France Dimanche > Vie pratique > Laurent Cabrol : Enfin le printemps !

Vie pratique

Laurent Cabrol : Enfin le printemps !

Publié le 21 mars 2017

portrait-cabrol

Le soleil revient, les températures remontent, les jours rallongent, les bourgeons éclatent. Selon Laurent Cabrol, il est temps de préparer votre coin de verdure à la saison qui s’annonce !

Si vous avez laissé passer les plantations d’automne, tout n’est pas perdu. Voici quelques petits conseils de Laurent Cabrol pour vous rattraper dès aujourd’hui afin que vos plantes fleurissent au plus vite !

Je vous conseille de miser sur les « annuelles », qui poussent très rapidement. Je pense par exemple aux cosmos, tournesols, belles-de-jour, bleuets, zinnias, capucines, pétunias, lobélias, impatiens, pélargoniums, ou encore coquelicots.

->Voir aussi - Laurent Cabrol : Nos chers voisins !

Il est important de leur préparer un sol bien meuble et de ne pas oublier de les arroser. Vous devriez obtenir un résultat en moins de deux mois. Il existe aussi des vivaces qui prennent racine sans tarder : euphorbes, géraniums vivaces, asters, lavatères, lupins, marguerites… Et si vous les achetez en pot, c’est encore mieux. Le résultat est immédiat. Mais ce sera bien sûr plus cher…

Et comment pourrais-je oublier de mentionner les bulbes, champions de la rapidité ? Je veux parler ici des dahlias, glaïeuls, bégonias, ou encore des agapanthes, qui poussent très facilement. Il vous suffit de les enfoncer à deux fois leur hauteur dans la terre et de laisser faire. N’hésitez pas à les planter serrés. Si vous respectez bien toutes ces consignes, elles devraient être en fleurs avant la fin mai.

->Voir aussi - Laurent Cabrol : Chouette, la nuit est tombée !

Pour aller encore plus vite, vous pouvez réveiller vos plantes dans un pot bien au chaud, en les recouvrant de leur hauteur de terre. Arrosez copieusement et placez le tout dans une serre ou une pièce lumineuse. Une fois les premiers bourgeons sortis, baissez la température pour réguler leur croissance et habituez progressivement les jeunes plants à l’air libre.

Engrais

Autre geste urgent : chouchouter votre ficus ! Si le benjamina déçoit rarement, il peut se montrer capricieux. Il a besoin de beaucoup de lumière, d’une température minimale de 10 °C et d’un arrosage fréquent. S’il a perdu ses feuilles en hiver, soyez sans crainte : c’est normal. Mais une chute très importante peut provenir d’un excès d’arrosage. Dans ce cas, interrompez pendant une quinzaine de jours les apports en eau et vous verrez les bourgeons apparaître.

Au printemps, le ficus a souvent besoin d’un coup de pouce. Alors, tous les deux ou trois ans, je vous conseille de le rempoter dans un pot plus grand de 2 cm que l’ancien, pas plus. Ajoutez un peu d’engrais azoté et, à la fin du printemps, vous pourrez le sortir dans le jardin ou sur le balcon. En plein air, durant l’été, il devrait devenir magnifique.

Quant à l’autre ficus, l’elastica, dit « caoutchouc », nettoyez ses feuilles avec un peu d’eau ou de bière ! Arrosez tous les quinze jours, de mars à octobre. Lui aussi a besoin d’être rempoté tous les deux ou trois ans.

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire. Alors, bon jardinage !

Laurent Cabrol