre eux, jusqu’alors gardé secret, a estomaqué son auditoire le dimanche 18 juin, lors de la diffusion de Vivement la télé (France 2). Le public, ainsi que son invitée du jour, Cristina Cordula, en sont restés sans voix.

->Voir aussi – Michel Drucker : C’est sa garçonnière qui a fait son succès !

Après avoir laissé la belle Brésilienne évoquer son programme Les reines du shopping, c’est avec tout le sérieux et la sincérité qu’on lui connaît que Michel, 74 ans, a alors expliqué que le Brésil, justement, lui rappelait une aventure très particulière. Dans les années 70, alors qu’il présentait l’émission Podium sur Europe 1, l’animateur a fait la connaissance d’une des danseuses du ballet Beija-Flor.

Entrevue

Une de ces somptueuses créatures montées sur des hauts talons, coiffées de plumes multicolores et remuant le popotin comme personne. Vous voyez le genre ? Eh bien, c’est pour une telle jeune femme, éclatante de beauté, que le tout jeune présentateur qu’il était à l’époque a littéralement craqué.

->Voir aussi – Michel Drucker : Rongé par le remords

Témoin du coup de foudre réciproque entre Michel et sa belle, Thierry Le Luron, sentant son pote quelque peu désarçonné, décide alors de lui arranger l’affaire en organisant une entrevue entre l’animateur et la jolie Brésilienne au bar de leur hôtel.

Michel s’en montre tout à fait enchanté, mais est bien embêté tout de même, car il ne sait pas aligner trois mots en portugais. Son ami imitateur lui donne heureusement un judicieux conseil : « Tu lui dis : “¿ Cómo te llamas ?” [Comment tu t’appelles ?, en espagnol, ndlr] et tu laisses filer ! »

Michel part alors, tout sourires, à son rendez-vous, se présente devant sa prétendante avec des papillons dans le ventre et, suivant l’avis de son ami, demande à cette dernière quel est son prénom. Mais il manque de tomber de sa chaise lorsque la charmante demoiselle lui répond : « Diego ! » On imagine bien Thierry Le Luron mort de rire face à cette situation cocasse.

Quant à Michel Drucker, qui partage sa vie depuis quarante-trois ans avec Dany Saval, il n’a bien sûr pas conclu avec son coup de cœur brésilien, même s’il en garde cependant un excellent souvenir.

Laura Valmont