France Dimanche > Actualités > Alain Delon : Son bouleversant testament !

Actualités

Alain Delon : Son bouleversant testament !

Publié le 5 avril 2013

L'acteur Alain Delon, qui voulait tant reposer au milieu de ses plus fidèles compagnons, voit son voeu le plus cher enfin exaucé.

Plus d'un demi-siècle sépare le jeune loup au sourire un brin carnassier, qui crevait l'écran dans Plein soleil, du vieux lion qui s'apprête à remonter sur scène au côté de sa fille, Anouchka. Les cheveux ont blanchi et les rides se sont creusées, mais au fond, il n'a guère changé : il a toujours gardé en lui cette part d'instinct, sauvage et animal, qui le caractérise.

Comme ses amies les bêtes, dont il est si proche, et qui, sentant leur dernière heure arriver, se mettent à l'écart, Alain Delon, qui soufflera ses 80 bougies le 8 novembre 2015, se prépare depuis quelque temps déjà à l'ultime échéance. Une journée ordinaire, la pièce qu'il joue avec sa fille, sera, comme il l'a confié à notre confrère Le Parisien, sa première et sans doute sa dernière tournée.

Une perspective qui le réjouit, même si l'acteur de Rocco et ses frères n'aime rien tant désormais que rester dans son immense propriété de Douchy, dans le Loiret.

->Voir aussi - Alain Delon : Son SOS à Patricia Kaas

Douchy est devenu son cocon : un paradis sur terre avec ses six maisons, ses deux piscines, son héliport, mais aussi, pour les animaux, ses 120 hectares grillagés afin de les protéger des chasseurs. Les animaux, la grande passion qu'Alain Delon partage avec son alliée et complice Brigitte Bardot, dont il soutient activement la Fondation.

Ainsi, pour défendre leur cause, il n'a jamais hésité à se servir de sa notoriété, comme en 2008, lorsqu'il cosignait avec la SPA une lettre ouverte adressée au président chinois, Hu Jintao, dans laquelle il demandait, entre autres, que « cessent les scènes de cruauté qui ont fait le tour du monde et qui choquent les consciences (chiens, chats, ours... brutalisés, dépecés vivants, mutilés, cruellement sacrifiés) ».

S'il défend toutes les créatures du bon Dieu avec la même ardeur - il a eu des chevaux, des poneys, des chats, des oiseaux... -, l'acteur voue cependant un amour particulier à une espèce entre toutes : les chiens. Comme il l'a expliqué dans Le Parisien, il lui est arrivé d'en avoir quatorze en même temps ! Et pas des caniches ni des chihuahuas... Non, de bons gros toutous pleins d'énergie, comme des malinois, des bergers américains ou des dogues du Tibet, pour ne citer qu'eux !

Pour ses fidèles compagnons, le comédien a fait ériger, dès 1975, un cimetière à leur intention, ainsi qu'une chapelle où il vient régulièrement se recueillir. À ce jour, cette drôle de nécropole accueille trente-cinq tombes, dont celle de Gala, une doberman qu'on lui a offerte et qui a été la première chienne de sa vie : « Elle est toujours dans mon esprit, dans mon coeur et mes souvenirs. Un jour, je l'ai engueulée pour quelque chose, et je l'ai vue me regarder et pleurer, ça m'a bouleversé », confiait- il ainsi au magazine Doggy.

Il y a aussi Manu, un mâtin de Naples, qu'il a élevé avec Mireille Darc et qui a sombré dans une étrange dépression quand ses maîtres se sont séparés. Jado, le berger belge, dont il nous confiait en 1989 : « C'était la terreur du cinéma français. Il vivait à mon rythme, en suivant mes hauts et mes bas. Quand j'avais mal au foie, aux reins, il était malade aussi. À l'humeur du chien, on devinait celle du maître. » Même Poeky, le chien d'Anouchka disparu en 2005, repose ici.

Combat

Depuis des années, Alain Delon, qui aujourd'hui n'a plus que cinq toutous, se bat pour pouvoir reposer dans la chapelle de Douchy, aux côtés de ses amis à quatre pattes. Un combat qu'il n'était pas sûr de gagner. En effet, comme il l'expliquait au magazine Doggy : « Il y a de nombreuses formalités à remplir, des expertises des sols et des eaux à réaliser. Être enterré chez soi n'est pas donné à tout le monde. »

Aujourd'hui, le Samouraï respire ! Il vient enfin d'obtenir gain de cause et voit son voeu le plus cher exaucé. En effet, comme il l'a confié dans les colonnes du Parisien : « Je peux le dire, j'ai obtenu l'autorisation d'être enterré dans ma chapelle au milieu de mes chiens. » On ne peut bien sûr que se réjouir avec lui, même si l'on espère que ce moment viendra le plus tard possible !

Un jour, dans une interview, on lui avait demandé ce qu'il souhaiterait être dans une autre vie. Il avait répondu : « Je voudrais être un mulet chez Brigitte Bardot ou un chien chez Alain Delon. »

Désormais, l'acteur du Guépard peut dormir sur ses deux oreilles. Même s'il n'y a pas de vie après la mort, Alain Delon est assuré de passer l'éternité en compagnie de ses amis de toujours.

Lili Chablis

À découvrir