France Dimanche > Actualités > Alain Delon : Politique, télé, cinéma, il cogne sur tout ce qui bouge !

Actualités

Alain Delon : Politique, télé, cinéma, il cogne sur tout ce qui bouge !

Publié le 28 octobre 2015

 Sa carrière et son talent donnent à Alain Delon une autorité dont bien peu des ses pairs disposent.  Et aujourd'hui, Rocco est particulièrement remonté ! Pas contre ses frères, mais contre tout le monde ! À quelques jours de son 80ème anniversaire, le géant du cinéma français est toujours d'attaque !

Lundi soir, le 2 novembre prochain, France 3 consacrera un magnifique portrait à Alain Delon. Pour l'occasion, il a reçu chez lui les journalistes de TV Mag. Mais dans les colonnes de nos confrères, il semble que ce ne soit pas l'inoubliable Tancrède Falconeri donnant la réplique au guépard, Burt Lancaster, et à la sublime Claudia Cardinale qui s'exprime. Non, c'était plutôt Rocco et ses frères ! Le pugiliste cogne sur tout ce qui bouge !
Une charge contre la politique : "j'ai connu la France du général de Gaulle et c'était autre chose. Depuis, elle a été plutôt en se dégradant. Gauche, droite, tous les coups sont permis".
Contre la télévision : "Elle m'emmerde et on apprend rien". Bam ! La charge générale se double d'un uppercut ultra rapide et efficace au menton de Cyril Hanouna, l'animateur de Touche pas à mon poste, et surtout de ceux qui le regardent : "Il ne va pas être content, car je n'en pense rien... (de Cyril Hanouna Ndlr) [...] A chaque fois que je tombe sur lui, c'est toujours la même mimique, le même sourire, le même regard. Il n'y a pas que lui. Ce qui me fascine «salement», c'est que ces émissions sont faites parce qu'on est sûr d'accrocher des millions de cons. Je n'ai pas dit de «Français», j'ai dit de «cons»!" Bim, au passage, un petit dernier coup bas, pour la route, à Anne-Claire Coudray, la remplaçante de son "amie" Claire Chazal au 20 H de TF1 : "elle n'est pas supergéniale à côté de Claire et je lui prédis une carrière moins longue!" Aïe !

Testez notre quiz ! : Connaissez-vous bien Alain Delon ?

Vous en voulez encore ? En voici ! La savate continue avec un petit revers fouetté à l'encontre du cinéma : "C'est avant tout de l'industrie, du pognon. Ça manque de sincérité, de coeur et de chaleur. Je regrette cette dérive".

Pour finir par un chassé contre François Truffaut, feu l'immense réalisateur du Dernier métro ?  : "J'ai l'habitude de dire que je ne fais peur qu'aux imbéciles. Il n'y a qu'eux qui ont peur moi. Je n'ai jamais fait peur à Visconti, à Clément, à Melville... Cela m'a même empêché de tourner avec certains réalisateurs, Truffaut par exemple." Que veut-il dire par là ? Que reproche-t-il à François Truffaut ? Nous nous garderons d'interpréter le propos. Chacun comprend Alain Delon comme il l'entend !

À bientôt 80 ans, quand l'immense acteur français pousse un grand coup de gueule, c'est un peu comme Nadine Morano en politique, ça fait la une de tous les journaux. D'ailleurs, au passage, Delon soutient l'élue des Républicains au coeur de la polémique "Elle a des c... de tenir comme elle tient et de dire  «Je vous emmerde tous, je dis ce que je pense et je continuerai à le dire» Chapeau!" A la fin du combat, en voilà au moins une qui ne repart pas habillé pour l'hiver avec la tête cabossée... 
Stéphane Joly

À découvrir