France Dimanche > Actualités > Albert II : Il a voulu épouser Ophélie Winter !

Actualités

Albert II : Il a voulu épouser Ophélie Winter !

Publié le 15 juin 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Dans son dernier livre, l'interprète de “Dieu m'a donné la foi”, évoque l'incroyable contrat de mariage que lui aurait proposé le prince Albert…

Le 21 mai dernier, Albert semblait avoir retrouvé son cœur d'enfant… En visite aux terrasses de Fontvieille, un espace de 5 000 m2 qui accueille la collection de voitures de S.A.S. le Prince de Monaco, il s'en est donné à cœur joie avec ses jumeaux Jacques et Gabriella, 6 ans. Le trio a participé à un atelier créatif consistant à faire rouler des petites voitures aux roues pleines de peinture sur une banderole, activité qui les a beaucoup amusés.


Célibataire occasionnel depuis quelque temps – son épouse Charlène est en mission en Afrique du Sud où elle mène une campagne de préservation de la faune sauvage –, Albert semble prendre son rôle de papa solo très à cœur. Un rôle qu'il devrait tenir plus longtemps que prévu, la princesse ayant contracté « une infection de la sphère ORL » qui l'empêcherait de voyager.

Or une autre révélation s'ajoute au petit souci de santé de Charlène. Il n'est en effet jamais agréable d'apprendre qu'avant vous, l'être aimé a eu d'autres histoires. Difficile pour l'ex-championne de natation d'ignorer les innombrables conquêtes prêtées à son mari, parmi lesquelles figurent de nombreuses actrices ou mannequins : Brooke Shields, Naomi Campbell, Gwyneth Paltrow, Claudia Schiffer… Des femmes toutes plus sublimes les unes que les autres, des icônes, comme l'était sa chère maman tragiquement disparue, Grace Kelly. Mais la belle Sud-Africaine pouvait se consoler en se disant qu'elle avait été la seule, l'unique que ce célibataire endurci ait demandé en mariage. Elle avait aussi eu largement le temps, au cours de leurs onze années d'union sans nuages, illuminées par la naissance de Jacques et Gabriella, d'oublier qu'avant elle, Albert avait eu une vie amoureuse…

Il est, hélas pour Charlène, une autre femme qui, elle, ne semble pas avoir oublié son prince. Une sculpturale blonde aux yeux verts, comme elle, qui aurait fait tourner bien des têtes, dont celles, entre autres, d'Albert. Ce dernier lui aurait livré une cour empressée, allant jusqu'à lui envoyer un contrat de mariage en bonne et due forme !

Cette beauté qui, en 1995, a fait un carton avec son tube Dieu m'a donné la foi, c'est Ophélie Winter. Dans ses Mémoires, intitulés Résilience et parus chez Harper Collins ce 2 juin, celle-ci raconte en effet sa rencontre avec le fils de Rainier à l'occasion des World Music Awards à Monaco.

À l'époque, Ophélie est cette jeune artiste de 17 ans à qui tout réussit. Sexy en diable avec son look à la Betty Boop et son sourire éblouissant, elle affiche aussi un naturel désarmant. Nullement impressionnée de frayer avec des têtes couronnées, elle entame une conversation avec le prince Albert. « Je me suis tout de suite bien entendue avec cet homme plein d'humour et à l'esprit vif », écrit-elle. Ils se revoient plusieurs fois à Paris, lors de dîners où ils échangent des plaisanteries et partagent des fous rires, toujours « en tout bien tout honneur ».

A-t-elle conscience qu'Albert éprouve sans doute pour elle un peu plus qu'une simple amitié ? Ophélie qui vient de rompre avec un autre Prince, l'inoubliable interprète de Purple Rain disparu en 2016, n'est pas prête pour une nouvelle histoire, préférant s'amuser en boîte de nuit plutôt que songer à se caser. Et surtout, elle ignore tout des intentions d'Albert ! Jusqu'au jour où le ciel lui tombe sur la tête. Celui qui est amené à succéder à Rainier vient en effet d'envoyer à sa mère, Catherine Fefeu, une demande en mariage des plus officielles ! « Sous nos yeux ébahis, le fax du bureau de ma mère s'est mis à déverser un rouleau de paperasses interminable contenant les termes du contrat de mariage. J'aurais préféré une bague, mais bon, il fallait lui reconnaître l'effet de surprise. »

Le palais a tout prévu, tout organisé. Ophélie devra assister à cinq représentations publiques par an, elle disposera de ses quartiers, mais aussi de son propre appartement à Monaco. Cerise sur le gâteau, elle sera libre de poursuivre sa carrière ! Un contrat qui en aurait tenté plus d'une, à commencer par la maman d'Ophélie qui presse sa fille d'accepter. « Elle m'aurait vendue à n'importe quel prince pour assurer mon avenir et le sien », se souvient la chanteuse. Seulement, si elle apprécie Albert comme ami, elle n'est pas amoureuse. « J'avais ma vie devant moi, j'étais trop jeune pour me marier et je ne voulais pas me retrouver prise dans un carcan dynastique d'un autre temps. » Elle ne sera pas princesse, n'en déplaise à sa mère. L'année suivante, elle s'affiche aux World Music Awards à Monaco au bras du mannequin Cameron Alborzian…

Albert a-t-il cherché en Charlène le souvenir de son amour manqué ? La ressemblance entre les deux femmes est assez troublante pour que l'on n'y songe pas…

On peut aujourd'hui cependant être sûr d'une chose : la maman de Jacques et Gabriella occupe, depuis longtemps déjà, la première et l'unique place dans le cœur de son prince…

Lili CHABLIS

À découvrir

Sur le même thème