France Dimanche > Actualités > Alain-Fabien et Anthony Delon : Les frères ennemis !

Actualités

Alain-Fabien et Anthony Delon : Les frères ennemis !

Publié le 31 mars 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Alain-Fabien Delon, le plus jeune fils du Samouraï, joue avec son aîné un remake de “Borsalino” où tous les coups sont permis…

«Être le fils d'Alain Delon, c'est l'enfer », déclarait, il y a quelques années, le plus jeune garçon d'Alain Delon. Il faut dire que depuis l'adolescence, Alain-Fabien Delon entretenait des rapports explosifs avec son célèbre papa. Fort heureusement, cette relation faite de hauts et de bas a fini par s'apaiser.


Dans les colonnes de Paris Match, le jeune homme paraît en avoir terminé avec ses reproches dont il avait pris l'habitude d'accabler son père. Oui ! Il semblerait bien que le fringant chien fou, dont les frasques ont défrayé la chronique pendant longtemps, se soit enfin assagi. Maintenant quand il joue les voyous, ça reste du cinéma, comme en atteste Jours sauvages, son dernier film, dans lequel il incarne un mauvais garçon qui ne rêve que de s'en sortir !

Dans la vraie vie, Alain-Fabien semble y être parvenu comme il le raconte lui-même : « J'ai été jeune et con. J'ai fait des bêtises, des choses pas très glorieuses dont je ne suis pas fier… Ce qui m'énerve, parfois, c'est quand on me rabaisse à n'être que le “fils de” ou quand je lis à propos d'un personnage que j'incarne : “Le fils de Delon a un melon plus gros que Delon.” La remarque est digne d'une cour de récréation. » Enfin ! Alain-Fabien veut en finir avec cette image sulfureuse qui lui colle à la peau. Non ! Il n'est pas ce garçon arrogant, ce petit prince mi-ange mi-démon qui se croit tout permis. « Je deviens plus mature, plus homme. J'ai envie d'autre chose », confirme-t-il. Oui, le temps semble avoir fait son œuvre et son père doit être ravi de voir que le rebelle de la famille s'est enfin assagi. Le fils qu'il a eu avec Rosalie van Breemen a bien compris qu'à force de jouer avec le feu, il risquait de se briser les ailes.

Terminés les excès en tout genre ! D'ailleurs à force de tirer sur la corde, son corps a fini par lâcher et, à 26 ans, il a bien failli en payer le prix fort. Aujourd'hui, conscient d'avoir joué trop longtemps avec le feu, il prend soin de sa santé : « Je bois de l'eau et du Red Bull. Début septembre, j'ai été hospitalisé quatre jours pour un pneumothorax, j'ai failli perdre le poumon droit, j'ai eu la peur de ma vie. Je ne fume plus du tout, j'ai fait semblant pour les photos, je suis passé à la fausse clope Nicorette, j'avais déjà arrêté les pétards et je me sens beaucoup mieux. » Alain-Fabien a longtemps fait figure de vilain petit canard du clan Delon… Pourtant, « quand j'étais à l'hôpital, il [Alain, son père, ndlr] m'a appelé jusqu'à 5 heures du matin », assure le jeune homme, preuve que le Samouraï a eu très peur pour son cadet.

Même si Alain-Fabien est sur le chemin de la rédemption, c'est un homme encore fragile, qui se dit « seul ». « Seul, je l'ai été souvent. Il m'est arrivé d'avoir besoin de quelqu'un pour ne pas l'être. Mauvaise idée. Aujourd'hui, je vis avec mon chien, je vais bien, je n'ai de comptes à rendre à personne. Et si c'est trop dur, désormais je peux appeler ma mère ou mon père. Mais la porte n'est pas fermée. J'aimerais bien partager ma vie de nouveau et, cette fois, pour de bonnes raisons. » Et ce ne sont pas les prétendantes qui manquent ! « Tous les jours, je reçois des photos de jeunes femmes dénudées qui me demandent comment je vais », reconnaît-il. Il pourrait en profiter. Eh bien non ! Séparé de Capucine Anav, il préfère attendre celle qui le fera vibrer vraiment, ce qui est tout à son honneur.

Anthony, son demi-frère aîné qui vient de perdre sa maman Nathalie Delon, a lui aussi eu sa période rebelle. Mais c'était il y a bien longtemps. Il a été marié à Sophie Clerico qui lui a donné deux filles, Lou, 25 ans, et Liv, 19 ans. Les époux se séparent en 2012 et, en 2019, l'acteur officialise par voie de presse sa relation avec l'actrice italienne Sveva Alviti. Il s'apprête même à convoler en secondes noces cette année !

Désormais le mode de vie des deux frangins semble bien différent. Si les deux frères ont tous les deux connu une jeunesse mouvementée, ils sont aujourd'hui à l'opposé l'un de l'autre. On pensait pourtant qu'ils s'entendaient bien et que l'AVC de leur papa avait scellé une entente qu'on croyait sacrée. Eh bien pas du tout ! C'est même la guerre entre Anthony et Alain-Fabien. Un affrontement terrible dans lequel, comme dans Borsalino, le célèbre film qui opposait leur père à son frère de cinéma Jean-Paul Belmondo, tous les coups sont permis.

C'est le plus jeune qui a dégainé le premier et la riposte à cette attaque frontale ne saurait attendre… « J'ai eu un peu les nerfs en découvrant dans vos colonnes que mon frère dit qu'il a régressé », a-t-il déclaré à notre confrère Paris Match.

Il est vrai qu'Anthony, qui s'est exprimé il y a quelques semaines dans l'hebdomadaire au sujet de leur père âgé de 85 ans, communiquait des nouvelles préoccupantes. Le futur époux de Sveva Alviti s'est montré inquiet, trouvant Alain diminué par son attaque cérébrale, dans un état grave mais pas désespéré : « Il a régressé mais ça va mieux », déclarait-il.

Ces quelques mots auraient suffi à faire sortir Alain-Fabien de ses gonds. Pour lui, son papa aurait réussi à remonter la pente : « Mon père va très bien, il est dans le même état physique que lors de sa montée des marches à Cannes, en 2019. Il a son âge, mais il marche, il parle, il a toute sa tête », assure-t-il.

Depuis qu'il a signé la paix avec son père, Alain-Fabien ne supporte pas qu'on touche à l'icône du cinéma qu'il admire tant. Ce qu'aurait fait Anthony, à ses yeux, en le dépeignant comme un homme diminué. D'où ce vif échange qui n'augure rien de bon…

Valérie EDMOND

À découvrir