France Dimanche > Témoignages > Raphaël Sergio : “Moi aussi je danse avec les stars !”

Témoignages

Raphaël Sergio : “Moi aussi je danse avec les stars !”

Publié le 4 février 2018

raphael

Raphaël Sergio, cet amoureux du hip-hop, se lance, à 33 ans, dans une carrière solo après avoir fait des pas de deux au côté de Mylène Farmer, M. Pokora ou Shy’m… Le voici donc dans le nouveau spectacle musical “Dance Diamond”, à Paris, puis en tournée dans toute la France.

«Avec ma mère, j’ai d’abord appris à danser le “roncho”, cette danse folklorique portugaise unique ! Elle faisait à l’époque partie d’une petite compagnie et je l’accompagnais lors de ses répétitions. C’est là que j’ai découvert la scène… même si je restais dans les coulisses.

J’ai tout de suite aimé cette chaude ambiance et ces rythmes. Elle était par ailleurs femme de ménage mais dès qu’elle avait un week-end de libre, elle s’habillait en costume traditionnel et dansait avec ses amis.

Jeune, j’étais un peu touche-à-tout, sans vraie vocation. Bon en sport, certes, mais c’était tout. Je me suis engagé dans l’armée à 18 ans, ne sachant pas quoi faire d’autre. Et un soir, un de mes amis m’a entraîné voir un spectacle chorégraphié par Kamel Ouali au Palais des Sports, Autant en emporte le vent, une fabuleuse comédie musicale.


Ce soir-là, je me suis dit que je deviendrais danseur professionnel. Évidemment, c’était un peu compliqué car je sortais de mon service militaire à presque 20 ans et je n’avais jamais suivi de cours. J’avais quelques doutes sur mes capacités.

Rythme

Ces doutes se sont évanouis lorsque j’ai intégré l’Académie internationale de danse de Kamel Ouali. Pendant dix-huit mois, j’ai appris tout ce que je pouvais : barre au sol, danse classique, jazz… J’ai pris aussi des cours de comédie, de chant.

En fait, j’ai découvert que je n’avais pas de voix (mes cordes vocales sont trop fragiles) mais des jambes et une belle facilité à m’adapter à n’importe quel rythme. Bon point pour moi ! Les deux années suivantes, j’ai suivi des cours dans différentes écoles de danse à Paris et c’est là que j’ai essayé le hip-hop.

Ma personnalité a explosé. J’avais trouvé mon élément. J’ai décroché mon premier boulot de danseur à l’âge de 23 ans, dans Hit machine, sur le plateau de M6. Ensuite, ça s’est enchaîné ! Repéré par Hakim Ghorab, le chorégraphe de M. Pokora, j’ai rencontré le chanteur qui démarrait alors sa carrière solo.

Lui et moi sommes devenus potes et je l’ai suivi sur deux tournées. Je me suis envolé ensuite pour l’Irlande où j’ai été choisi pour danser avec Justin Bieber. En trois jours, j’ai appris les pas pour ensuite pouvoir évoluer à ses côtés quand il entonnait sur un plateau télé Never Say Never. C’était une belle expérience, enrichissante.

Inespéré

Je suivais ma lancée. En 2011, j’ai participé à une audition… par téléphone. Un monsieur m’a appelé en me disant qu’une “grande star”, qu’il ne pouvait nommer, avait besoin de huit excellents danseurs pour un clip. C’était Mylène Farmer qui m’a fait partager le tournage de son clip Du temps. Un moment fabuleux, inoubliable avec une personnalité que l’on décrit souvent comme hyperminutieuse et réservée (et c’est vrai !) mais également tellement chaleureuse sur un plateau et si humaine en dehors de la scène…

J’ai dansé avec elle pendant six mois sur sa tournée Timeless.Je me rends compte que j’ai eu une chance folle d’être sélectionné. En même temps, je suis fier de moi car j’ai montré ce dont j’étais capable et j’ai réussi à sortir du lot. Je suis tellement heureux quand je danse, que cela doit se voir ! J’ai rencontré Shy’m quand elle était danseuse avant de devenir chanteuse. Nous sommes devenus amis et c’est tout naturellement que je l’ai suivie en tournée sur son Shimi Tour puis son Paradoxale Tour.

Sur scène, il y a toujours une vraie connivence entre nous. Cette année, me voilà enfin danseur principal. À 33 ans, c’est presque inespéré ! Je suis embarqué dans l’aventure de ce spectacle musical magique (Dance Diamond) que nous jouons les 19 et 20 janvier à la Seine musicale de Boulogne-Billancourt, puis en tournée à partir de novembre prochain. Une histoire fabuleuse entre un danseur de rue (moi) et une ballerine classique… »

Alicia COMET

À découvrir

Sur le même thème