Sophie Davant : Elle évoque sa relation avec Jean-Luc Delarue !

sophie davant

L’animatrice Sophie Davant s’est confiée en toute transparence sur Jean-Luc Delarue. Elle concède que la relation entre les deux n’a pas toujours été facile.

 

Souvenez-vous, en septembre 2010, Sophie Davant remplace Jean-Luc Delarue à la présentation de l’émission « Toute Une Histoire ». L’animateur connait des soucis de santé avant de connaître la mort des suites d’un cancer de l’estomac et du péritoine, en août 2012.

Lire aussi –> Sophie Davant : Son incroyable secret de beauté !

Cinq ans après son décès, la présentatrice a accepté de revenir sur sa relation avec lui dans l’émission « On n’est pas couché » samedi dernier. Alors que le chroniqueur Yann Moix évoquait la vie privée de l’animateur-producteur, Sophie Davant s’est confiée sur la personnalité fragile de ce dernier.

« Je ne me permettrai pas de porter un jugement sur Jean-Luc qui était extrêmement brillant. Je pense qu’il avait un cerveau qui fonctionnait un peu trop vite, un peu dans tous les sens. C’était quelqu’un de vulnérable qui avait beaucoup de blessures, indique-t-elle. Je pense qu’on ne fait pas ce métier par hasard. On ne se met pas dans la lumière et devant les caméras par hasard. Il y a quelques blessures narcissiques à soigner. »

Lorsque Sophie Davant a remplacé l’animateur à la présentation de « Toute une Histoire », la tension est montée entre les deux, jaloux des bons scores d’audience qu’elle cumulait. « Je ne l’ai pas côtoyé beaucoup parce que ça a été difficile de le remplacer, de faire des audiences qui étaient plutôt bonnes. Il ne le vivait pas forcément bien. Il était quand même producteur de l’émission, confie-t-elle.

L’animatrice de France 2 se souvient néanmoins d’un déjeuner passé avec lui qui restera gravé à jamais. « On a eu quand même un déjeuner où il s’est confié. Il m’a énormément touché parce que c’était un petit garçon extrêmement vulnérable. Et à côté de ça, un homme d’affaires formidable, un homme de télé incroyable. »

Lire aussi –> Sophie Davant : Elle porte plainte !

Sophie Davant détaillait dans un précédent livre « Ce que j’ai appris de moi – Journal d’une quinqua » ce que lui avait confié l’ancien animateur de « Ça se discute » lors de ce repas. « Il s’est livré sur ses failles et ses blessures d’enfance, et m’a expliqué qu’il buvait et se droguait aussi parce que certaines histoires qu’il recueillait étaient trop lourdes à assumer », écrivait-t-elle.

Grégory Giraud

Mots Clés :