France Dimanche > Actualités > Alessandra Sublet : Elle met les points sur les i !

Actualités

Alessandra Sublet : Elle met les points sur les i !

Publié le 15 juillet 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

La notoriété promet parfois de sacrer revers de médaille et c’est l’amère expérience qu’a faite Alessandra Sublet. Ce 14 juillet, alors qu’elle publiait une photo d’elle au naturel, elle a dû essuyer de violentes critiques sur son physique et ce n’est pas la première fois qu’elle s’expose aux commentaires des internautes...

C’est bien connu, lorsque l’on est célèbre, on accepte que nos moindres faits et gestes soient décortiqués. Que ce soit sur le mode de vie ou sur le physique, certains internautes prennent un malin plaisir à dévoiler sans filtres leurs commentaires. Malheureusement pour elle, Alessandra Sublet connaît bien ces petits désagréments.


Ainsi ce 14 juillet, la jolie présentatrice de 44 ans a publié une photo d’elle, en vacances à Cannes avec des amis proches. On pouvait alors découvrir sur le cliché, Alessandra tout sourire, radieuse et simplement habillé d’un petit haut rouge et d’un jean. Mais cette photo au naturel n’a pas du tout plu à quelques internautes impolis.

"Waouh pour votre âge vous êtes super ridée. Stoppez le soleil et vite, car vous allez le regretter dans dix ans !", a écrit alors une internaute en particulier. "Ridée et défraichie" et "à vomir", a commenté un autre. Ce à quoi, l’animatrice a répondu sèchement “Je fais ce que je veux !”

Et ce n’est certainement pas la première fois qu’Alessandra est confrontée à ce genre de médisances. Il y a quelques mois, son déménagement dans le sud de la France avait fait couler beaucoup d’encre. En effet, la mère de famille avait expliqué qu’elle laissait Charlie et Alphonse, ses enfants, vivre à Paris chez son père et qu’elle viendrait les voir une semaine sur deux. Il n’en fallait pas moins pour déclencher l’hystérie de certains internautes, y voyant une mère maltraitante et qui abandonne ses enfants.

Exaspérée, Alessandra avait répondu aux critiques dans le Parisien : "Heureusement que je peux choisir ma vie, sans me soucier du jugement des autres ! Je vais voir mes enfants une semaine sur deux comme beaucoup de couples divorcés. Je souhaite qu'ils restent dans leur maison avec leurs copains, leur école. Et je ferai les allers-retours. Ils ne seront pas malheureux, ni moi. Or, force est de constater qu'à l'aube de 2022 quand une femme dit, je vais voir mes enfants une semaine sur deux et je pars vivre ailleurs, d'autres femmes qui se veulent féministes estiment qu'elle les abandonne. J'ai l'impression d'avoir évolué. Laissons ces gens au Moyen Âge !"

À bon entendeur !  

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème