France Dimanche > Actualités > Adieu Pierre Péchin !

Actualités

Adieu Pierre Péchin !

Publié le 31 janvier 2018

Ce week-end, l’humoriste Pierre Péchin nous a quitté à l’âge de 70 ans.

Le monde de l’humour n’a plus envie de rire. Ce lundi, l’humoriste emblématique Pierre Péchin s’est éteint dans sa maison de Marly-Le-Roi, en banlieue parisienne, à l’âge de 70 ans.

Si l’homme se faisait plus discret depuis les années 90, il a tout de même écrit une page de l’histoire française de l’humour. Devenu célèbre dans les années 1970 et 1980, Pierre Péchin a commencé petit avant de devenir grand.


En 1974, il fait ses premiers pas sur scène dans le Café d’Edgar en compagnie de Sylvie Joly. Poussé par son sketch « J’peux pas jouer », l’humoriste remporte le prix de l’humour de la Sacem seulement un an plus tard.

« Il était ma référence absolue. Il m’a tout appris, et je connais tout de lui, c'était mon idole », a confié Raphaël Mezrahi à propos de celui qui a remporté le tire du « Meilleur Humoriste de l’année 1976 ». Car s’il est surtout connu pour ses sketchs « La Cèggal et la Foôrmi » ou « S'il vô plait! », » l’homme a également animé pendant deux ans des chroniques humoristiques sur Europe 1, puis RMC, qui lui permettront de remplir treize fois l’Olympia au cours de sa vie…

À l’annonce de sa disparition, Arnaud Tsamère a tenu à lui rendre un dernier hommage : « Tellement triste d’apprendre le décès de Pierre Péchin, un immense monsieur de l’humour français avec qui j’ai partagé de merveilleux moment sur scène ». Très rapidement suivi par Laurent Baffie :

Jusqu’à la fin de sa vie, Pierre Péchin aura su garder son sens de l’humour et de la répartie, même à propos des plus dures épreuves de la vie. C’est pour ça que lorsque le médecin lui a annoncé que ses jours étaient comptés, l’humoriste n’a pas hésité à répondre : « Je le sais depuis ma naissance, connard ! ». Une anecdote racontée par son cher ami et producteur Raphaël Mezrahi qui lui livre en même temps un dernier message d’amour : « Je t’aime pour la vie ! »….

Et bien nous aussi…

Estelle LAURE

À découvrir