France Dimanche > Actualités > Alain Delon : Un dernier film avant la fin ?

Actualités

Alain Delon : Un dernier film avant la fin ?

Publié le 23 février 2022

.photos:denis-guignebourg-/-bestimage

Alain Delon est un emblème du cinéma français et après 60 ans de carrière, on espère encore revoir l’acteur derrière nos écrans. À 86 ans, celui que l’on attend dans le prochain film de son ami Patrice Leconte nous fera-t-il faux bon ?

On ne peut l’oublier en Tancrède Falconeri dans le Guépard… Alain Delon est une figure emblématique du cinéma français et à raison puisque même après 60 ans de carrière, on garde toujours des souvenirs marquants des films dans lesquels il a joué au fil du temps. Les nouvelles du comédien étaient données au compte-gouttes depuis son AVC et son hémorragie cérébrale en juin 2019. Il avait entre-temps confié aller « mieux » même si se remettre sur pied était « long ». Après avoir été opéré à la Pitié Salpêtrière, à Paris, il était ensuite parti pour une longue convalescence en Suisse. Lors d’une interview accordée, l'année dernière, à son ami Cyril Viguier, Alain Delon annonçait son retour. «  Vous n’êtes pas pour ? J’emmerde tout ceux qui ne sont pas pour », lâchait-il en toute franchise.


On l’attendait justement ce grand retour et on pensait qu’il se ferait au cinéma mais il semblerait qu’il n’en soit finalement rien… C’est en tout cas ce qu’affirme Patrice Leconte, dont l’adaptation au cinéma de Maigret est à l’affiche depuis aujourd’hui, mercredi 23 février. En 2018, le réalisateur confiait à nos confrères d’Allociné qu’un projet cousu main pour Alain Delon était en cours. On s’en réjouissait tout autant que Patrice Leconte. Ce dernier dévoilait : « C'est [Alain Delon] qui m'a demandé de lui écrire un film. On lui a écrit le film [avec Jérôme Tonnerre]. Il adore le scénario. Ça devait se faire là, en ce moment. Je devrais être en train de tourner plutôt que de répondre aux questions. Et puis, ça s'est décalé pour des histoires de liberté d'acteurs. Ça s'est décalé en juin-juillet [2018] ». 

Le réalisateur et ami d’Alain Delon expliquait qu’ « Aujourd'hui, le cinéma est devenu un machin assez fragile. Le premier jour de tournage, quand je dirai moteur, je dirai : 'ben voilà, le film se fait'. Pour l'instant, oui, le film se fait. Mais il y a tellement de films qui se pètent la figure pour des raisons mystérieuses que je n'en parle plus maintenant ». Et il aurait peut-être dû vu ses récentes déclarations au sujet de son long-métrage qui devait être baptisé La maison vide.

Les deux hommes ont déjà travaillé ensemble, en 1998, sur le film Une chance sur deux et ce projet aurait donc dû marquer une nouvelle collaboration cinématographique entre le réalisateur et l’acteur, voire la dernière pour Alain Delon qui souhaite s’éloigner du cinéma. « Nous lui avons écrit un scénario sur mesure (…) Il y aurait interprété un homme qui fait la rencontre d'une jeune femme dont j'avais confié le rôle à Juliette Binoche. Le film était centré sur les échanges entre ces deux personnages qui allaient se sauver mutuellement alors qu'ils étaient tous deux perdus dans leur vie respective », a expliqué Patrice Leconte au média Ecran total. Et de poursuivre : « Alain Delon a eu des ennuis de santé qui ont décalé le tournage. Et quand il était à nouveau disponible, Juliette Binoche ne l'était plus. À la vérité, je pense qu'Alain Delon était peut-être angoissé à l'idée de faire son dernier film ».

Le 20 février dernier, Patrice Leconte réitérait son hypothèse au micro de RFM. « Je pense que Delon, avec toute l'amitié et l'admiration que j'ai pour lui, le fait d'annoncer son dernier film, c'est un peu comme s'il allait le tourner et mourir après », avançait de nouveau le réalisateur. Son long-métrage devait être « crépusculaire et lumineux », comme il dévoilait à Allociné en 2018. 

Il développait : « Ce n'est pas un film d'action, ce n'est pas une comédie. Il n'a pas un flingue dans le ceinturon. C'est écrit pour lui. Nous faisons du sur-mesure, le prêt à porter nous ennuie ! Ça sera un film assez intimiste. C'est un peu comme les chimistes qui mettent deux produits dans le même tube à essai et on voit ce que ça va donner. C'est vrai que la confrontation d'acteurs, de talents, d'Alain Delon et Juliette Binoche, pour un cinéaste, c'est forcément captivant à observer. C'est bien d'être là ».

Patrice Leconte se remémore qu’en 2016, invités avec Alain chez Laurent Delahousse pour parler du livre L'encyclopédie Alain Delon, ce dernier avait lancé que « le cinéma, c'est fini pour [lui] » avant d’ajouter qu’il avait quand même « un dernier rêve ». Lequel ? « De faire un dernier film avec Patrice ». Le réalisateur se souvient : « Je l'ai appris là, en direct à la télévision. Après dans les couloirs de France 2, il me prenait par les épaules, et il m'a dit : 'je ne racontais pas des conneries. Je compte sur toi ! Tu me l'écris ce film’ ». Un film écrit pour Alain Delon sans lui, c’est possible ? Seul l’avenir nous le dira.

Kahina Boudjidj

À découvrir