France Dimanche > Actualités > Adriana Karembeu : Nina est née !

Actualités

Adriana Karembeu : Nina est née !

Publié le 4 septembre 2018

Après sa grossesse à risque, l’ex-top model de 46 ans Adriana Karembeu va enfin pouvoir profiter sereinement de sa petite fille.

Ca n’a pas traîné.

Tandis qu’Adriana se tenait le ventre, son mari André Ohanian l’a conduite d’urgence, mais pas trop vite tout de même, pour ne pas indisposer la future maman et l’enfant à naître, vers le centre hospitalier Princesse-Grace de Monaco. 

L’événement qu’Adriana attendait avec impatience, mais aussi avec une pointe d’angoisse, allait enfin se produire.


À 46 ans, l’ex-top allait devenir maman pour la première fois.

Et l’on sait qu’à cet âge, les grossesses s’avèrent parfois délicates.

Les nouveau-nés sont davantage susceptibles de venir au monde avec des soucis de santé.

Le stress de l’ancien mannequin devait être d’autant plus grand que personne n’a oublié qu’elle a fait une fausse couche en 2016.

Un événement si traumatisant que, peu après, elle avait déclaré : « Dans les mois qui ont suivi, je ne pouvais pas croiser une femme enceinte ou un bébé sans sentir les larmes me monter aux yeux. »

Délivrance !

Du coup, ce 16 août, son anxiété était palpable, à en croire le personnel médical qui l’a accueillie dans l’établissement.

Et comme par contagion, son époux semblait lui aussi perturbé, tout en se montrant très prévenant envers la femme de sa vie, dont il n’a pas quitté le chevet de toute la journée.

Les spécialistes leur avaient sans doute expliqué que, pour une quadragénaire, le principal danger était l’hypertension artérielle, qui peut, dans la pire des hypothèses, provoquer la mort du bébé et des accidents vasculaires cérébraux ou des embolies chez la mère.

Suivie de près par un personnel hautement qualifié, Adriana avait subi une batterie d’examens aux résultats rassurants.

Mais on ne sait jamais…

Ce n’est que le lendemain, le vendredi 17 août qu’une soudaine agitation s’est emparée des employés de l’hôpital.

Tous affichaient un large sourire…

La plus célèbre patiente du service maternité venait de mettre au monde une petite Nina de 3,3 kg !

L’enfant et la mère se portaient comme des charmes, couvés du regard par l’heureux papa, qui n’en croyait pas ses yeux de voir leur plus beau rêve se réaliser.

Après des mois d’attente et toute la tension qui avait précédé l’accouchement, ils étaient enfin libérés !

C’était l’heure de la délivrance… 

Depuis cet instant magique, toute la famille est repartie à la maison pour savourer le bonheur d’être à trois et découvrir le plaisir de pouponner.

Claude LEBLANC

À découvrir