France Dimanche > Actualités > Albert : Une union plus glamour que celle de papa !

Actualités

Albert : Une union plus glamour que celle de papa !

Publié le 1 juillet 2011

Depuis 55 ans, les Monégasques l'attendaient. Invités, concerts, cérémonies le prince Albert de Monaco a tout organisé pour que ces deux jours surpassent le mariage de ses parents.Depuis 55 ans, les Monégasques l'attendaient. Invités, concerts, cérémonies le prince Albert de Monaco a tout organisé pour que ces deux jours surpassent le mariage de ses parents.

«Je n'ai jamais eu autant de coups de fil de people cherchant à se faire inviter », confiait récemment Stéphane Bern ! De fait, s'ils sont nombreux à préférer Londres et le mariage rock et glamour de Kate Moss, une grande partie du gotha a choisi de se déplacer sur le Rocher. D'autant que, contrairement à ses parents, qui avaient souhaité que la cérémonie soit la plus courte et la plus sobre possible, Albert a opté pour un mariage féerique qui durera deux jours... Une manière de faire entrer la principauté dans une ère nouvelle !

Le prince Albert a également voulu que tous les Monégasques partagent son grand bonheur. Le vendredi 1er juillet, ils vont donc pouvoir suivre sur des écrans géants installés sur la place du Palais le mariage civil de leur souverain, qui sera célébré par Philippe Narmino, président du conseil d'État.

À 17 heures, comme la cinquantaine d'intimes présents en cet instant magique, leurs futurs sujets pourront voir Charlene et Albert, armés d'un superbe stylo Montblanc incrusté de pierres précieuses, signer le registre des mariages dans la magnifique salle du Trône du palais princier. Une cérémonie, suivie à 17 h 30 par l'apparition très attendue du couple sur le balcon de la salle des Glaces, où chacun guettera le tendre baiser qu'ils ne manqueront pas d'échanger.

->Voir aussi - Albert de Monaco et Charlène : Catastrophe la veille de leur mariage !

Les jeunes mariés rejoindront ensuite les Monégasques autour d'un cocktail sur la place du Palais, et le soir, à 22 heures, après un premier concert donné la veille par le groupe californien Eagles, la principauté vibrera cette fois au son de la musique électronique de Jean-Michel Jarre lors d'un spectacle exceptionnel, offert par le couple. Le port Hercule deviendra alors l'écrin d'une soirée son et lumière éblouissante, où sont attendus plusieurs milliers de spectateurs.

Le lendemain, samedi 3 juillet, l'émotion sera à son comble à 17 heures, dans la cour d'honneur du palais, où la ravissante Charlene, suivie de six demoiselles et garçons d'honneur, choisis parmi les enfants de Monaco, s'avancera vers l'autel, au bras de son père, sous les yeux admiratifs des 800 privilégiés, assis sur des fauteuils blancs aux armes de Monaco.

Parmi ces invités de marque, en jaquette pour ces messieurs et chapeau pour ces dames, beaucoup de têtes couronnées. Letizia et Felipe d'Espagne seront de la partie, ainsi que la princesse Victoria de Suède, accompagnée de son époux Daniel, et les princes du Danemark et des Pays-Bas. L'Angleterre sera représentée par le comte et la comtesse de Wessex. Les Suédois viendront au grand complet, tout comme les Belges. Sont également attendus le comte et la comtesse de Paris, la grande-duchesse Maria de Russie et Victor-Emmanuel de Savoie.

Côté chefs d'État, les présidents du Liban, d'Irlande et d'Estonie ont confirmé leur présence. Sur la liste figurent aussi les chanteurs Andrea Bocelli et Umberto Tozzi, le styliste Karl Lagerfeld, l'ex mannequin Inès de la Fressange ainsi que Ringo Starr et l'ancien James Bond, Roger Moore. Les deux enfants d'Albert, Jazmin et Alexandre, devraient également être là. Mais les portes du palais resteront ouvertes pour permettre à 3.500 Monégasques de suivre sur des écrans géants la messe célébrée par Mgr Barsi, archevêque de Monaco.

Pendant la messe, l'orchestre philharmonique de Monte-Carlo jouera un répertoire choisi par le prince et sa fiancée. C'est la grande soprano américaine Renée Fleming et le ténor péruvien Juan Diego Florez qui interpréteront les parties chantées. Dans un tout autre registre, Andrea Bocelli et Paul McCartney devraient réjouir l'assistance avec un morceau de leur choix. Puis viendra le moment où le prince, sanglé dans son uniforme de carabinier, la tenue d'été officielle, s'unira pour le meilleur et pour le pire à sa sirène, toute de blanc vêtue.

Limousine

Pas de carrosse pour emmener le jeune couple faire le tour d'honneur de la principauté à l'issue de la cérémonie. C'est en effet à bord d'une limousine écolo, une Lexus hybride décapotable, rappelant l'engagement environnemental du prince, qu'Albert et Charlene prendront place pour que la jeune mariée puisse déposer son bouquet dans la chapelle Sainte-Dévote, comme l'avait fait Grace cinquante ans plus tôt.

Les invités, logés à l'hôtel Hermitage ou l'hôtel de Paris, auront alors une heure pour se mettre sur leur trente et un avant de gagner, vers 21 h 30, les terrasses du casino, où aura lieu le dîner de gala.

Face aux eaux azur de la Méditerranée, les 420 invités, en robes longues et diadèmes, uniformes et décorations, dégusteront alors un menu méditerranéen conçu par le grand chef cuisinier Alain Ducasse. Un vrai repas bio avec poissons et gambas pêchés localement, accompagnés de légumes récoltés dans le potager princier, suivis d'un dessert concocté à partir du lait des neuf vaches qui paissent l'herbe de Roc Agel, le « ranch » des Grimaldi. Le tout arrosé des cuvées les plus prestigieuses du champagne Perrier-Jouët !

Après les agapes, les convives, rejoints par 200 autres invités, pénétreront dans la salle Garnier de l'opéra de Monte-Carlo, où les mariés Albert et Charlène ouvriront le bal par une traditionnelle valse... Chacun pourra ensuite entrer dans la danse, tandis qu'un superbe feu d'artifice sera l'apothéose de cette soirée de rêve.

Catherine Venot

À découvrir