Adriana Karembeu : Elle a perdu un enfant !

Adriana Karembeu

À 45 ans, l’ex-top model Adriana Karembeu ne rêve que d’une chose : avoir un  bébé  avec Aram. Mais le destin 
ne l’épargne pas !

 

Elle vit avec Aram, l’homme de sa vie, et n’a jamais été aussi épanouie. Ensemble, ils se sont lancés dans un gigantesque projet, créer à Marrakech un hôtel 5 étoiles, le Palais Ronsard. À 45 ans, Adriana Karembeu a vraiment tout pour être heureuse.

Et pourtant, quelque chose, ou plutôt quelqu’un, manque dans sa vie. Elle aspire à devenir maman, un désir qui ne date pas d’hier. Et plus le temps passe, plus la belle s’inquiète de ne pas parvenir à faire ce bébé tant désiré. Elle a d’autant plus de raisons de s’alarmer que, comme elle vient de le confier à Paris Match, elle a déjà perdu un enfant l’an dernier.

Elle qui n’avait jamais souhaité l’évoquer publiquement auparavant éprouve aujourd’hui le besoin d’en parler : « L’année dernière [en 2016, ndlr], je suis tombée enceinte et j’étais folle de bonheur ! a-t-elle déclaré à Paris Match. Malheureusement, c’était un œuf clair que j’ai perdu à 7 semaines de grossesse. »

->Voir aussi – Adriana Karembeu : Un bébé très vite !

Pour l’ex-top model, qui essaie depuis un certain temps de devenir maman et a déjà été victime d’une première fausse couche il y a quelques années, c’est un coup très dur. Avec, en plus, cette horloge biologique qui semble vouloir tourner de plus en plus vite. Cette fois, Adriana a bien cru que tout espoir était perdu pour toujours, et s’est effondrée. « Dans les mois qui ont suivi, je ne pouvais pas croiser une femme enceinte ou avec un bébé sans sentir les larmes me monter aux yeux », a-t-elle confié.

L’envie d’avoir un enfant, c’est quelque chose qu’Adriana a découvert assez tard. Quand elle était plus jeune, c’était vraiment le cadet de ses soucis. Issue d’un milieu modeste, née sous le régime communiste en vigueur dans l’ex-Tchécoslovaquie, la superbe blonde a, dès qu’elle a quitté son pays natal, tout misé sur la réussite sociale. « Entre 20 et 40 ans, je travaillais comme une mule, dit-elle. […] Je vivais à côté de ma propre vie. »

->Voir aussi – Adriana Karembeu : Elle a épousé un type qui n’était son genre !

Devenue mannequin, elle a tout fait pour rester au top, acceptant de frôler l’anorexie afin de ne pas dépasser 53 kg pour 1,85 m et pouvoir entrer dans du 34 ! Mais il s’agissait du prix qu’elle était prête à payer pour son indépendance. Tout cela, bien sûr, ne lui laissait guère le temps de penser à la maternité.

Si les conseils d’un nutritionniste lui ont évité le pire, on peut s’interroger sur les effets que ce régime a pu avoir sur sa santé. En tout cas, tout est devenu différent depuis qu’Adriana a rencontré, en 2013, Aram Ohanian, un riche homme d’affaires arménien, propriétaire d’un luxueux restaurant à Marrakech, le palais Jad Mahal.

Cet homme, qu’elle décrit comme son « opposé absolu », a changé sa vie. Il lui a donné confiance en elle, l’a libérée, elle qui se sentait mal à l’aise quand elle marchait dans la rue, qui était terrorisée à l’idée de se montrer dans des lieux publics comme les restaurants. « Il m’a appris à oser, à me lâcher. Avant Aram, je voulais plaire à tout le monde. Pendant plusieurs années, nous ne sommes partis nulle part l’un sans l’autre tellement on se manquait quand on était séparés », a-t-elle déclaré à Paris Match.

Obsession

Pourtant, lors de leur première rencontre, alors qu’elle dînait avec Alain Delon au Jad Mahal, Adriana n’avait prêté aucune attention au propriétaire des lieux. Et quand ils se sont revus, plus ou moins par hasard, huit mois plus tard, Adriana était toujours aussi indifférente au charme que déployait son futur compagnon pour la séduire. Au contraire, quand elle se souvient de cette époque, la beauté slovaque dit qu’elle trouvait Aram « arrogant, manquant de diplomatie ».

Et puis, le temps les a rapprochés, petit à petit. Adriana a découvert que cet homme avait un cœur d’or. Contre toute attente, ils se sont mariés en 2014, et, ­désormais, Aram passe avant tout. À l’heure actuelle, le seul objectif du couple est d’avoir un bébé. Adriana l’avait déjà confié à Gala, l’an dernier : « Plus que jamais. J’en suis au stade où c’est ma priorité. Je veux un enfant. C’est devenu une obsession. »

Et comme le temps presse et qu’elle a déjà perdu un bébé, Adriana a mis les bouchées doubles. « Nous irons jusqu’au bout, affirme-t-elle. J’ai vraiment très envie de devenir maman, ce qui n’était pas le cas quand j’étais plus jeune. Mon mari et moi allons essayer une dernière fois de devenir parents. » Nous lui souhaitons bonne chance, bien sûr, car elle n’est pas la seule à se débattre avec des problèmes du même ordre.

Cette épreuve frappe aussi la comédienne Laëtitia Milot, dont nous avons évoqué le cas dans un numéro précédent (n° 3684). Et si, malgré tous ses efforts, Adriana Karembeu ne parvient pas à ses fins, il lui reste heureusement la possibilité d’adopter. L’important, désormais, pour le couple, est de fonder une famille.

Carlos Herrera