France Dimanche > Vie pratique > 10  bonnes raisons de se mettre au yoga !

Vie pratique

10  bonnes raisons de se mettre au yoga !

Publié le 29 juin 2016

yoga-plage

L’Onu a fait de ce 21 juin la journée mondiale dédiée à cette discipline venue de l’Inde et vieille de plusieurs millénaires. Une pratique du yoga qui permet de développer l’harmonie et l’équilibre entre le corps et l’esprit.

C’est l’occasion ou jamais de prendre un cours, juste pour voir. Mais attention, vous risquez de devenir accro au yoga ! Allez, on respire, on se relaxe, et on se lance !

Charly Ferrand, notre expert
Charly Ferrand, notre expert

NOTRE EXPERT

“Le but du yoga est d’être dans le présent. Si vous êtes dans le passé, vous ruminez. Si vous vous projetez trop dans le futur, vous vous bercez d’illusions.”
Charly Ferrand, professeur de yoga dans la vallée de Chamonix ; www.murmureyoga.com

C’est pour tous
Tout le monde peut faire du yoga : les hommes, les femmes, mêmes enceintes, les seniors et les enfants dès 7 ans. Les plus minces, comme les plus gros. « Les débutants sont souvent des personnes récupérant d’une blessure ou d’une maladie qui a entraîné une remise en question de leur vie », nous confie Charly Ferrand, professeur de yoga.

Il n’est jamais trop tard pour débuter
La plupart des positions, appelées asanas, peuvent être pratiquées par tous, avec plus ou moins d’intensité et d’engagement. Elles varient en simplicité et en complexité. « L’idéal est d’en parler à un professeur qui vous conseillera un cours pour débuter », dit l’expert. Divers types de yoga existent : le hatha yoga vise l’éveil spirituel par les postures, la discipline du souffle et la méditation ; le vinyasa est un enchaînement de mouvements dynamiques, initié et harmonisé par la respiration, etc.

Un regain d’énergie
Grâce au lien étroit entre la posture et la respiration, l’une des bases fondamentales du yoga, on sort d’une séance nettoyé, revigoré. Et de bonne humeur ! Idéal après une journée de travail… ou avant celle-ci !

Une vraie détente du corps
« Toujours à la recherche de l’allongement de la colonne vertébrale », le yoga améliore le maintien du squelette. « Une pratique régulière permet de renforcer la musculature – car on tient les postures de torsion ou de flexion pendant un certain temps –, de développer la souplesse des articulations avec les étirements progressifs, de retrouver un bon équilibre pour prévenir les risques de chutes en vieillissant. Après cet effort, vous vous sentez apaisé, d’autant que, pendant le cours, vous restez silencieux. »

On se recentre sur soi
C’est une opportunité de prendre du temps pour penser (panser) son corps. Cet éveil de conscience permet de lutter contre les blessures et les maux du quotidien. À chaque fin de séance, le shavasana, littéralement « posture du cadavre » où on est allongé sur le dos, immobile, permet la relaxation : l’attention est polarisée sur le corps, pour ressentir les effets bénéfiques de la pratique. « Nous recherchons alors cette capacité à ne plus rien faire, à accueillir le vide. On est dans le présent absolu et en même temps, connecté à l’univers. »

Calmer son esprit
Le stress génère une respiration saccadée. La pratique du yoga aide à prendre conscience de celle-ci : en la régulant par des inspirations amples et libres, lentes et rapides, des rétentions suivies d’expirations profondes, on évacue l’oppression nerveuse sur la respiration, et donc le stress, de notre esprit. Les tensions sont alors relâchées. Et la sérénité n’est pas bien loin…

Mieux dormir
« Grâce au yoga, on obtient une meilleure régulation du sommeil. Pour ma part, avec une pratique régulière, précise notre expert, je ne dors plus que six heures par nuit, au lieu de huit auparavant, et je me sens plus reposé et serein ! »

Très accessible
Cette pratique ne nécessite qu’un tapis. Mieux vaut commencer par des cours collectifs, car on est porté par l’énergie du groupe et sa concentration. Quelle fréquence adopter ? « Pour ressentir les bienfaits du yoga et progresser, il faut compter deux à trois fois par semaine. » Les prix des cours se situent entre 12 et 16 € pour une durée d’une heure ou une heure et demie.

Aussi bon que la marche rapide
Selon une étude sur les accidents cardio-vasculaires, parue en 2014 dans l’European Journal of Preventive Cardiology, le yoga est aussi bénéfique pour en diminuer les risques que la marche soutenue ou le vélo. Les chercheurs constatent que ses adeptes ont moins d’infarctus ou d’AVC que les sédentaires. Ils ont un meilleur taux de « bon » cholestérol, et leur tension artérielle est normale.

Un pas vers la compassion
Le yoga est né en Inde 2 500 ans avant J.-C. Le terme signifie, entre autres, mise au repos et union de l’âme individuelle avec l’esprit universel. Cette discipline aide à développer sa propre conscience des autres : on devient ouvert, plus compréhensif. « Grâce au yoga, on apprend à laisser aux autres la possibilité et le temps de s’adapter. On apprend à élargir son champ de vision. »

TÉMOIGNAGES

Barbara“Avant, j’étais dans la performance…”
Barbara, 42 ans, Combloux (Haute-Savoie)
«J’ai découvert le yoga, il y a quelques années, en cherchant à équilibrer les activités de performance (course à pied) que je pratiquais. Et quelle ne fut pas ma surprise de trouver à la fois l’harmonie et l’équilibre. J’adore ! Le bien-être est aussi bien physique que mental : on se recentre, on se réaligne et on se délie. Pour moi, il s’agit d’un bien-être… d’utilité publique. »

Hervé“Pour retrouver de la souplesse !”
Hervé, 43 ans, Sallanches (Haute-Savoie)
«Comme je suis raide, j’ai décidé de m’inscrire au cours de yoga. La première séance fut une révélation pour moi. Je mesure aujourd’hui l’importance de prendre soin de mon corps. Après neuf cours, j’ai envie de progresser pour trouver une relative souplesse. Ma compagne dit que je suis un yogi, ce qui me fait sourire, mais j’aime bien cette idée… »

CARNET PRATIQUE

Pour trouver un cours ou un stage près de chez vous, contactez la Fédération de hatha yoga : www.ff-hatha-yoga.com

Livre 1Livre 2À lire

"Je me mets au yoga pour les Nuls",
de Julia Lemétais, aux éditions First & First, 9,95 €.

"Respire",
de Stéphane Haskell, aux éditions Michel Lafon, 17,95€.

Alicia Comet