France Dimanche > Actualités > 70 ans de France Dimanche 1946 -2016 : Joyeux anniversaire !

Actualités

70 ans de France Dimanche 1946 -2016 : Joyeux anniversaire !

Publié le 9 juillet 2016

Oublier la guerre, son cortège de morts et ses années de misère. C’est la mission que Pierre Lazareff a confiée à France Dimanche, le supplément hebdomadaire du quotidien France Soir qu’il dirige.

Nous sommes le 10 août 1946 et pour que ce numéro 1 soit bien né, il a invité la plume épique et torrentielle d’un héros de la Résistance : Joseph Kessel, l’auteur du Chant des partisans, un lion indomptable, avide de liberté, de femmes et d’aventure. C’est lui qui donne le ton, l’audace et le souffle à France Dimanche.

Personnages de roman

Léger et impertinent, le journal mélange les genres et les milieux. Les nudistes de Saint-Tropez côtoient le général Bigeard. La reine d’Angleterre, l’immonde docteur Petiot. Et le scoubidou se dispute la Une avec le paquebot France…

Vos vedettes favorites étaient plus complices que jamais de
Vos vedettes favorites étaient plus complices que jamais de "France Dimanche"

La rédaction ? Un bouillon de culture, d’ambitions, de passions. Françoise Giroud monte quatre à quatre les marches du pouvoir, avec ses jambes magnifiques et son talent sans tabou. Elle brosse des portraits acides et impudiques des stars du Tout-Paris et d’Hollywood. Sous sa plume, Antoine Pinay et Dwight Eisenhower, franchement pas des comiques, deviennent des personnages de roman.

Arrivé en 2 CV, un jeune stagiaire « rewrité » par son ami Claude Lanzmann, amant de Simone de Beauvoir, quitte le journal quelques années plus tard en Ferrari. Il s’appelle Gérard de Villiers.
En 1952, Gregory Peck est interviewé par une jeune journaliste de France Dimanche, Véronique Passani. Ils se marieront trois ans plus tard et connaîtront cinquante années de bonheur !

Le 11 janvier 1960, BB accouche dans son appartement de son fils unique, Nicolas Charrier. Pour parrain, elle choisit Pierre Lazareff, directeur de France Dimanche. Quelques mois plus tard, il lui téléphone pour lui annoncer que le magazine va publier les mémoires « indiscrets » de son secrétaire particulier…

Vos vedettes partageant le gâteau de nos 70 ans
Vos vedettes partageant le gâteau de nos 70 ans. Photos : Thomas Padilla

Une phalange de reporters-photographes colle à « l’actu ». Daniel Filipacchi planque le plus vieux prisonnier du monde, un certain Philippe Pétain, exilé sur l’île d’Yeu. Pendant les derniers mois de la vie d’Édith Piaf, Hugues Vassal dort chez elle, mais pas dans son lit. Les ultimes images d’elle, gisante, avec son amant éploré à son chevet, sont de lui.

Alain Delon convoque Roger Denizon au bord du lac de Côme pour lui tenir la chandelle et lui présenter sa fiancée : Romy Schneider… le Canon de Roger mitraille. Quant à Claude François, photographe à France Dimanche, il trinque avec Johnny qui vient d’échapper à la mort. Comme le prouve l’épave fumante de son bolide désintégré, publiée dans le journal.

Depuis 1958, un pirate du journalisme dirige le titre comme on monte à l’abordage : Bill Higgins. Il brise les amarres des conventions, celles de la presse de validation et de promotion, une purge protocolaire privée de la moindre anecdote.

Artistes 3Complicité

« Les premiers reportages que j’ai commandés sur Johnny Hallyday : des communiqués de presse sans intérêt, concoctés par ses agents. Bon sang ! Johnny a dû ferrailler, se défoncer pour vaincre l’adversité. Et c’est cela que j’avais envie de savoir. Et mes lecteurs aussi. »

Il propulsera l’hebdomadaire au-delà des 2 millions d’exemplaires. En 1963, le titre atteindra 2,3 millions. C’est Piaf qui fait la couverture, pas Jean Cocteau, dont le seul tort sera de disparaître le même jour.

Une partie de l'équipe de France Dimanche avec au centre debout son directeur Philippe Bonnel
Une partie de l'équipe de France Dimanche avec au centre debout son directeur Philippe Bonnel

Tous ceux qui ont fait et continuent de faire votre bonheur au fil des pages de notre magazine France Dimanche, se sont retrouvés au fil de l’eau pour célébrer en beauté, malgré le tangage suscité par chaque passage de bateau-mouche, sept décennies de complicité sur la péniche Le Makaï.

Une embarcation amarrée face au symbole de notre capitale, la tour Eiffel, qui scintillait de mille feux tandis que nos stars, de Michou à Hervé Vilard, en passant par Fabienne Thibeault, Michèle Torr, Pierre Bonte, Olivier Lejeune, Geneviève de Fontenay, Laurent Cabrol, Fabienne Ollier, Sophie Darel, Nicoletta et Alain Turban ont enflammé la piste de danse. Preuve que tous avaient le pied marin !

Photos : Thomas Padilla

À découvrir

Sur le même thème