France Dimanche > Actualités > Alain Delon et Astrid Veillon : De plus en plus proches !

Actualités

Alain Delon et Astrid Veillon : De plus en plus proches !

Publié le 7 mai 2004

Alain Delon et Astrid Veillon ne se quittent plus. Au point que, presque chaque jour, ils se retrouvent dans un lieu mythique, qui n'est autre que le Théâtre Marigny de Robert Hossein.

C'est là que le couple répète Les montagnes russes, d'Alain François, dont la première aura lieu le 10 octobre 2004. Les deux acteurs se connaissent depuis 2001 et, très vite, une grande et tendre complicité les a unis. En effet, dès leur première rencontre, Alain Delon a su déceler chez la jeune femme son potentiel de future comédienne.

Tant et si bien que, pour son come-back à la télévision, dans la trilogie de Jean-Claude Izzo, Fabio Montale, il avait personnellement insisté pour qu'Astrid obtienne un petit rôle.

C'est ainsi que, dans le troisième épisode, la jolie brune interprétait le personnage de Sonia. Un rôle dans lequel, par une heureuse coïncidence, avant de se faire tuer, Fabio Montale tombe amoureux de la belle Sonia.

->Voir aussi - Alain Delon : trainé en justice par l'une de ses employées !

Pour Astrid, être choisie par ce monstre sacré du cinéma français est comme un rêve qui se réalise. D'ailleurs, elle ne tarit pas d'éloges à son égard : «Il a été très courtois, très gentil, m'a donné quelques conseils que je continue à suivre scrupuleusement. Ensuite, sur le tournage, j'ai trouvé quelqu'un d'infiniment généreux, qui vous parle, et qui sait vous mettre à l'aise. Il a gardé intacte sa passion pour ce métier, et son aura a rendu magique et inoubliable notre rencontre.»

Passion

C'est donc tout naturellement qu'une profonde amitié se noue entre eux. Alain et Astrid sont de plus en plus proches. Chacun surveillant de près la carrière de l'autre. Pour preuve, fin octobre 2003, Alain Delon était le parrain de la 100e représentation de la pièce écrite et interprétée par Astrid, La salle de bain.

Au-delà de tous ses espoirs, Astrid n'avait pas imaginé que son œuvre puisse être adaptée au cinéma. Et pourtant ! Ce triomphe a dû confirmer l'intuition d'Alain sur le talent d'Astrid. Pour lui qui apprécie les femmes de caractère, l'opiniâtreté et l'exigence d'Astrid envers elle-même sont des qualités essentielles.

À 32 ans, la belle est célibataire. En effet, depuis son premier amour, elle n'a vécu que des passions, des histoires éphémères qui ne lui conviennent plus. Elle ne s'en cache d'ailleurs pas, le principal défaut des hommes est à ses yeux, la lâcheté. Et elle revendique le droit à être respectée telle qu'elle est, avec ses choix, son métier et sa liberté. Comme elle l'a confié à Télé 7 Jours, elle recherche «Un homme qui doit être un amant, un ami, un frère».

Une philosophie qu'Alain ne peut qu'approuver. Tous deux se ressemblent. Lui aussi est un homme de passions, déçu en amour, brisé par son douloureux divorce. D'ailleurs, depuis cette dernière rupture, il apparaît sombre et solitaire.

C'est dans ce contexte qu'Alain Delon et Astrid Veillon se retrouvent sur les planches du Théâtre Marigny, le temps des répétitions.

Deux célibataires, déjà très complices, qui se comprennent à demi-mot. Alors, qui sait ce que l'avenir leur réserve ? Quelquefois, une amitié peut se transformer en un sentiment plus profond, et l'amour renaît à nouveau...

Anita Buttez

À découvrir

Sur le même thème