France Dimanche > Actualités > Alain Delon : Il pense au suicide !

Actualités

Alain Delon : Il pense au suicide !

Publié le 18 juin 2021

.photos:denis-guignebourg-/-bestimage
© Denis Guignebourg / Bestimage Alain Delon lors de la montée des marches du film "A Hidden Life" au cours du 72ème Festival International du Film de Cannes, le 19 mai 2019

Deux ans après son AVC, Alain Delon revient bientôt sur nos écrans. L’acteur de « La Piscine » qui avait disparu le temps d’une longue convalescence est de retour dans un documentaire poignant. Il répondra aux questions de Cyril Viguier et livrera notamment sa vision de la mort.

L’acteur du Guépard s’est livré au journaliste et présentateur Cyril Viguier dans Alain Delon face au monde, un tête-à-tête de plus d’une heure qui sera diffusé dès le 1er juillet sur TV5 Monde. On avait des nouvelles d’Alain Delon au compte-gouttes depuis son AVC et son hémorragie cérébrale en juin 2019. L’acteur était sorti du silence un an plus tard et avait confié, à l’AFP : « Je vais mieux, mais c'est long ». Suite à son accident, celui qui interprétait Tancrède Falconeri avait été opéré à la Pitié Salpêtrière, à Paris, et était ensuite parti pour une longue convalescence en Suisse. Cyril Viguier lâchait, dans un extrait de son entretien avec l’acteur : « Alain Delon est de retour ». Ce à quoi ce dernier a répondu en riant : « Absolument ! Vous n’êtes pas pour ? ». Et d’ajouter : « J’emmerde tout ceux qui ne sont pas pour ». C’est dit !


Quand Cyril Viguier lui rappelle « Vous êtes à la Salpêtrière et autour de vous on pense que vous allez mourir », Delon répond sans hésiter : « Je ne meurs pas comme ça, je ne meurs pas si facilement ». L’acteur du Guépard qui parlera également de son dernier projet au cinéma en a profité pour expliquer son rapport à la mort qu’il a frôlée. Il se confiait sur ce sombre jour de juin 2019 : « C’est arrivé comme ça, à 19h20. Je me suis senti mal et je suis parti en ambulance à l’hôpital. Je ne savais pas pourquoi j’étais là, ni ce que j’avais exactement. Ils m’ont couché, et je n’ai rien senti. J’ai su après que j’avais fait un AVC ».

Dans une interview accordée à nos confrères de Paris Match, Alain Delon a évoqué la mort et s’est dit favorable à l’euthanasie. En effet, l’acteur de 85 ans partage son point de vue sans filtre, « À partir d’un certain âge, d’un certain moment, on a le droit de choisir de foutre le camp tranquillement, sans passer par les hôpitaux, les piqûres, les machins… Voilà ». Des grandes obsèques pour Alain Delon ? Que nenni ! L’acteur insiste « Je ne veux pas de funérailles publiques. Ça ne m’intéresse pas du tout ». Il souhaite tout simplement reposer auprès de ses chiens, à Douchy, et a expliqué ainsi son choix : « J’ai un tel amour pour mes chiens. Ils sont la moitié de ma vie. Trente-cinq chiens sont enterrés ici, partout, j’ai même une chapelle et je rêve toujours d’être enterré parmi eux ».

Kahina Boudjidj

À découvrir

Sur le même thème