France Dimanche > Actualités > Alain Delon : Le samouraï est un phénix !

Actualités

Alain Delon : Le samouraï est un phénix !

Publié le 1 décembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Plus de deux ans après son double AVC, le monstre sacré qui vient de fêter ses 86 ans est apparu en pleine forme avec ses fils.

Alors que de sinistres rumeurs le donnaient agonisant, l'acteur mythique est apparu en pleine forme le 8 novembre dernier lors de sa fête d'anniversaire. Sur un cliché très touchant partagé sur Instagram par son plus jeune fi ls, Alain-Fabien, la légende du cinéma mondial qui souf-fl ait ce jour-là sa 86e bougie était tout sourire, vêtu d'un sweat-shirt d'adolescent à capuche, une coupe de champagne à la main. Les traits reposés, il paraissait même rajeuni.


Prenant la pose avec son frère auprès de leur papa, Anthony ne boudait pas son plaisir de le voir aussi impérial. Du grand Delon ! Deux ans et demi après son double AVC, le Samouraï renaît avec panache de ses cendres tel un phénix majestueux. On retrouve enfi n la légende de Borsalino, au charisme inaltérable.

Quand son vieil ami, Jean-Paul Belmondo a rendu, il y a deux mois, son dernier souffl e, Alain Delon, porté par l'amour de son clan, s'affi chait en artiste immortel que rien, pas même les ennuis de santé, ne saurait arrêter. Renaître, il faut dire qu'Alain a fait ça toute sa vie. Des échecs et des périodes éprouvantes, il en a connu beaucoup, mais il aura survécu à tout. À la mort de Mireille Darc en 2017, l'acteur, au plus bas, affi rmait qu'il n'avait plus de raison de vivre. Il déclarait même avoir préparé l'après. « Tout est prêt, j'ai ma tombe dans ma chapelle, il y a six places », confi ait-il à Paris Match sans se douter que, deux ans plus tard, il aurait pu dire adieu à ce bas monde pour de bon.

Mais il s'en est sorti et a même retrouvé l'amour dans les bras d'une Japonaise prénommée Hiromi. Impossible n'est pas Delon ! Dans sa carrière aussi, ce fervent croyant, qui voue un culte à la Vierge Marie, aura connu des passages à vide dont il a su revenir au sommet, en changeant de registre au moment opportun. Comme dans les années 80, où il jouait les justiciers dans les polars musclés, tournant ainsi la page au cinéma d'auteur après avoir incarné un envoûtant Monsieur Klein devant la caméra de Joseph Losey.

À 91 ans, Clint Eastwood renfi le bien son chapeau de cow-boy dans Cry Macho, pourquoi ne pas reprendre du service dans la peau d'un fl ic, cher monsieur Delon ? On vous attend ! 

Valérie EDMOND

À découvrir