France Dimanche > Actualités > Albert de Monaco : Lâché par Charlène !

Actualités

Albert de Monaco : Lâché par Charlène !

Publié le 21 octobre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Albert de Monaco

Alors que le prince Albert de Monaco est montré du doigt dans le cadre d’une affaire de corruption, Charlène brille par son absence…

Il est des moments où un couple doit être uni pour faire face à l’adversité. Quand une épreuve arrive à l’un de ses deux membres, celui-ci se sent soulagé de savoir qu’il peut se reposer sur l’épaule fiable de son compagnon ou de sa compagne. Et aussi qu’il peut compter sur son attention, son écoute, sa présence, et que le poids de ses difficultés en sera ainsi allégé. C’est comme cela que les choses se passent la plupart du temps chez ceux qui ont choisi de s’unir, pour le meilleur, et aussi pour le pire.

Mais cette évidence ne paraît pas l’être pour le couple que forment, depuis huit ans, Charlène et Albert de Monaco.

Non seulement le prince et son épouse ne suivent pas, apparemment, le modèle auquel souscrivent en général les personnes mariées, mais, ces derniers temps, il semble qu’un fossé de plus en plus profond se creuse entre eux. Comme si, au fil, des mois, la jeune femme s’était peu à peu éloignée, laissant le souverain de plus en plus isolé aux commandes du rocher princier…

On se souvient en effet que cet été, la princesse n’avait pas hésité à s’envoler, seule, en Grèce, pour assister au baptême du fils d’un de ses amis. Un proche auquel elle est très liée, puisque Christos Fiotakis, qui est aussi son coach sportif, s’occupe beaucoup de la fondation Charlène de Monaco.

À cette époque, le 22 juin, se déroulait la seconde Rencontre des sites historiques Grimaldi de Monaco, à laquelle, de ce fait, le prince Albert assistait en solitaire… Et c’est encore privé de sa moitié qu’il a dîné, fin juin, avec le couple Obama…

L’absence de son épouse lors de ces événements avait déjà fait s’interroger nombre de ceux qui aiment les Grimaldi. Il faut dire qu’en novembre dernier, la belle blonde avait aussi déserté Monaco, s’offrant un petit voyage à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis…


Autre signe qui pouvait se montrer alarmant, le 21 septembre se tenait le World Cleanup Day, Journée de nettoyage du monde, une opération citoyenne internationale, destinée à rendre la planète un peu plus propre. Comme des millions de personnes, le prince a participé à ce grand nettoyage, lui qui est tellement impliqué et concerné par l’état du monde et sa préservation. On l’a vu, casquette bien vissée sur le crâne et sac-poubelle en main, ramasser des déchets en compagnie de nombreux bénévoles et de collégiens. Mais si le prince a volontiers pris la pose devant tous ceux qui voulaient le photographier, y compris lors de l’apéro qui avait été organisé le soir, offert par la mairie de Monaco, la belle Charlène ne s’est jamais montrée…

Une absence d’autant plus remarquée, que tout le monde sait combien, comme son mari, elle est sensibilisée aux questions touchant l’écologie. Au début de cette année, elle avait même confié, dans une interview à notre confrère Point de vue, combien elle tenait à éveiller ses deux enfants, Jacques et Gabriella, « à la protection de l’environnement et de la nature » !

C’est dire que beaucoup n’ont pas compris pourquoi, le 21 septembre, l’on n’a pas vu sa charmante jeune femme auprès de son prince… 

Ce qui est certain, c’est que tout récemment, une nouvelle fois, la princesse est demeurée invisible lors d’une autre importante manifestation…

Ce jeudi 26 septembre 2019 se tenait le troisième Monte-Carlo Gala for the Global Ocean. Un événement destiné à récolter des fonds pour sauver les mers. De nombreuses et prestigieuses personnalités étaient réunies pour l’occasion, comme l’acteur Robert Redford, président d’honneur, connu pour ses prises de position en faveur de la planète.

Ce soir-là, Nicole Kidman, Andy Garcia et Uma Thurman, ainsi que Patricia Arquette, étaient présents pour la vente aux enchères. « C’est le moment d’une responsabilité collective, d’un engagement partagé, d’une entreprise commune. C’est le temps de la générosité. C’est pourquoi nous sommes ici ce soir, et c’est pourquoi je suis particulièrement reconnaissant d’être témoin de votre engagement cette année encore », a déclaré le prince, visiblement ému.

Mais, comme nous vous le disions, malgré le fait que cette soirée aurait dû concerner Charlène au plus haut point, elle n’y est jamais apparue…

Il en a été de même lors de la cérémonie religieuse publique des obsèques de Jacques Chirac, lundi 30 septembre à Saint-Sulpice, où le prince paraissait désespérément seul.

Sans oublier ce samedi 5 octobre, à la soirée Secret Games au casino de Monaco, où Albert, en smoking, a dû s’efforcer de faire bonne figure au bras de sa sœur, Caroline de Hanovre… et encore une fois sans Charlène !

Ces absences répétées agitent d’autant plus les langues que, ces derniers temps, Albert est aux prises avec une terrible affaire de corruption. Si elle ne concernait au départ que Dmitri Rybolovlev, milliardaire russe, patron de l’AS Monaco, auprès duquel Albert était souvent dans les tribunes du stade Louis-II, et un homme d’affaires suisse, Yves Bouvier, que le Russe accusait d’escroquerie, le ­procès en cours implique de plus en plus de gens. Parmi lesquels un certain nombre de dignitaires monégasques, dont un ancien ministre ! 

Ce qui fait qu’aujourd’hui, Albert est la cible de tous les regards, car le juge qui s’occupait de l’affaire à Monaco, et qui a mis en cause des personnalités très en vue, vient d’être remplacé ! 

Cette décision, entérinée par le prince lui-même, a beaucoup choqué ! Même si ce dernier a affirmé, dans un communiqué, son « attachement à une justice indépendante et impartiale », le voici au centre de bien des interrogations. Il aurait d’autant plus besoin de l’épaule de Charlène, de son soutien… 

Mais, hélas pour lui, au cœur de cette tourmente, le souverain doit se sentir bien seul…

Laurence PARIS

À découvrir