France Dimanche > Actualités > Alain-Fabien Delon : Emprisonné 
par la police !

Actualités

Alain-Fabien Delon : Emprisonné 
par la police !

Publié le 19 janvier 2017

Le 9 janvier dernier, 
en pleine nuit, Alain-Fabien Delon, le  fils cadet de la star, a été arrêté 
dans les rues de Paris et jeté en cellule.

On se souvient de la phrase de Paul Nizan, parlant de la violence de la jeunesse : « J’avais 20 ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie. » Alain-Fabien Delon en a aujourd’hui 22, et tous ses faits et gestes semblent signifier qu’il n’est pas facile d’être le fils d’un Samouraï, d’être sans cesse comparé à un père magnifique, adulé. Impossible, en fait.

Comme Anthony en son temps, qui, durant son adolescence, avait défrayé la chronique avec ses frasques, son jeune frère semble avoir du mal à marcher droit. À 18 ans, Anthony avait été arrêté au volant d’une voiture volée, en possession d’un pistolet ayant servi à l’évasion de Bruno Sulak, célèbre braqueur. Il avait écopé d’un mois de prison, et s’était ensuite retrouvé plus d’une fois en garde à vue.

->Voir aussi - Alain Delon : Attaqué par son propre fils !

Avec la naissance de son premier enfant, à 31 ans, il semblait enfin avoir trouvé ce qu’il cherchait. Mais des années plus tard, en 2014, à 49 ans, ses problèmes avec son père ne semblaient pas tout à fait soldés. Il avouait alors en effet dans TV Mag : « On ne se parle plus », après des déclarations d’Alain Delon concernant ses convictions politiques.

Coup de feu

Alain-Fabien n’échappe pas à la triste règle qui veut que le fils d’une légende ne puisse s’épanouir à l’ombre de son père. La semaine dernière, nous vous rappelions que le jeune homme avait déjà eu maille à partir avec la justice, alors qu’il n’avait que 17 ans.

->Voir aussi - Alain Delon : Coup de feu dans son appartement !

À cette époque, un coup de feu avait été tiré dans l’appartement de son père, à Champel, en Suisse, qui avait blessé au ventre une jeune fille de 16 ans. Mis en cause avec l’un de ses amis, Alain-Fabien avait écopé de cinq mois de prison avec sursis. Nous vous avions aussi relaté les relations délicates existant entre le jeune homme et le reste de sa famille, son père, mais aussi sa sœur, Anouchka.

Dans un long message sur Instagram, un peu maladroit mais touchant, Alain-Fabien exprimait sa déception de se sentir incompris et rejeté par les siens. Espérait-il alors qu’Alain réagirait à ce mot ? Ce qui est certain, c’est qu’il a très mal démarré cette nouvelle année.

Car dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 janvier, il a été arrêté par la police, et placé en cellule de dégrisement, comme l’a révélé Closer il y a quelques jours. Le jeune acteur et mannequin aurait été repéré alors qu’il était sur son scooter, dans le quartier de la place des Victoires, à Paris. D’après notre confrère, il ne semblait pas en pleine possession de ses moyens, et aurait eu des difficultés à rester maître de son véhicule.

Au bout d’un moment, le deux-roues aurait fini par terre dans la rue, comme échoué, tout cela aux alentours d’une heure du matin. Considérant sans doute que son comportement représentait un danger, les policiers ont donc interpellé Alain-Fabien et l’ont soumis à un éthylotest. Apparemment, son taux d’alcoolémie était supérieur à la limite légale. Le jeune homme aurait donc été embarqué illico, et emmené au commissariat !

“Sois un homme”

Ce nouvel incident résonne comme un triste constat d’échec. En effet, Alain-Fabien avait vraiment essayé d’exister par lui-même en démarrant une carrière de mannequin. Récemment, il avait même dû rendre son papa assez fier, puisqu’il avait suivi ses traces, en représentant la prestigieuse marque Dior, comme l’avait fait la star des années plus tôt.

Toujours en mettant ses pas dans ceux de son père, il avait aussi joué la comédie, faisant ses débuts au cinéma en 2013, dans le film Les rencontres d’après minuit, réalisé par Yann Gonzalez. Mais il y a peu, notre confrère VSD publiait les déclarations d’un proche du jeune homme, qui affirmait : 
« Il a claqué tout ce qu’il avait gagné avec Dior. Et a beaucoup de mal à payer le loyer de l’appartement qu’il occupe avec sa nouvelle compagne à Neuilly-sur-Seine. »

Fin 2013, il avait accordé une interview au magazine Elle, dans laquelle il se racontait avec justesse et simplicité. Il se souvenait que, quand il n’avait que 8 ans, son père exigeait déjà de lui qu’il soit « un homme » : « C’est sa grande phrase, à mon père, “Sois un homme”. Il ne supportait pas que je pleure, par exemple. Encore aujourd’hui, lorsque je l’appelle en pleurant, il refuse de me parler », expliquait-il.

Peut-être, en sortant du rôle que l’on attend qu’il joue, Alain-Fabien Delon essaie-t-il seulement de devenir un homme aux yeux de son père. Il faut espérer qu’il trouve bientôt une autre façon de faire ses preuves. Moins dangereuse pour lui et les autres.

Laurence Paris

À découvrir