France Dimanche > Actualités > Alain Souchon : Confondu avec Jacques Chirac !

Actualités

Alain Souchon : Confondu avec Jacques Chirac !

Publié le 1 mars 2022

.photos:cyril-moreau-/-bestimage

Dimanche prochain, la chaîne M6 proposera un documentaire sur la maladie d’Alzheimer. Pour l’occasion, Alain Souchon et son fils Pierre, qui connaissent bien le sujet puisque cette maladie neuro-dégénérative a emporté la mère du chanteur, interviendront dans l’émission. L’artiste s’est d’ailleurs confié à ce propos et se souvient de douloureux moments…

Samedi 26 février, Alain Souchon s’est illustré par sa sortie sur l’émission The Voice à l’antenne de RTL. Le chanteur n’y est pas allé de main morte et a confié qu’il ne comprenait pas le concept du programme de TF1. « Qu’on trouve des gens qui chantent des chansons américaines de manière puissante, on s’en fout ! », déclarait le père de Pierre. Et de souligner que « Ce qui est intéressant dans la chanson française, c’est Alain Bashung, c’est Véronique Sanson. Des gens comme ça ».


L’interprète d’Allô maman bobo a refait la Une avec son interview accordée à nos confrères de Télé 7 jours et parue hier. Dimanche 6 mars prochain, M6 proposera un documentaire sur la maladie d’Alzheimer, dans le cadre de l'émission Zone Interdite animée par Ophélie Meunier. Pour l’occasion, Alain Souchon et son fils Pierre seront amenés à intervenir afin de parler de leur expérience avec cette maladie neuro-dégénérative caractérisée par une perte progressive de la mémoire… En effet, les deux hommes sont concernés puisque Madeleine Lemaitre, la mère du chanteur, a été emportée par cette maladie qui a laissé un souvenir amer à l’ami de Laurent Voulzy.

La mère d’Alain Souchon a fait beaucoup pour sa famille et s’est notamment mise à écrire des romans à l’eau de rose pour faire vivre les siens au moment du décès de son époux. Alors quand le chanteur et son fils découvrent qu’elle est malade, c’est l’hécatombe. « Comme tout le monde, on en avait entendu parler. En plus, c'est un nom dur, qui fait peur. On dirait un truc du IIIe Reich. Mais on a vraiment compris de quoi il s'agissait quand ma grand-mère a été touchée », confiait Pierre Souchon.

Alain, quant à lui, poursuivait : « Il y avait eu l'exemple d'Annie Girardot, actrice merveilleuse et femme tellement charmante. La voir perdre ainsi la tête nous avait fendu le coeur. Ma maman, elle ne me reconnaissait plus. Elle m'appelait même Jacques Chirac ! Chaque fois qu'on allait lui rendre visite, on repartait avec le cafard, avec tristesse, c'est comme une mort avant la mort ». Le chanteur soulignait qu’ « On fait vivre les gens beaucoup plus longtemps, le corps va plus loin, mais souvent l'esprit ne suit pas ». Il concluait : « Alors ça se mélange un peu avec la sénilité. Mais avec Alzheimer, s'ajoute de la méchanceté et de l'agressivité vis à vis des autres. Moi, j'avais été très atteint de voir ma mère comme ça. Et quand je l'entendais dire que c'était ‘l'arrivée du Tour de France’ devant sa fenêtre, moi, (...), ça ne me faisait pas rire ». 

Kahina Boudjidj

À découvrir