France Dimanche > Actualités > Adamo : Soudain, il s'est effondré !

Actualités

Adamo : Soudain, il s'est effondré !

Publié le 4 juin 2004

À 60 ans, le grand chanteur Adamo vient d'être victime d'un terrible malaise...À 60 ans, le grand chanteur Adamo vient d'être victime d'un terrible malaise...

Il savait. Oui, Salvatore Adamo savait que sa santé était fragile. Mais malgré la fatigue qui l'avait forcé, depuis le début de la semaine, à prendre quelques jours de repos dans sa maison d'Uccle, en Belgique, il avait voulu continuer à se montrer professionnel jusqu'au bout.

N'écoutant que ses sentiments, il a préféré ignorer son état. Car vendredi 28 mai dernier, il était attendu, à Paris, par sa grande complice, Chantal Lauby. En effet, il se faisait une véritable joie de répondre à son invitation, pour l'enregistrement d'une émission sur France 3.

Il y a quelques mois, l'ancienne comparse des Nuls l'avait dirigé dans son premier film... Un film dont le titre paraphrasait une des chansons les plus célèbres d'Adamo : Laisse mes mains sur tes hanches.

Mais voilà... Ce 28 mai, à peine arrivé dans les locaux de la chaîne publique, le chanteur est soudain pris d'un terrible malaise! Sans que personne n'ait le temps de réagir, il s'effondre sur le sol...

Panique

C'est la panique. On appelle immédiatement une ambulance. Très vite, le véhicule de secours arrive et transporte en toute urgence Adamo à l'hôpital. Sur le plateau, tout le monde est plongé dans la plus profonde des angoisses...

Le premier diagnostic des médecins est catégorique : Salvatore Adamo vient de connaître un grave incident cardiaque, consécutif à une poussée d'hypertension. À l'heure où nous mettons sous presse, le chanteur est toujours en observation. Et ce, depuis de longs jours...

Il doit continuer à subir une série d'examens. Dans ces conditions, évidemment, tous ses galas ont été annulés. Il est même probable que sa grande tournée, qui devait conduire Salvatore en Belgique, en France puis en Suisse à partir du 26 juin, soit, elle aussi, reportée...

Quelle terrible souffrance ce doit être pour Adamo ! D'autant que cette série de concerts devait être sa consécration professionnelle pour son quarantième anniversaire de carrière ! Autour de lui, l'inquiétude est à son comble. Car Adamo n'en est pas à son premier accident.

En effet, il y a vingt ans, presque jour pour jour, l'artiste avait déjà fait un infarctus. Souvenez vous, le 23 mai 1984, il s'écroulait chez lui, dans son garage, terrassé par une violente crise cardiaque. Il avait ainsi dû subir une opération à cœur ouvert, avec un triple pontage coronarien !

Bien sûr, les médecins lui avaient fait promettre de mettre un frein à sa carrière, pour ménager son cœur. Mais c'était­ mal le connaître. La chanson, c'est toute sa vie. Sans elle, il se sait voué à un lent dépérissement moral, beaucoup plus nocif, selon lui, pour sa santé mentale, que le surmenage physique.

Choisissant ainsi délibérément de mettre sa vie en péril plutôt que de renoncer à sa passion, il réapparaît donc sous les feux des projecteurs, moins d'un an après son opération !

Fragile

Jusqu'à présent, les années lui avaient donné raison d'avoir ainsi osé parier sur la vie : disque d'or en 1989, il fête son quatre-vingt-dix millionième album vendu dans le monde en 1999. Mais, de tournées aux quatre coins de la planète, en passages sur les plateaux télé, Salvatore Adamo n'a laissé que peu de répit à son cœur pourtant fragile...

Comme on s'en doute, depuis son premier accident cardiaque, sa femme, Nicole, vivait dans l'angoisse.

Menace

Elle savait que la menace d'une nouvelle crise pesait au-dessus de sa tête, telle une épée de Damoclès. Et, sans cesse, elle le rappelait à l'ordre, le suppliant de prendre un peu de repos. Mais, en dépit de l'amour qu'il lui porte depuis près de quarante ans, Adamo n'a pas suivi ses conseils avisés.

Hélas, combien de fois hélas, vendredi dernier, la volonté du chanteur de toujours en faire plus a eu raison de lui. Aujourd'hui, Nicole ne quitte plus son chevet, et espère... Dévorée d'angoisse, elle attend le prochain verdict des médecins. Car si elle sait que, jamais, son mari ne se résoudra à faire ses adieux à son public, elle est aussi consciente qu'un nouvel accident cardiaque pourrait être fatal à Adamo.

Anna Hadrien

À découvrir