France Dimanche > Vie pratique > Laurent Cabrol : Diviser pour mieux planter !

Vie pratique

Laurent Cabrol : Diviser pour mieux planter !

Publié le 21 mai 2017

laurent-cabrol

À partir d’un seul pied, vous pouvez en faire naître plusieurs en fractionnant ses bulbes ou ses tubercules. Selon Laurent Cabrol, c'est facile et économique !

Je vous ai déjà expliqué dans France Dimanche comment réaliser une greffe ou encore un marcottage, cette méthode de multiplication des végétaux par la rhizogenèse (développement de racines) sur une partie aérienne d’une plante mère. Ce sont des moyens efficaces pour reproduire une plante à l’identique.

->Voir aussi - Laurent Cabrol : "Une saison pas si morte..."

Mais connaissez-vous la division des touffes de racines ? Cette technique s’avère souvent bien plus efficace que les autres puisqu’elle se pratique sur des plantes adultes ! On soulage ainsi la plante mère qui va repartir de plus belle tout en donnant naissance à des « bébés ».

Ce procédé peut être employé sur des iris vieux de deux ou trois ans.
Ce procédé peut être employé sur des iris vieux de deux ou trois ans.

->Voir aussi - Laurent Cabrol : Laissez-vous tenter par la permaculture !

On ne recourt pas à ce procédé n’importe quand. Il faut que la plante ait une grosse racine, de deux à trois ans pour les iris ou les pivoines, et d’un an les aromatiques. La division s’effectue au couteau sur les petites racines (thym, menthe, mélisse) ou à la bêche sur les grosses.

Choisissez des spécimens vigoureux

Pour ces dernières, la manœuvre est pour le moins délicate. L’extraction se fait donc à la bêche et l’on sort uniquement de la terre les parties à replanter, puis on les divise en autant d’éclats. Il ne reste plus qu’à les replanter ailleurs. La reprise se fera aussitôt.

Il va de soi qu’il est préférable de choisir les spécimens les plus vigoureux. J’utilise cette méthode chez moi et le résultat est sublime. Vous m’en direz des nouvelles !

Par Laurent Cabrol

À découvrir